La situation actuelle sur le fleuve, au niveau des brise-glaces, inquiète Michel Boudrias. CRÉDIT : ARCHIVES

Par voie de communiqué, le député du Bloc québécois de Terrebonne, Michel Boudrias, a décrié la «négligence du gouvernement fédéral en matière de sécurité maritime». L'élu fédéral a fait cette sortie à la suite des événements du 3 janvier, lorsque le traversier Alphonse-Desjardins, qui fait la navette entre Québec et Lévis, est demeuré prisonnier des glaces alors que les brise-glaces de la Garde côtière les plus près étaient inopérants.

Michel Boudrias, également porte-parole en matière de sécurité nationale et de sécurité publique du Bloc québécois, a déploré l'inaction du gouvernement alors qu'il a posé des questions à plusieurs reprises en chambre sur ce dossier en prévision de l'hiver.

«J'ai interpellé le gouvernement fédéral à plusieurs reprises afin d'accélérer le pas dans la construction de nouveaux brise-glaces. La moyenne d'âge de la flotte de la Garde côtière canadienne est de 38 ans! Et pour comble d'insulte, le gouvernement fédéral s'entête à assassiner le Chantier Davie en lui refusant tout contrat alors que les autres chantiers au Canada peinent à livrer des navires dans les délais et les coûts prescrits», a déclaré le député bloquiste.

Pour éliminer cette problématique, Michel Boudrias, dans la mesure où le gouvernement fédéral est incapable d'assumer son rôle de façon responsable et efficace, recommande à l'État québécois de se saisir de ce champ de compétence. Selon lui, il en va même de la sécurité et de la stabilité économique du commerce maritime québécois.

«Je recommande au gouvernement du Québec de cesser d'attendre en quémandant lamentablement notre dû à Ottawa. Je suis d'avis que le Québec devrait investir ce champ de compétence fédéral immédiatement. Il ne faudra pas se gêner pour déduire les coûts de cette prise de compétence à même l'assiette fiscale dédiée au fédéral. C'est également la seule façon de stimuler notre industrie de construction navale tout en obtenant un retour sur notre investissement public», a conclu le représentant de Terrebonne à la Chambre des communes.

Les plus lus

Lettre ouverte d'Alain Rayes sur le Chantier Davie

Voici une lettre ouverte transmise aux médias d'Alain Rayes, député de Richmond—Arthabaska et lieutenant politique pour le Québec du Parti conservateur du Canada (PCC), sur la situation à la Davie.

Lévis invite à vivre son courant

C’est en présence de plus de 800 personnes que la Ville de Lévis a dévoilé en grande pompe, le 21 novembre au Centre de congrès et d’expositions de Lévis, son nouveau positionnement stratégique. Grâce à sa nouvelle image Vivez le courant Lévis, l’administration Lehouillier désire faire rayonner le territoire «au-delà de ses frontières».

Pénurie de main-d’œuvre : l’administration Lehouillier présente ses solutions

En compagnie de la présidente du comité consultatif sur la main-d’œuvre et conseillère municipale du district Taniata, Karine Laflamme, Gilles Lehouillier, le maire de Lévis, a présenté, le 14 novembre, le rapport synthèse des consultations effectuées cet automne auprès d’entrepreneurs lévisiens et d’intervenants économiques sur la problématique de la pénurie de main-d’œuvre. Un premier bilan qui ...

Viaduc de Saint-Rédempteur : pas de circulation avant l’été

Annoncée initialement en novembre par la Ville, l’ouverture à la circulation du nouveau viaduc de Saint-Rédempteur a été repoussée à juin prochain. L’instabilité du sol ne permet pas de terminer les travaux avant le printemps.

Fin des entraves majeures sur le chantier de l'élargissement de l'autoroute 20

Le ministre des Transports, François Bonnardel, a annoncé, le 16 novembre, la fin des entraves majeures du chantier de l'élargissement de l'autoroute 20 en direction est, entre Charny et Saint-Jean-Chrysostome.

Jean Garon, «un homme de bien commun»

Le 9 novembre 1978 était adoptée la Loi sur la protection du territoire et des activités agricoles (LPTAA) qui définit la zone verte afin de protéger le garde-manger du Québec de l’urbanisation des terres. Ancien député de Lévis et alors ministre de l’Agriculture, Jean Garon en a été l’artisan. Quarante ans plus tard, son ancien attaché de presse et actuel président de l’Institut Jean-Garon est re...

Paradis sera le président de l'Assemblée nationale

Selon ce que rapportent plusieurs médias, le député de Lévis, François Paradis, deviendra mardi le président de l'Assemblée nationale.

La Ville demande une modification de ses pouvoirs

Les pouvoirs de la Ville de Lévis pourraient bientôt être modifiés puisqu’elle en a fait la demande au ministère des Affaires municipales et de l’Habitation. Les 9 changements à la Charte de la Ville soumis visent pour la plupart à étendre ses prérogatives de la Ville. La Charte n’a pas été modifiée depuis son entrée en vigueur en 2002.

De nouveaux services en ligne pour les Lévisiens

Le conseil municipal de la Ville de Lévis s’est réuni le 26 novembre. Voici en résumé les sujets abordés et les points adoptés par le maire Gilles Lehouillier et les conseillers municipaux.

François Paradis fait de la transparence sa priorité

Assermenté ce 27 novembre, le député de Lévis pour la Coalition avenir Québec (CAQ) est devenu officiellement le nouveau président de l’Assemblée nationale du Québec. Face au cynisme et à la confiance «peu reluisante» des citoyens, François Paradis a appelé les élus à davantage de rigueur dans leurs pratiques.