Marc Picard veut que l'urgence de Paul-Gilbert rouvre ses portes jusqu'à 23h dès le début de 2019. CRÉDIT : ARCHIVES

Foi de Marc Picard, député de la Coalition avenir Québec (CAQ) pour Chutes-de-la-Chaudière, la diminution de services prévue à l’urgence du Centre Paul-Gilbert de Charny, situé dans son comté, n’est que temporaire. Le nouveau gouvernement caquiste travaille activement pour que l’urgence rouvre ses portes jusqu’à 23h au début de l’année prochaine.

En rappel : L'urgence de Paul-Gilbert fermera à 19h dès le 3 novembre

«Nous prévoyons un retour à la normale pour le début de 2019, comme c’est le cas au moment où l’on se parle, soit que l’urgence soit ouverte de 7h à 23h, sept jours sur sept», a affirmé M. Picard lors d’une entrevue téléphonique avec le Journal, le 23 octobre dernier.

Rappelons que le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé, le 18 octobre, que l’urgence du Centre Paul-Gilbert allait fermer ses portes dès 19h, à partir du 3 novembre. C’est en raison d’un manque de médecins que l’établissement a dû prendre cette décision «temporaire». Actuellement, l’urgence lévisienne peut compter sur 7 médecins alors qu’il en faudrait 12 pour maintenir les services actuels.

Pour permettre un retour des heures d’ouverture actuelles, le CISSS-CA a été autorisé par le ministère de la Santé et de Service sociaux à embaucher quatre médecins provenant d’autres régions.

«Il va y avoir 4 nouveaux médecins, mais on travaille pour en avoir plus parce qu’il en faudrait idéalement en avoir 12», a expliqué M. Picard.

Une diminution plus drastique évitée

Du même souffle, le député des Chutes-de-la-Chaudière a assuré que ce dossier était une priorité pour tous les intervenants impliqués et qu’ils travaillaient pour que les impacts soient les moindres pendant la période temporaire de diminution des services.

«Le plan initial était pire que ça. C’était de fermer l’urgence à 16h la semaine et qu’elle soit fermée lors des fins de semaine. Nous avons travaillé avec M. Paradis (François, député de Lévis), le ministère de la Santé et le CISSS-CA pour obtenir un sursis de quelques mois et des services accrus des cliniques médicales des environs», a argué Marc Picard.

Le député caquiste a aussi profité de l’occasion pour lancer une pointe au précédent gouvernement libéral, en ce qui a trait à sa gestion du dossier. «Ça fait des mois que le CISSS-CA est sur ce dossier. […] Je ne veux pas lancer de pierre à l’ancien gouvernement, mais il n’a pas été très proactif», a déploré M. Picard.

Bonification à «moyen terme»

Partisan depuis longtemps d’une bonification des services au Centre Paul-Gilbert, le député des Chutes-de-la-Chaudière estime que les services à l’urgence de l’hôpital de Charny devront être améliorés au cours des prochaines années.

«Chaque année, cette urgence reçoit en moyenne 50 000 visites. Il faudrait plutôt la voir comme un deuxième point de service de l’urgence de l’Hôtel-Dieu de Lévis. Elles doivent fonctionner ensemble. Par exemple, s’il y a un besoin de médecins à Paul-Gilbert, des médecins de l’urgence de l’Hôtel-Dieu de Lévis pourraient y aller, et vice-versa», a conclu M. Picard.

 

Les plus lus

9 M$ pour mettre en valeur la pointe Benson

C’est en compagnie du maire de Lévis, Gilles Lehouillier, que la ministre responsable de la Capitale-Nationale, Geneviève Guilbault, a annoncé, le 26 avril, que 9 M$ seront investis par le gouvernement provincial et la Ville de Lévis dans un projet de réaménagement de la pointe Benson, soit le secteur situé à proximité de l’usine de traitement d’eau potable de Saint-Romuald.

Aérodrome de Pintendre : nouvelle école de parachutisme, nouvelle bataille en vue

Le déménagement prochain des activités de Parachutisme Atmosphair de l’aérodrome de Saint-Jean-Chrysostome à celui de Pintendre ravive les inquiétudes des opposants face au bruit. L’école possède un certificat d’exploitation en règle délivré par Transport Canada.

Conseil en bref : Le prolongement de Saint-Omer débute

Voici le résumé des éléments marquants du conseil municipal tenu par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux, le 13 mai dernier.

Potentiel commercial de 37 M$ pour le secteur de la Traverse

Le maire de Lévis, Gilles Lehouiller, a annoncé la fin des travaux routiers d’ici l’automne et la position de la Ville sur une future stratégie de développement et de promotion commercial dans le secteur de la Traverse lors d’une conférence de presse tenue le 9 mai.

Allégations d'harcèlement psychologique contre le maire : la CNESST amorce son enquête

Selon ce que rapportent aujourd'hui Le Soleil et Radio-Canada, la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a commencé son enquête sur les plaintes de trois anciennes employées pour harcèlement psychologique contre le maire de Lévis, Gilles Lehouillier.

Pénurie de main-d’œuvre : les machines sont la solution pour Proulx

La ministre déléguée au Développement économique régionale et ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, Marie-Eve Proulx, aimerait améliorer l’automatisation des machines des usines pour contrer la pénurie de main-d’œuvre dans la région de la Chaudière-Appalaches. Cette dernière a réitéré son appui à cette solution lors de sa tournée sur l’entrepreneuriat, lundi.

Pont Pierre-Laporte : sécuritaire pour les automobilistes

Malgré des signes évidents de dégradation, le ministère des Transports (MTQ) affirme que le pont Pierre-Laporte reste sécuritaire pour les usagers de la route.

Affaire Norman : Blaney déplore «un autre scandale libéral»

Dans une déclaration à la Chambre des communes, le député conservateur de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney a affirmé que les libéraux «ont traîné dans la boue le vice-amiral Mark Norman, à la carrière irréprochable, tout en pénalisant Chantier Davie».

L’EOD 2017 démontrerait l’importance d’un 3e lien

Attendus depuis plus d’un an, les résultats de l’Enquête Origine-Destination (EOD) 2017 de la région Québec-Lévis effectuée par le ministère des Transports du Québec (MTQ) à l’automne 2017 ont été dévoilés le 16 mai dernier. Selon François Bonnardel, ministre des Transports, et Gilles Lehouillier, maire de Lévis, les chiffres démontrés dans l’étude justifieraient la pertinence d’une nouvelle conne...

Aérodrome de Pintendre : Blaney dénonce l’empressement des Libéraux

Le député fédéral de Lévis a dénoncé «l’empressement du gouvernement libéral d’accorder un certificat d’exploitation aérienne sur le terrain de l’aérodrome de Pintendre» à une entreprise d’activités de parachutisme, dans une lettre adressée au ministre des Transports du Canada, Marc Garneau.