CRÉDIT : GILLES BOUTIN

Le Tournoi national atome Desjardins de Lévis soufflera sur ses 50 bougies du 21 janvier au 10 février. L’organisation a dévoilé les détails de sa 50e édition à Lévis, le 16 janvier.

Cette année, l’événement s’étirera sur trois semaines plutôt que les deux habituelles en raison des rénovations à l’aréna de Lévis. Le tournoi se déroulera donc entièrement à l’aréna André-Lacroix dans le secteur de Lauzon.

Étant donnée la fermeture temporaire de l’aréna de Lévis, l’organisation avait annoncé en 2018 la possibilité de déplacer les festivités du 50e à la 51e édition, mais elle s’est ravisée. Le président du tournoi atome, Michel Gagné, voit une opportunité d’effectuer un retour aux sources. «On s’est dit que le tournoi avait commencé à Lauzon, à l’aréna André-Lacroix. Donc, le 50e doit se faire là-bas!», a-t-il lancé.

Lauzon accueillera 68 équipes de joueurs âgés entre 9 et 10 ans, dont une provenant de la République tchèque.

Les North Bohemia Stars de Chomutov n’en seront pas à leur première visite à Lévis. «Ils sont venus l’année dernière et lorsqu’on avait du calibre AA entre 1995 et 2000. Avec le retour du AA, ils ont signifié leur intérêt. Notre désir est de commencer à s’étendre un peu plus dans les prochaines années afin d’avoir plusieurs équipes d’Europe», a souligné le président du tournoi.

La formation tchèque sera à surveiller, car, pour une première fois au tournoi atome, une jeune fille gardera les buts de l’équipe européenne.

Une formule de trois semaines

Afin de souligner les 50 ans du Tournoi national atome Desjardins de Lévis avec tous les citoyens, l’organisation a choisi d’offrir tous ses matchs gratuitement, excepté l’affrontement opposant les équipes midget AAA des Chevaliers de Lévis et des Élites de Jonquière, le 10 février.

De plus, la première semaine d’activités mettra en vedette les joueurs des divisions A, B et C tandis que les équipes de division BB seront en action lors de la deuxième semaine d’activités. La dernière semaine sera réservée à la catégorie du plus haut calibre que le tournoi accueille, la division AA.

Célébrer le passé

À l’occasion du 50e, le Tournoi national atome Desjardins de Lévis recevra une légende du hockey, André Lacroix. M. Lacroix a joué pour plusieurs équipes de la Ligue nationale de hockey (LNH) dans les années 1970.

Il a d’ailleurs quitté la LNH pour l’Association mondiale de hockey qui tentait de concurrencer le circuit Bettman à l’époque. Celui-ci a été le meilleur pointeur de la courte histoire de cette ligue de hockey.

Lors du dévoilement de la 50e édition du tournoi atome, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a proposé à M. Gagné, une soirée remplie de nostalgie en l’honneur de M. Lacroix. «Nous voudrions rassembler tous ces gens qui ont fondé l’aréna de Lauzon afin de rendre hommage à M. Lacroix qui a fait briller notre région», a annoncé le maire.

Les plus lus

Le tournoi atome de Lévis célèbre ses 50 ans

Le Tournoi national atome Desjardins de Lévis soufflera sur ses 50 bougies du 21 janvier au 10 février. L’organisation a dévoilé les détails de sa 50e édition à Lévis, le 16 janvier.

Tournoi international pee-wee BSR : une édition commémorative

La 44e édition du Tournoi international pee-wee BSR se déroulera, comme à l’habitude, à l’Aquaréna de Charny et à l’Aréna BSR dans le secteur de Bernières, du 14 au 24 février. Cette année, sept pays différents seront représentés lors de la compétition et un salut tout spécial sera fait à l’honneur de trois anciens organisateurs.

Victoires lévisiennes au Tournoi national atome de Lévis

À la suite de la première semaine d’activités du Tournoi national atome Desjardins de Lévis qui se déroule à l’Aréna André-Lacroix, deux équipes de la région ont remporté les grands honneurs dans leur catégorie respective.

Appel à tous de la part du Tournoi national atome de Lévis

L'organisation du Tournoi national atome Desjardins de Lévis désire joindre les membres des éditions 1958-1959, 1959-1960 et 1960-1961 de l'équipe midget de Bienville dans le cadre du passage au tournoi du plus illustre représentant de cette formation, l'ancienne vedette de l'Association mondiale de hockey André Lacroix.

Premier revers pour les Chevaliers

Les Chevaliers de Lévis de la Ligue de hockey midget AAA du Québec (LHMAAAQ) affrontaient les Cantonniers de Magog et l’Intrépide de Gatineau à l’aréna de Charny, les 18 et 19 janvier derniers. Invaincue depuis le début de la saison régulière, la formation lévisienne a vu sa série de victoires s’arrêter face aux Cantonniers.

Le Tournoi national atome Desjardins de Lévis est officiellement ouvert

En cours depuis lundi, la 50e édition du Tournoi national atome Desjardins de Lévis a officiellement été ouverte hier lors d'une cérémonie avant le match mettant aux prises les Commandeurs #2 de Pointe-Lévy et les Cerfs de Charlesbourg dans la classe B.

Deuxième semaine d’activités au Tournoi national atome de Lévis

Le Tournoi national atome Desjardins de Lévis a tenu sa deuxième semaine d’activités où les équipes de division BB s’affrontaient, à l’Aréna André-Lacroix du secteur Lauzon. La finale s’est déroulée le 3 février dernier.

Une nouvelle série victorieuse pour les Chevaliers

À la suite de leur premier revers de la saison, le 18 janvier, les Chevaliers de Lévis de la Ligue de hockey midget AAA du Québec ont porté à trois leur série victorieuse en récoltant deux autres gains alors qu’ils visitaient les Estacades de Trois-Rivières et les Élites de Jonquière, les 23 et 26 janvier derniers.

Nouvel honneur pour André Lacroix

Profitant de son passage dans sa ville natale lors de la 50e édition du Tournoi national atome Desjardins de Lévis, la Ville de Lévis a décerné, le 8 février, le titre de Citoyen d’honneur pour l’année 2019 à André Lacroix, cet ancien joueur de la Ligue nationale de hockey (LNH) et de l’Association mondiale de hockey (AMH) natif de Lauzon.

Antoine Vermette accroche ses patins

L’attaquant originaire de Saint-Agapit et ancien élève du Collège de Lévis entre 1994 et 1998, Antoine Vermette, a annoncé, le 31 janvier, sa retraite officielle du hockey professionnel, après une carrière de 14 saisons dans la Ligue nationale de hockey.