Les élus des comtés de Lévis, Chutes-de-la-Chaudière et Bellechasse tenteront tous d’obtenir un nouveau mandat lors des prochaines élections provinciales, prévues cet automne. François Paradis (1re photo) et Marc Picard (2e photo) de la Coalition Avenir Québec (CAQ) ainsi que Dominique Vien (3e photo) du Parti libéral du Québec (PLQ) ont affirmé leur intention de poursuivre le travail amorcé dans leur circonscription respective.

Les enjeux du troisième lien, de la santé et des services ambulanciers ainsi que de la pénurie de la main-d’œuvre risquent de mettre la table pour des débats animés durant cette course au scrutin. Alors que les plus récents sondages prévoient un vent de changement en faveur de la CAQ, chaque élu parle d’abord et avant tout de la confiance qu’il porte envers les citoyens qu’il représente et de son désir de les accompagner jusqu’en 2023.

«On est dans un territoire envié par plusieurs pour son dynamisme et je ne souhaite que continuer, a souligné sans hésitation le député de Lévis, François Paradis. Je ne voudrais surtout pas arrêter en si bon chemin. Quand on regarde les chiffres, ce serait mentir de dire que ce n’est pas agréable, mais au-delà des sondages, on veut continuer d’accomplir notre travail au quotidien.»

Au sein de la CAQ, les élus Paradis et Picard proposent un changement aux dernières décennies, pendant lesquelles les libéraux et les péquistes se sont échangés le pouvoir. L’équipe de François Legault aura l’opportunité le 1er octobre de marquer l’histoire à sa façon. «On peut se donner le droit de regarder vers la nouveauté. Vers un parti qui veut faire la différence et qui croit que le gouvernement appartient aux citoyens», a indiqué M. Paradis, porte-parole en matière de santé, de services sociaux, de santé publique et pour les aînés.

Une évolution remarquée

En politique active depuis 1999 au niveau municipal, Marc Picard a remporté ses premières élections provinciales avec la défunte Action démocratique du Québec (ADQ) en 2003. Il a obtenu son cinquième mandat consécutif en 2014, trois ans après avoir rejoint la CAQ, avec une majorité de 6 779 voix. «Mon engagement politique n’est pas terminé, a affirmé le politicien de 62 ans. Il y a encore beaucoup de choses à réaliser et depuis 2003, j’ai vu une évolution de la mentalité des Québécois.»

«Depuis des années, on investit dans un modèle qui ne fonctionne pas. Notre parti travaille avec des solutions sérieuses et j’y crois. Il faut continuer à expliquer aux citoyens ce qu’on veut faire. Et, si on est élus, on va le faire. On ne veut pas de psychodrame», a ajouté le député des Chutes-de-la-Chaudières, porte-parole du deuxième groupe d’opposition en matière de travail.» 

«Je me fie à mon cœur»

Les sondages actuels n’importunent pas la député libérale et ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, Dominique Vien. «Je me fie à mon cœur et j’écoute ce que les gens me disent. Je fais confiance aux gens de Bellechasse», a-t-elle soutenu. Après un moment de réflexion durant les Fêtes, la politicienne de 50 ans a pris la décision de poursuivre son engagement dans sa circonscription.

«J’ai encore envie de me battre pour les gens de Bellechasse. Nous (les Libéraux) dressons un bilan très positif depuis 2003, mais nous avons encore bien des défis à réaliser et j’ai envie d’accompagner les citoyens là-dedans. L’économie va bien, le taux de chômage est à son plus bas et les gens d’affaires investissent. D’un autre côté, les dossiers comme le troisième lien et la pénurie de la main-d’œuvre m’animent énormément. J’ai le goût d’y participer», a appuyé Mme Vien. 

Dans sa circonscription, elle sera à nouveau opposée à Stéphanie Lachance (CAQ), vice-présidente Est du Québec de son parti politique. Cette dernière avait été devancée par Mme Vien par 5 175 votes en 2014. Également, Benoît Béchard sera le candidat du Parti québécois (PQ) pour ces élections.

