Cindy Morin a remporté trois médailles d’or en ski paranordique lors des derniers Jeux du Canada d’hiver. CRÉDIT : COURTOISIE

Cindy Morin est une ex-championne de goalball, une ex-championne de paracylisme et, depuis les Jeux du Canda d’hiver 2019, une championne de ski paranordique. L’athlète lévisienne qui vit avec un handicap visuel qui réduit sa vision optimale de 90 % ne se laisse pas décourager et en épate plus d’un.

En effet, Cindy Morin a remporté trois médailles d’or aux Jeux du Canada d’hiver qui se sont déroulés à Red Deer en Alberta, du 15 février au 3 mars derniers. Elle a été sacrée championne de ski paranordique aux épreuves du 2,5 km, 5 km et du Sprint femme.

«C’était des parcours difficiles, ce ne sont pas des parcours adaptés pour les paras, ce sont les mêmes que les autres athlètes. Donc, je suis très surprise d’avoir eu ces résultats!», partage avec étonnement l’athlète qui en est à sa première saison en ski paranordique.

Toujours à la recherche d’un défi

 Tout a débuté en 2011 lorsque la mère de quatre enfants a dû cesser de travailler à cause de son handicap. Celle qui était technicienne en éducation à l’enfance en milieu scolaire avait besoin de nouveaux défis. «Le sport est venu remplir un besoin. Depuis que je ne peux plus travailler, le sport est devenu mon travail. Ça comble le vide du travail pour moi», explique-t-elle.

Celle-ci s’était fait recommander le goalball, un sport paralympique de ballon où les athlètes vivent tous avec une déficience visuelle. Rapidement, elle s’est mise à jouer dans des compétitions de haut calibre et son équipe a même remporté la médaille d’or lors du Championnat canadien de 2015.

Puisqu’elle souhaitait plutôt pratiquer un sport extérieur, Cindy Morin a décidé de prendre sa retraite du goalball et de se tourner vers le paracyclisme en tandem. Dès sa première course compétitive, l’équipe nationale à recruter la Lévisienne et sa pilote. Encore une fois, Morin a remporté la médaille d’or à l’épreuve contre-la-montre aux Championnats canadiens 2017.

Puis, elle a mis une pause à son ascension dans cette discipline à la suite d’une blessure au genou. Cet arrêt a eu une incidence marquante dans son parcours. «Je manquais de temps pour voir ma famille, je me suis dit ça suffit. Il y arrive des événements dans la vie qui font réaliser que la famille est importante et que la vie va trop vite», a-t-elle constaté.

Par contre, le goût du sport était toujours présent chez l’athlète. C’est pourquoi elle a décidé de se lancer dans le ski paranordique. Rapidement, elle s’est trouvé un guide et a pris part à des compétitions. Sa participation aux Jeux du Canada était fortuite. «J’avais encore ce goût de la compétition, j’ai fait deux coupes Québec. Avec mes résultats, la Fédération m’a dit qu’il y avait une place de disponible pour les Jeux du Canada. Ils m’ont donc envoyé là-bas. Ça a été vraiment rapide!», explique celle qui avait débuté les entraînements en novembre dernier.

Un sport d’autonomie

 Pour Cindy Morin, le ski paranordique lui offre une liberté et une autonomie satisfaisante. Celle qui s’entraîne la semaine dans les Sentiers La Balade de Lévis et au mont Saint-Anne les week-ends connaît bien ces pistes.

«Je peux m’entraîner seule à l’extérieur. J’ai fait les pistes quelques fois avec un guide et maintenant, je les connais par cœur. Je ne suis plus dépendante d’avoir quelqu’un avec moi. Qu’on parle à n’importe qui avec un handicap, l’autonomie, on veut l’avoir le plus possible. C’est une grande joie et un grand soulagement», partage la skieuse. 

Bien qu’elle doive faire le bilan sur sa fructueuse saison, Cindy Morin est convaincue qu’elle veut continuer de pratiquer le ski paranordique. Par contre, elle se questionne encore sur son retour au niveau compétitif. Elle prendra le temps de souffler et d’être avec sa famille d’abord et avant tout.

