Les élus des comtés de Lévis, Chutes-de-la-Chaudière et Bellechasse tenteront tous d’obtenir un nouveau mandat lors des prochaines élections provinciales, prévues cet automne. François Paradis (1re photo) et Marc Picard (2e photo) de la Coalition Avenir Québec (CAQ) ainsi que Dominique Vien (3e photo) du Parti libéral du Québec (PLQ) ont affirmé leur intention de poursuivre le travail amorcé dans leur circonscription respective.

Les enjeux du troisième lien, de la santé et des services ambulanciers ainsi que de la pénurie de la main-d’œuvre risquent de mettre la table pour des débats animés durant cette course au scrutin. Alors que les plus récents sondages prévoient un vent de changement en faveur de la CAQ, chaque élu parle d’abord et avant tout de la confiance qu’il porte envers les citoyens qu’il représente et de son désir de les accompagner jusqu’en 2023.

«On est dans un territoire envié par plusieurs pour son dynamisme et je ne souhaite que continuer, a souligné sans hésitation le député de Lévis, François Paradis. Je ne voudrais surtout pas arrêter en si bon chemin. Quand on regarde les chiffres, ce serait mentir de dire que ce n’est pas agréable, mais au-delà des sondages, on veut continuer d’accomplir notre travail au quotidien.»

Au sein de la CAQ, les élus Paradis et Picard proposent un changement aux dernières décennies, pendant lesquelles les libéraux et les péquistes se sont échangés le pouvoir. L’équipe de François Legault aura l’opportunité le 1er octobre de marquer l’histoire à sa façon. «On peut se donner le droit de regarder vers la nouveauté. Vers un parti qui veut faire la différence et qui croit que le gouvernement appartient aux citoyens», a indiqué M. Paradis, porte-parole en matière de santé, de services sociaux, de santé publique et pour les aînés.

Une évolution remarquée

En politique active depuis 1999 au niveau municipal, Marc Picard a remporté ses premières élections provinciales avec la défunte Action démocratique du Québec (ADQ) en 2003. Il a obtenu son cinquième mandat consécutif en 2014, trois ans après avoir rejoint la CAQ, avec une majorité de 6 779 voix. «Mon engagement politique n’est pas terminé, a affirmé le politicien de 62 ans. Il y a encore beaucoup de choses à réaliser et depuis 2003, j’ai vu une évolution de la mentalité des Québécois.»

«Depuis des années, on investit dans un modèle qui ne fonctionne pas. Notre parti travaille avec des solutions sérieuses et j’y crois. Il faut continuer à expliquer aux citoyens ce qu’on veut faire. Et, si on est élus, on va le faire. On ne veut pas de psychodrame», a ajouté le député des Chutes-de-la-Chaudières, porte-parole du deuxième groupe d’opposition en matière de travail.» 

«Je me fie à mon cœur»

Les sondages actuels n’importunent pas la député libérale et ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, Dominique Vien. «Je me fie à mon cœur et j’écoute ce que les gens me disent. Je fais confiance aux gens de Bellechasse», a-t-elle soutenu. Après un moment de réflexion durant les Fêtes, la politicienne de 50 ans a pris la décision de poursuivre son engagement dans sa circonscription.

«J’ai encore envie de me battre pour les gens de Bellechasse. Nous (les Libéraux) dressons un bilan très positif depuis 2003, mais nous avons encore bien des défis à réaliser et j’ai envie d’accompagner les citoyens là-dedans. L’économie va bien, le taux de chômage est à son plus bas et les gens d’affaires investissent. D’un autre côté, les dossiers comme le troisième lien et la pénurie de la main-d’œuvre m’animent énormément. J’ai le goût d’y participer», a appuyé Mme Vien. 

Dans sa circonscription, elle sera à nouveau opposée à Stéphanie Lachance (CAQ), vice-présidente Est du Québec de son parti politique. Cette dernière avait été devancée par Mme Vien par 5 175 votes en 2014. Également, Benoît Béchard sera le candidat du Parti québécois (PQ) pour ces élections.

