CRÉDIT : ALEXANDRE BELLEMARE

De passage devant la Chambre de commerce de Lévis (CCL) au Complexe 2 glaces Honco de Saint-Romuald, le 1er novembre, le chef du Parti conservateur du Canada (PCC), Andrew Scheer, a appuyé les projets de mobilité de la région de la Chaudière-Appalaches ainsi que la Davie. De plus, le chef de l’opposition officielle en a profité pour souligner les «bévues» du gouvernement de Justin Trudeau.

Devant une salle bondée de membres de la CCL, élus municipaux, provinciaux et fédéraux ainsi que de citoyens, celui qui se présente comme le prochain premier ministre du Canada a discuté des enjeux des régions de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches.

«Je suis content d’être arrivé à l’heure, car en quittant l’Assemblée nationale, il y avait pas mal de trafic, ce serait bien d’avoir un troisième lien», a-t-il lancé en débutant son allocution. 

S’il n’était pas d’accord avec les choix de Justin Trudeau à propos de la légalisation du cannabis, de l’Accord États-Unis-Canada-Mexique et sa gestion du portefeuille de l’État, il n’a pas raté l’occasion d’aborder la situation de la Davie.

«Le gouvernement Trudeau, malgré le succès sans équivoque de l’Asterix, s’obstine à ne pas octroyer à la Davie le contrat pour l’Obelix, c’est un non-sens», a souligné M. Scheer. 

Steven Blaney, député conservateur de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, a tenu à s’exprimer à propos de la nouvelle, tombée quelques heures avant l’allocution du chef du PCC, concernant de nouveaux contrats octroyés à la Davie par le gouvernement libéral en 2021.

«Ce n’est rien de concret ce que les libéraux ont annoncé pour la Davie, c’est plutôt stratégique sachant que notre chef allait être ici, les libéraux ont tenté de faire diversion. Pour moi, c’est un coup d’épée dans l’eau», a justifié le député conservateur.

Pour Gilles Lehouillier, maire de Lévis, il faut agir rapidement pour la Davie.

«Le moment est venu pour le gouvernement de démontrer qu’il y a une équité dans la répartition des contrats pour les chantiers navals, a soutenu M. Lehouillier. Le gouvernement fédéral doit trouver des solutions pour donner de l’oxygène au chantier de la Davie.»

Un troisième lien qui fait jaser

L’appui en faveur du troisième lien du chef conservateur était sans équivoque. Selon lui, c’est un enjeu majeur pour la région. Le maire de Lévis souhaite que le gouvernement fédéral s’implique dans le projet.

«Le plus grand souhait que nous avons ce serait que le gouvernement fédéral s’investisse dans la mobilité durable comme le transport en commun et qu’il participe au projet du troisième lien», a exprimé le maire. 

Les régions de la Capitale-Nationale et de la Chaudière-Appalaches semblent devenir des plaques tournantes importantes aux yeux des conservateurs.

«Il y a des élus municipaux, des caquistes et des conservateurs de la région présents aujourd’hui, on veut travailler ensemble. On veut créer de la prospérité et, maintenant, il est temps de passer à l’action. Le message est clair, notre chef Andrew Scheer est prêt à relever les défis avec les Québécois», a analysé M. Blaney.

Andrew Scheer croit que le projet d’une nouvelle interconnexion Québec-Lévis répond à un besoin des citoyens de la région. Selon lui, le troisième lien à l’est améliorera la qualité de vie des automobilistes et sera bénéfique pour l’environnement, car les véhicules seront moins longtemps sur la route.

Les plus lus

Les solidaires lévisiens se mobilisent contre le troisième lien

Plusieurs membres des associations des circonscriptions de Lévis et des Chutes-de-la-Chaudière de Québec solidaire (QS) ont pris part à l’activité de leur formation politique contre le projet de troisième lien interrives, tenue le 13 mars dernier à Québec.

Un cri de la Ville pour le Chantier Davie

Le Chantier Davie pourrait être en «péril» si aucun contrat ne lui est octroyé dans le prochain budget du gouvernement fédéral libéral le 19 mars, selon le maire de Lévis, Gilles Lehouillier. C’est pourquoi il a demandé au gouvernement fédéral de considérer le chantier naval de Lévis qui connait un creux historique.

Labeaume affligé d’un cancer : Lehouillier réagit

Selon un communiqué de la Ville de Québec, le maire de Québec, Régis Labeaume a annoncé à son personnel qu’après quelques mois d’investigation, on lui avait diagnostiqué un cancer de la prostate.

Fonds d’immatriculation : la STLévis veut son argent

Les dirigeants de la Société de transport de Lévis (STLévis) demandent au nouveau gouvernement provincial de résoudre le problème de la répartition des sommes récoltées à Lévis pour la contribution au transport en commun sur les immatriculations (fonds d’immatriculation) dans le prochain budget.

Investissements en baisse pour les routes de Chaudière-Appalaches

Les investissements routiers en Chaudière-Appalaches totaliseront plus de 297 M $ pour les années 2019-2021, contre plus de 318 M$ l’an passé. Le gouvernement du Québec a annoncé la liste de tous les projets qui seront réalisés afin d’améliorer l'état des infrastructures.

Conseil en bref

Voici le résumé des éléments marquants du conseil municipal tenu par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux, le 11 mars dernier.

Un budget fédéral qui fait réagir à Lévis

Le dépôt du dernier budget du gouvernement libéral à Ottawa avant les élections fédérales de cet automne, le 19 mars, ne fait pas consensus chez plusieurs intervenants lévisiens.