Benoît Béchard, Pierre-Gilles Morel et Serge Bonin croient que leur plan est «adapté aux besoins de la région». CRÉDIT : ÉRICK DESCHÊNES

Réunis au local électoral du Parti québécois (PQ) de Lévis, les candidats péquistes Benoît Béchard (Bellechasse), Serge Bonin (Chutes-de-la-Chaudière) et Pierre-Gilles Morel (Lévis) ont présenté, le 12 septembre, leur plan de match régional pour s’attaquer à la pénurie de main-d’œuvre, à la difficulté d’accès au système de santé et à la congestion routière.

D’abord, en ce qui a trait à la pénurie de main-d’œuvre, le PQ promet de mettre en place un «train de mesures concrètes» visant à soutenir les entreprises de Lévis et de Bellechasse au niveau du recrutement et de l’augmentation de la productivité. 

S’ils obtiennent le pouvoir, les péquistes entendent réinvestir massivement dans les instances locales de développement économique, développer la filière formation professionnelle en entreprise avec qualification professionnelle (formation duale) et accroître la régionalisation de l’immigration. 

À ce propos, ils désirent que Chaudière-Appalaches ait un minimum de 5 % des immigrants du volet économique, avec une structure d’accueil permettant de les intégrer progressivement au marché du travail, tout en leur fournissant des services de francisation.

«La pénurie de main-d’œuvre dans Chaudière-Appalaches, c’est connu et documenté depuis 2008. Ça s’accélère d’année en année. Au lieu de mettre un plan d’action concret et efficace, le gouvernement libéral a laissé les entreprises se laisser débrouiller par elles-mêmes, parce qu’il était bien occupé à faire des coupures pour engranger les surplus. Je n’ai aucune gêne à donner la note E au gouvernement libéral en ce qui a trait à la gestion de la pénurie de main-d’œuvre», a déploré Benoît Béchard.

Faciliter l’accès

Ensuite, pour le système de santé, les péquistes espèrent mettre en place d’autres mesures, dans le but d’en faciliter l’accès. 

Pour ce faire, ils s’engagent à réclamer un investissement majeur au niveau des soins à domicile (investissement prévu de 1 G$ pendant les quatre prochaines années à la grandeur du Québec), faire passer le nombre d’ambulances de 8 à 13 à Lévis, et à mettre en place un «accès de proximité» à des infirmières praticiennes spécialisées dans chaque CLSC, jusqu’à 21h, 7 jours sur 7.

Selon Pierre-Gilles Morel, ce plan peut se réaliser malgré la pénurie de main-d’œuvre qui frappe aussi ce secteur.

«Avec un allègement bureaucratique, nous pensons que ça va aider le système de santé. Nous pensons que beaucoup des perturbations et des ralentissements sont provoqués par une bureaucratie trop lourde. En essayant de mieux répartir les employés, en prodiguant plus de soins à domicile et en donnant une option de plus aux patients, nous pensons pouvoir faciliter l’accès», a argué le candidat du PQ dans Lévis.

Urgence d’agir

Enfin, estimant comme leurs adversaires que la congestion routière entre Québec et Lévis est une problématique majeure, les candidats péquistes veulent s’y attaquer en n’écartant aucune option, que ce soit par l’optimisation des liens existants ou par la construction d’un troisième lien. Et ce, toujours en se basant sur des études complètes et des avis d’experts.

Entre temps, Benoît Béchard, Serge Bonin et Pierre-Gilles Morel s’engagent à réaliser des mesures à court terme désirées par le maire de Lévis, telles le réaménagement la route 116 en boulevard urbain, la construction du viaduc Saint-Omer et l’élargissement de l’autoroute 20 Est entre l’avenue Taniata et le secteur Desjardins.

De plus, ils veulent ajouter des navettes express reliant le centre-ville de Lévis à Sainte-Foy et Québec, accompagner les petites entreprises de Chaudière-Appalaches dans leur transition vers le télétravail, favoriser le covoiturage, ajouter des stationnements incitatifs et améliorer le transport en commun à Lévis. 

«On va tout faire pour améliorer la mobilité à tous les points de vue avec les meilleures solutions possibles, en collaboration avec le maire. Il faut trouver un équilibre intéressant entre la construction de nouvelles infrastructures et la bonification du transport collectif», a conclu Serge Bonin.