Pour l’instant, aucun autre candidat n’a été confirmé par le PLQ, le PQ ou Québec Solidaire (QS) pour les circonscriptions de la région. Chez QS, on affirme vouloir présenter des candidats dans les trois comtés mentionnés ci-haut. Une annonce pourrait avoir lieu dans les prochaines semaines. 

Les plus lus

Un parc bonifié entre Saint-Jean et Saint-Romuald

C’est en compagnie de collègues du conseil municipal ainsi que de bénévoles que le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a présenté, le 13 décembre, les améliorations apportées cette année au parc multifonctionnel de la Rivière-Etchemin. Plusieurs de ces nouveautés profiteront aux utilisateurs du centre de ski de fond Les Sentiers La Balade de Saint-Jean-Chrysostome, un organisme lévisien situé dans...

Des choix de développement qui suscitent la critique

Le budget 2019 de la Ville de Lévis présenté lundi dernier en conseil municipal est «fiscalement inquiétant», estime dans un communiqué Sébastien Bouchard-Théberge. L’ancien candidat au poste de conseiller municipal dans Christ-Roi en 2017, critique un développement basé sur l’étalement urbain plutôt que le milieu de vie.

Davie - Lettre ouverte de la CSN

La présidente du conseil central Québec-Chaudière-Appalaches de la Confédération des syndicats nationaux (CSN), Ann Gingras, commente dans cette lettre ouverte la situation du Chantier Davie.

Blaney critique les «échecs monumentaux» de Trudeau

À quelques heures de la fin de la session parlementaire à Ottawa, le député conservateur de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, a dressé, le 13 décembre, un bilan des derniers mois. L’élu fédéral a alors profité de l’occasion pour s’en prendre au premier ministre du Canada, Justin Trudeau, puisque le chef libéral n’a fait que décevoir, selon M. Blaney.

La CSN veut que Québec commande des traversiers à la Davie

Fort du fait qu’un seul navire ait été en fonction à la traverse Québec-Lévis pendant le temps des Fêtes en raison d’un bris sur l’autre bateau assigné à cette traverse, le conseil central de Québec-Chaudière-Appalaches de la Confédération des syndicats nationaux (CSN) estime que cet événement est la preuve que le gouvernement provincial doit commander de nouveaux traversiers pour ce lien interriv...

Budget 2019 : les Lambertins auront des hausses de taxes de plus de 3 %

C’est le 17 décembre dernier que le conseil municipal de Saint-Lambert-de-Lauzon a adopté les prévisions budgétaires de la municipalité pour 2019. Chaque type de contribuable lambertin devra faire face à une hausse moyenne de plus de 3 % au cours des prochains mois.

Conseil en bref : le maire ouvre la porte à un prochain mandat

Voici le résumé des éléments marquants du conseil municipal tenu le 14 janvier dernier.

Proulx dresse un bilan dithyrambique des 100 premiers jours au pouvoir

Par voie de communiqué, Marie-Eve Proulx, la ministre responsable de la Chaudière-Appalaches et députée de Côte-du-Sud, a dressé, le 9 janvier, un bilan des 100 premiers du nouveau gouvernement caquiste dont elle fait partie. Selon la politicienne, sa formation politique «a livré la marchandise et a assuré une transition dans l’ordre au bénéfice des Québécois».

André Voyer prépare ses prochaines élections municipales

André Voyer s’était présenté afin de devenir conseiller du district de Christ-Roi avec Renouveau Lévis en 2013, puis a tenté en vain de devenir le chef de ce parti en 2017 avant d’offrir sa candidature indépendante à titre de maire aux Lévisiens. M. Voyer prépare ses prochaines élections municipales, cette fois-ci, à la tête de son propre parti.

Des navires de croisière pourront de nouveau accoster au quai Paquet

À la suite du succès rencontré avec le passage du Saga Sapphire en octobre 2017, la Ville de Lévis et le Port de Québec ont conclu une entente quinquennale de gestion des infrastructures du quai Paquet afin de permettre l’accueil dès ce printemps de navires de croisières à Lévis. Le président-directeur général du Port de Québec, Mario Girard, et le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, ont officiali...