Les plus lus

Football : deux Lévisiens parmi l’élite provinciale

Deux représentants des Corsaires de l’École Pointe-Lévy, Dylan Djeté et Thomas Lapierre, pourraient bientôt représenter le Québec lors de la Coupe Canada 2019 – MU18, disputée en juillet à Kingston en Ontario. Cette compétition permet aux meilleurs joueurs de football de moins de 18 ans de croiser le fer.

Une piscine municipale et des jeux d'eau temporairement fermés

En raison d’un bris mécanique majeur, la Ville de Lévis a fermé l’accès à la piscine extérieure située au parc Olympique ,dans le secteur Pintendre, pour une durée indéterminée. Les jeux d’eau situés dans le parc de l’Anse-Tibbits (parc Saint-Laurent), dans le secteur Lévis, sont également hors d’usage.

Deux anciens Commandeurs repêchés dans la LNH

Deux hockeyeurs de Lévis, Maxence Guenette et Jérémy Michel, ont été sélectionnés dans le cadre du repêchage 2019 de la Ligue nationale de hockey (LNH) qui s’est déroulé à Vancouver les 21 et 22 juin derniers. Maxence Guenette a été sélectionné au premier rang du dernier tour du repêchage par les Sénateurs d’Ottawa et Jérémy Michel au tout dernier rang par les champions de la Coupe Stanley, les Bl...

Hockey mineur : fusion du double lettre à Lévis

À la suite d’une demande des trois associations de hockey mineur lévisiennes, l’Organisation de hockey mineur Pointe-Lévy (OHMPL), l’Association hockey mineur Éclaireurs Chaudière-Etchemin et l’Association hockey mineur Chaudière-Ouest, acceptée par Hockey Québec-Chaudière-Appalaches (HQCA), les équipes de hockey niveau double lettre atome, pee-wee, bantam et midget fusionneront pour ne former qu’...

Un succès sans précédent pour la Coupe Femina

Pour la 6e édition de la Coupe Femina, la pluie et la grisaille du 6 juillet dernier n’ont pas freiné les ardeurs des participantes au départ de la régate à la voile féminine, à la Marina du Parc Nautique Lévy. L’organisation a d’ailleurs, encore cette année, enregistré des records de participation avec 170 navigatrices réparties sur 34 bateaux.

Mathieu Turcotte quitte les Chevaliers de Lévis

Mathieu Turcotte, entraîneur-chef des Chevaliers de Lévis de la Ligue de hockey midget AAA du Québec depuis 2015, quitte la formation lévisienne pour relever de nouveaux défis.

Un nouvel entraîneur-chef pour l’Expert

À la fin mai, l’Expert junior AA de Saint-Romuald a annoncé des changements dans son équipe d’entraîneurs. Lors de la prochaine saison dans la Ligue de hockey junior AA Chaudière-Appalaches, c’est Gilles Gingras qui remplacera Gabriel Beaupré à la barre de la formation lévisienne.

La piscine du parc Olympique est rouverte

La piscine extérieure située au parc Olympique dans le secteur Pintendre est de nouveau accessible à la population.

Un Lévisien couronné au Défi des escaliers

Dans le cadre de la quatrième épreuve du rendez-vous Je Cours Qc!, le Défi des escaliers Fonds de solidarité FTQ de Québec, 2 150 coureurs se sont inscrits à cette épreuve qui s’est déroulée entre la Haute-Ville et la Basse-Ville de la ville de Québec. Parmi ces coureurs, quatre d’entre eux provenant de la région se sont démarqués.

Djeté et Lapierre à la Coupe Canada

Membres de l’organisation des Corsaires Football de l’École Pointe-Lévy, le receveur Dylan Djeté et le joueur de ligne offensive Thomas Lapierre ont survécu à la dernière coupure et défendront les couleurs de l’équipe du Québec lors de la Coupe Canada 2019 – MU18.