Pour l’instant, aucun autre candidat n’a été confirmé par le PLQ, le PQ ou Québec Solidaire (QS) pour les circonscriptions de la région. Chez QS, on affirme vouloir présenter des candidats dans les trois comtés mentionnés ci-haut. Une annonce pourrait avoir lieu dans les prochaines semaines. 

Les plus lus

Projet d’hôtellerie hospitalière : demande de démolition acceptée

Les résidences situées 15 rue Charles-Édouard et 36 rue Montcalm pourront finalement être démolies pour laisser place à un projet d’hôtellerie hospitalière voulu par Dessercom en prévision de l’ouverture du centre de cancérologie à l’Hôtel-Dieu de Lévis, a tranché le conseil municipal dans une décision rendue le 24 septembre lors de la séance ordinaire.

Sondage Journal de Lévis/CJMD 96,9 FM : appuis massifs pour Paradis et Picard

Selon un sondage Axiome marketing/Imago Agence de communication pour le compte du Journal de Lévis et de CJMD 96,9 FM, les députés sortants et candidats de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans Lévis et Chutes-de-la-Chaudière, François Paradis et Marc Picard, voguent aisément vers une réélection.

Départ de la vie politique de Philippe Couillard : la CSN réagit

Par voie de communiqué de presse, le conseil central Québec-Chaudière-Appalaches de la CSN a réagi, cet après-midi, au départ de la vie politique du premier ministre sortant du Québec, Philippe Couillard.

Couillard aux côtés de Dominique Vien dans Bellechasse

À deux jours du scrutin, le chef du Parti libéral québécois (PLQ), Philippe Couillard, est venu soutenir la députée sortante et candidate dans Bellechasse. Dans les sondages, les libéraux sont au coude à coude avec la Coalition avenir Québec (CAQ) et la circonscription ne fait pas exception.

L’économie sociale gagne à être connue

Un débat ayant pour sujet les entreprises qui ont comme modèle d’affaires l’économie sociale était organisé par la Table régionale d’économie sociale de Chaudière-Appalaches (TRÉSCA) à la Ressourcerie de Lévis, le 26 septembre dernier. Les candidats des quatre grands partis dans Lévis étaient présents, c’est-à-dire, Adulkadir Abkey du Parti libéral du Québec (PLQ), François Paradis de la Coalition...

Béchard appuie les ambulanciers

Dans le dernier droit de la campagne électorale, le candidat du Parti québécois (PQ) dans Bellechasse, Benoît Béchard, a rencontré, le 25 septembre, Jean-François Gagné, représentant syndical de paramédics de la région et ancien aspirant à l'investiture du PQ dans Lévis, afin de comprendre la problématique actuelle liée aux horaires de faction dans le domaine ambulancier.

Les élections provinciales minute par minute

Après 39 jours de campagne électorale, plus de six millions d'électeurs québécois sont appelés aux urnes aujourd'hui pour élire les 125 députés qui formeront la 42e législature de l'Assemblée nationale du Québec. Le Journal de Lévis suivra minute par minute les événements de cette journée qui déterminera, entre autres, qui seront les députés des circonscriptions du Grand Lévis, soit Lévis, Chutes-...

Béchard présente son plan d’action pour les loisirs et le tourisme

Par voie de communiqué, le candidat du Parti québécois (PQ)dans Bellechasse, Benoît Béchard, a présenté, le 24 septembre, sa série d’engagements visant à améliorer l’offre touristique et sportive dans sa circonscription.

Victoire totale pour Paradis et Picard

Après plusieurs années à occuper les banquettes de l’opposition à l’Assemblée nationale, François Paradis et Marc Picard goûteront aux joies du pouvoir. En plus d’être respectivement réélus dans Lévis et Chutes-de-la-Chaudière, les députés sortants ont vu leur formation politique, la Coalition avenir Québec (CAQ), obtenir un mandat pour former un gouvernement majoritaire lors des élections provinc...

L’enjeu majeur du PLQ à Lévis : la mobilité

En entrevue avec le Journal, Abdulkadir Abkey, candidat du Parti libéral du Québec (PLQ) dans Lévis, a fait le bilan de sa campagne électorale. Selon lui, le troisième lien, le viaduc Saint-Omer et le soutien aux entrepreneurs de la région sont les principaux enjeux de la région.