Les plus lus

Projet d’hôtellerie hospitalière : demande de démolition acceptée

Les résidences situées 15 rue Charles-Édouard et 36 rue Montcalm pourront finalement être démolies pour laisser place à un projet d’hôtellerie hospitalière voulu par Dessercom en prévision de l’ouverture du centre de cancérologie à l’Hôtel-Dieu de Lévis, a tranché le conseil municipal dans une décision rendue le 24 septembre lors de la séance ordinaire.

Sondage Journal de Lévis/CJMD 96,9 FM : appuis massifs pour Paradis et Picard

Selon un sondage Axiome marketing/Imago Agence de communication pour le compte du Journal de Lévis et de CJMD 96,9 FM, les députés sortants et candidats de la Coalition avenir Québec (CAQ) dans Lévis et Chutes-de-la-Chaudière, François Paradis et Marc Picard, voguent aisément vers une réélection.

Départ de la vie politique de Philippe Couillard : la CSN réagit

Par voie de communiqué de presse, le conseil central Québec-Chaudière-Appalaches de la CSN a réagi, cet après-midi, au départ de la vie politique du premier ministre sortant du Québec, Philippe Couillard.

Couillard aux côtés de Dominique Vien dans Bellechasse

À deux jours du scrutin, le chef du Parti libéral québécois (PLQ), Philippe Couillard, est venu soutenir la députée sortante et candidate dans Bellechasse. Dans les sondages, les libéraux sont au coude à coude avec la Coalition avenir Québec (CAQ) et la circonscription ne fait pas exception.

L’économie sociale gagne à être connue

Un débat ayant pour sujet les entreprises qui ont comme modèle d’affaires l’économie sociale était organisé par la Table régionale d’économie sociale de Chaudière-Appalaches (TRÉSCA) à la Ressourcerie de Lévis, le 26 septembre dernier. Les candidats des quatre grands partis dans Lévis étaient présents, c’est-à-dire, Adulkadir Abkey du Parti libéral du Québec (PLQ), François Paradis de la Coalition...

Béchard appuie les ambulanciers

Dans le dernier droit de la campagne électorale, le candidat du Parti québécois (PQ) dans Bellechasse, Benoît Béchard, a rencontré, le 25 septembre, Jean-François Gagné, représentant syndical de paramédics de la région et ancien aspirant à l'investiture du PQ dans Lévis, afin de comprendre la problématique actuelle liée aux horaires de faction dans le domaine ambulancier.

Les élections provinciales minute par minute

Après 39 jours de campagne électorale, plus de six millions d'électeurs québécois sont appelés aux urnes aujourd'hui pour élire les 125 députés qui formeront la 42e législature de l'Assemblée nationale du Québec. Le Journal de Lévis suivra minute par minute les événements de cette journée qui déterminera, entre autres, qui seront les députés des circonscriptions du Grand Lévis, soit Lévis, Chutes-...

Béchard présente son plan d’action pour les loisirs et le tourisme

Par voie de communiqué, le candidat du Parti québécois (PQ)dans Bellechasse, Benoît Béchard, a présenté, le 24 septembre, sa série d’engagements visant à améliorer l’offre touristique et sportive dans sa circonscription.

Restauration de la Citadelle de Québec : Blaney s'offusque de l'utilisation de pierres américaines

Par voie de communiqué, le député fédéral de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis et porte-parole du Parti conservateur du Canada en matière de patrimoine canadien, Steven Blaney, a interpelé, le 17 septembre, le ministre fédéral et député de Québec, Jean-Yves Duclos, afin qu’il intervienne pour empêcher qu’une pierre américaine «non conforme soit subtilisée à la pierre d’origine québécoise pour le pro...

Débat dans Bellechasse : Lachance et Vien jettent les gants

C’est ce midi qu’a eu lieu le traditionnel débat électoral sur les ondes de Passion FM, mettant aux prises les candidats dans la circonscription de Bellechasse des partis présents à l’Assemblée nationale. L’exercice a été marqué par plusieurs échanges dignes de bagarres de ruelles entre Stéphanie Lachance, la candidate de la Coalition avenir Québec (CAQ), et Dominique Vien, la députée sortante et ...