CRÉDIT PHOTO 1: COURTOISIE ANNE CARRIER ARCHITECTURE - DESSERCOM

Les résidences situées 15 rue Charles-Édouard et 36 rue Montcalm pourront finalement être démolies pour laisser place à un projet d’hôtellerie hospitalière voulu par Dessercom en prévision de l’ouverture du centre de cancérologie à l’Hôtel-Dieu de Lévis, a tranché le conseil municipal dans une décision rendue le 24 septembre lors de la séance ordinaire.

Dessercom avait fait appel de la décision du 6 mars du comité de démolition de la Ville de Lévis, qui refusait sa demande de démolition des deux résidences lui appartenant pour y construire une hôtellerie hospitalière. L’appel a été entendu le 9 juillet lors d’une séance extraordinaire du conseil municipal. Dans ce cadre, la Ville a auditionné les promoteurs du projet afin de s’assurer de l’opportunité de la démolition et de la préservation de l’harmonie du quartier.

Lors de l’appel, les promoteurs ont présenté un projet de remplacement révisé. Le dessin du projet a été dévoilé lors de cette séance publique. Rappelons que le bâtiment d’un étage sera situé en retrait de la rue, comme les maisons avoisinantes et que sa façade intègre des parties en bois. L’entrée principale sera située rue Wolfe et le stationnement sera isolé par un mur végétal.

Au vu de la révision du projet, de la «volonté du requérant» d’intégrer le projet de remplacement dans l’environnement bâti et de l’intérêt social et communautaire du projet d’hôtellerie, le conseil municipal a finalement autorisé la démolition des deux résidences. Il est aussi précisé que les orientations du Plan particulier d’urbanisme (PPU) du Vieux Lévis sont respectées.

À lire : Un projet d’hôtellerie hospitalière défendu devant la Ville

9 636 nids-de-poule réparés depuis janvier

Dans un rapport du Service des travaux public portant sur le traitement des nids-de-poule, on lit que 9 636 nids-de-poule ont été réparés du 1er janvier au 16 juin, sur l’ensemble du territoire de la Ville de Lévis. Sur la même période, 2 518 nids-de-poule ont été signalés par les citoyens. Ces chiffres ont été présentés par le maire lors de la période de questions publiques à la demande d’un citoyen.

Dans l’arrondissement Desjardins, il y a eu 887 signalements et 3 118 nids-de-poule réparés, dans Chaudière-Ouest 791 et 4 426 et dans Chaudière-Est 840 et 2 092.

Deux bénévoles reçoivent la Médaille du souverain

Les Lévisiens Louis Pouliot (photos 2 et 3) et Lorraine Gagné (photos 4 et 5) ont reçu des mains du maire au nom de Julie Payette, gouverneure générale du Canada, la Médaille du souverain en reconnaissance de leurs réalisations bénévoles, de leur contribution importante, soutenue et non rémunérée è leur communauté.

Impliquée depuis de nombreuses années, Lorraine Gagné apporté sa contribution au sein de sa paroisse et son aide aux étudiants de son école ainsi qu’aux adultes en difficulté. Toujours présente dans plusieurs comités, elle est présidente du Club Quatre Saisons de Lévis.

Actif auprès des jeunes depuis plus de 50 ans, Louis Pouliot enseigne le hockey et le patin. Dans le cadre du programme Écolivres, il fait la lecture aux élèves depuis 14 dans les écoles. Il s’implique aussi auprès de la Cité des bénévoles du Centre d’action bénévole de Bellechasse-Lévis-Lotbinière afin de promouvoir l’action bénévole et transmettre son expérience.

Une frayère à doré jaune dans le fleuve

Une frayère est une installation qui permet aux poissons de pondre leurs œufs. Elle sera aménagée à l’est du quai Paquet. La Ville a affecté un montant additionnel de 120 000 $ aux 75 000 $ accordés, provenant d’un emprunt au fonds de roulement remboursable par les activités financières sur cinq ans.

Un an de plus pour finir les projets bénéficiant de la TECQ

Depuis 2014, les municipalités du Québec reçoivent une partie des revenus de la Taxe fédérale sur l’essence et de la contribution du Québec (TECQ). Ces sommes s’ajoutent aux investissements municipaux qui servent à financer les infrastructures d’eau potable, d’eaux usées, de voierie locale ou d’autres types d’infrastructures.

