Sarah-Maude, la petite Charlie et Mathieu sont des passionnés de sport motorisé. CRÉDIT : COURTOISIE

Mathieu Buteau, de Saint-Henri, vient de se porter acquéreur des actifs de la série de snocross SCMX, devenant ainsi le promoteur de la majorité des compétitions du genre au Québec.

Par Éric Gourde - Collaboration spéciale La Voix du Sud

Son amour de ce sport vient de sa jeunesse et a un lien direct avec son entourage du moment. «J’ai embarqué là-dedans grâce à l’entreprise A.D. Boivin de Saint-Henri qui venait d’inventer le snowhawk (une motoneige à un ski). J’étais leur pilote d’essai et je suis allé partout au Canada et dans plusieurs États américains pour le faire connaitre. C’est après que le snocross a été lancé sur le marché.»

Le fait que le circuit existe depuis 25 ans et a déjà des bases solides dans quelques régions du Québec facilitera cette transition. «C’est un gros contrat, mais il y a déjà une bonne structure. Nous nous sommes assurés de garder tout le monde déjà en place pour bien partir. L’an prochain sera une année de transition», indique Mathieu qui souhaite maintenant s’assurer d’avoir le soutien des principaux partenaires du circuit.

Il était logique pour lui de faire le saut comme chef d’orchestre du championnat, maintenant qu’il avait fait le tour de l’ensemble du jardin. «J’ai touché à tout dans le sport. J’ai été coureur, entraîneur de quelques-uns des meilleurs au Québec, promoteur d’événement et, à un moment donné, des gens nous l’ont proposé et nous voyaient là. Nous avions démontré notre intérêt il y a deux ans.»

Une affaire de famille

Mathieu Buteau n’a pas eu de difficulté à obtenir l’aval de son entourage pour se lancer dans cette aventure. Sa conjointe, Sarah-Maude Boulet, et leur petite fille, Charlie, étant elles aussi des passionnées d’événements du genre.

«On aimait tous les deux les courses avant de se connaître, se rappelle Sarah-Maude. Notre fille Charlie faisait de la motoneige à trois ans et demi. Nous allons aux courses en famille et on a du plaisir dans cette ambiance-là.»

Mathieu a toujours été un adepte de sport motorisé, ayant parcouru les circuits de motocross alors qu’il était jeune adulte. C’est pendant cette période qu’il a rencontré sa conjointe Sarah-Maude qui elle, travaillait au sein de certaines organisations d’événements à ce moment.

De huit à dix courses, l’hiver prochain, seraient un point de départ idéal pour le nouveau promoteur. 

«On espère étendre les activités du snocross à travers le Québec. Généralement, les activités se sont beaucoup tenues dans le nord de la province par le passé, mais il y sûrement une façon de rejoindre d’autres régions. On espère trouver des promoteurs locaux qui deviendront des partenaires avec le temps et agrandir les cadres du circuit.»

S’ils espèrent ajouter des courses au calendrier, notamment dans la région de Montréal et à Rimouski dans l’Est-du-Québec, Mathieu et Sarah-Maude sont sûrs de pouvoir aussi tenir des événements plus près de la maison. 

«À Saint-Henri, c’est la course la plus populaire depuis cinq ans dans le calendrier. Nous avons eu des records d’inscription et les coureurs nous ont élu le plus beau parcours du circuit. Il y a eu des compétitions à Vallée-Jonction dans le passé et on espère pouvoir convaincre un groupe dans la région de Thetford Mines dans le futur.»

Le couple espère amener de la relève et faire connaître le sport auprès des familles. «On a eu de bonnes idées dans le passé et nous en avons d’autres. Les courses des vieux pots par exemple, c’était notre idée et d’autres endroits le font maintenant. Il faut faire connaître le sport, puis aussi celles et ceux qui le pratiquent.»

Mathieu et Sarah-Maude espèrent afficher les nouvelles couleurs de leur circuit ainsi que son calendrier en septembre prochain. 

Les plus lus

Première chez les Corsaires Hockey

La prochaine saison de hockey marquera un moment historique chez les Corsaires hockey de l’École Pointe-Lévy. En effet, une fille défendra pour la première fois les couleurs de l’équipe lévisienne, structure qui a été fondée il y a cinq ans.

Record de participation pour la Coupe Femina

Plus de 150 navigatrices et 27 voiliers sont attendus à Lévis, le 6 juillet prochain, dans le cadre de la sixième édition de la Coupe Femina. Il s’agit d’un nouveau record de participation pour la compétition sportive amicale.

Football : deux Lévisiens parmi l’élite provinciale

Deux représentants des Corsaires de l’École Pointe-Lévy, Dylan Djeté et Thomas Lapierre, pourraient bientôt représenter le Québec lors de la Coupe Canada 2019 – MU18, disputée en juillet à Kingston en Ontario. Cette compétition permet aux meilleurs joueurs de football de moins de 18 ans de croiser le fer.

S’initier au camping au fort Numéro-Un

Le lieu historique national des Forts-de-Lévis tiendra sa 9e édition de l’activité d’initiation au camping au fort Numéro-Un les 8 et 9 juin prochains.

Une Lévisienne prendra part à la Coupe du monde féminine de soccer

La Lévisienne Gabrielle Carle fait partie du groupe de 23 joueuses sélectionnées dans l'équipe nationale canadienne qui prendra part en juin à la Coupe du monde féminine de soccer, disputée en France.

Un Lévisien à la conquête du Denali

Avec six autres compagnons, le Lévisien Léandre Gagné-Lemieux s’est envolé vers l’Alaska afin de relever un défi hors du commun. Le groupe tentera d’atteindre le sommet du mont Denali (mont McKinley), la plus haute montagne d’Amérique du Nord.

Premier rassemblement en 2019 pour l'Exposition internationale d'autos de Lévis

C'est ce samedi, de 9h à 17h, que se déroulera la première activité de la belle saison de l'Exposition internationale d'autos de Lévis, sur le site de l'événement à Saint-Étienne-de-Lauzon.

Les jeunes courent pour la santé

Le ciel menaçant et le temps frisquet du 30 mai n'ont pas arrêté les quelque 1 700 jeunes participants du 4 km de la santé. L’épreuve, qui en est à sa 32e édition, s’est déroulée hier dans les rues de Saint-Agapit, dans la MRC de Lotbinière.

Une piscine municipale et des jeux d'eau temporairement fermés

En raison d’un bris mécanique majeur, la Ville de Lévis a fermé l’accès à la piscine extérieure située au parc Olympique ,dans le secteur Pintendre, pour une durée indéterminée. Les jeux d’eau situés dans le parc de l’Anse-Tibbits (parc Saint-Laurent), dans le secteur Lévis, sont également hors d’usage.

Deux nouvelles victoires pour les Canonniers

Opposés aux Riverains de Rivière-du-Loup (division 2) lors de leur seul programme double de la semaine dans la Ligue de baseball midget AAAdu Québec, les Canonniers de Lévis (division 1) n’ont fait qu’une bouchée de leurs adversaires le 29 mai, au Stade Canac de Québec.