Dans ce cadre la Ville a déposé ses projets pour l’année à venir puisqu’elle dispose d’une année supplémentaire pour terminer les travaux prévus dans la programmation de la TEQC 2014-2018. À la fin du processus, la TECQ 2019-2023 pourra démarrer.

La subvention attribuée à la Ville de Lévis par le programme TECQ 201 4-2018 représente un montant total de 4 1154 152 $ sur 5 ans. La Ville a publié la liste des investissements réalisés dans ce cadre.

Les plus lus

Lettre ouverte d'Alain Rayes sur le Chantier Davie

Voici une lettre ouverte transmise aux médias d'Alain Rayes, député de Richmond—Arthabaska et lieutenant politique pour le Québec du Parti conservateur du Canada (PCC), sur la situation à la Davie.

Lévis invite à vivre son courant

C’est en présence de plus de 800 personnes que la Ville de Lévis a dévoilé en grande pompe, le 21 novembre au Centre de congrès et d’expositions de Lévis, son nouveau positionnement stratégique. Grâce à sa nouvelle image Vivez le courant Lévis, l’administration Lehouillier désire faire rayonner le territoire «au-delà de ses frontières».

Pénurie de main-d’œuvre : l’administration Lehouillier présente ses solutions

En compagnie de la présidente du comité consultatif sur la main-d’œuvre et conseillère municipale du district Taniata, Karine Laflamme, Gilles Lehouillier, le maire de Lévis, a présenté, le 14 novembre, le rapport synthèse des consultations effectuées cet automne auprès d’entrepreneurs lévisiens et d’intervenants économiques sur la problématique de la pénurie de main-d’œuvre. Un premier bilan qui ...

Viaduc de Saint-Rédempteur : pas de circulation avant l’été

Annoncée initialement en novembre par la Ville, l’ouverture à la circulation du nouveau viaduc de Saint-Rédempteur a été repoussée à juin prochain. L’instabilité du sol ne permet pas de terminer les travaux avant le printemps.

Fin des entraves majeures sur le chantier de l'élargissement de l'autoroute 20

Le ministre des Transports, François Bonnardel, a annoncé, le 16 novembre, la fin des entraves majeures du chantier de l'élargissement de l'autoroute 20 en direction est, entre Charny et Saint-Jean-Chrysostome.

Jean Garon, «un homme de bien commun»

Le 9 novembre 1978 était adoptée la Loi sur la protection du territoire et des activités agricoles (LPTAA) qui définit la zone verte afin de protéger le garde-manger du Québec de l’urbanisation des terres. Ancien député de Lévis et alors ministre de l’Agriculture, Jean Garon en a été l’artisan. Quarante ans plus tard, son ancien attaché de presse et actuel président de l’Institut Jean-Garon est re...

Paradis sera le président de l'Assemblée nationale

Selon ce que rapportent plusieurs médias, le député de Lévis, François Paradis, deviendra mardi le président de l'Assemblée nationale.

De nouveaux services en ligne pour les Lévisiens

Le conseil municipal de la Ville de Lévis s’est réuni le 26 novembre. Voici en résumé les sujets abordés et les points adoptés par le maire Gilles Lehouillier et les conseillers municipaux.

La Ville demande une modification de ses pouvoirs

Les pouvoirs de la Ville de Lévis pourraient bientôt être modifiés puisqu’elle en a fait la demande au ministère des Affaires municipales et de l’Habitation. Les 9 changements à la Charte de la Ville soumis visent pour la plupart à étendre ses prérogatives de la Ville. La Charte n’a pas été modifiée depuis son entrée en vigueur en 2002.

François Paradis fait de la transparence sa priorité

Assermenté ce 27 novembre, le député de Lévis pour la Coalition avenir Québec (CAQ) est devenu officiellement le nouveau président de l’Assemblée nationale du Québec. Face au cynisme et à la confiance «peu reluisante» des citoyens, François Paradis a appelé les élus à davantage de rigueur dans leurs pratiques.