CRÉDIT : ARCHIVES

Assermenté ce 27 novembre, le député de Lévis pour la Coalition avenir Québec (CAQ) est devenu officiellement le nouveau président de l’Assemblée nationale du Québec. Face au cynisme et à la confiance «peu reluisante» des citoyens, François Paradis a appelé les élus à davantage de rigueur dans leurs pratiques.

«Parce qu'encore aujourd'hui et encore davantage la confiance de la population à l'égard de ce que nous sommes, de notre travail, n'est pas suffisamment reluisante. (…) La population réclame davantage de transparence, une gestion toujours plus rigoureuse. (…) Nous devrons nous entendre sur d'éventuelles nouvelles mesures, de nouvelles façons de faire, de nouvelles pratiques. Nous devons en faire un dossier prioritaire. Des travaux ont déjà été amorcés sur ce sujet, eh bien, nous avons le devoir de les faire aboutir», a-t-il déclaré lors de son discours devant l’assemblée.

François Paradis a aussi souhaité la bienvenue aux 67 nouveaux députés, soit plus de la moitié a-t-il fait remarquer, des 124 élus qui siègeront pendant cette 42e législature. «Pour éviter le stress, il n’y a pas meilleur remède que d’éviter la chicane. Alors voilà un de mes objectifs comme nouveau président, faire en sorte qu’ici, au salon bleu, vous puissiez échanger avec intensité, sûrement, mais avec respect», a souligné le président.

François Paradis a souhaité que «la population s’approprie encore davantage sa maison du peuple, ouvrir nos portes à tous». Il espère mieux faire connaître l’ensemble des travaux de l’assemblée sans se limiter à la période de questions et réponses. Il a rappelé aux députés que «se retrouver ici, c’est un grand privilège. Mais, ça s’accompagne aussi de grandes responsabilités, celle de répondre aux attentes de vos citoyennes et de vos citoyens».

Marc Picard premier vice-président

Le député caquiste des Chutes-de-la-Chaudière Marc Picard devient le premier vice-président de l’Assemblée nationale du Québec.

«Je suis honoré de pouvoir mettre au service de la démocratie mes quinze années d’expérience de parlementaire en présidant cette nouvelle assemblée à titre de premier vice-président. Toutefois, malgré mes nouvelles fonctions, je demeure, d’abord et avant tout, le député des Chutes-de-la-Chaudière. Ainsi, je vais continuer à être présent pour les citoyens et faire avancer les dossiers qui les préoccupent avec la même détermination», a déclaré Marc Picard dans un communiqué

Les plus lus

Lévis se réjouit du budget de la CAQ

Si, dans un élan d’insatisfaction, le maire de Québec a pointé du doigt de nombreux éléments du premier budget de la Coalition avenir Québec (CAQ), le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, s’est montré quant à lui tout à fait en accord avec les priorités énoncées par le gouvernement provincial, le 21 mars dernier. Il s’agit même, selon lui, du meilleur budget qu’il ait connu depuis qu’il est maire.

Des emplois d’été menacés selon Blaney

Steven Blaney a interpellé le gouvernement libéral, le 17 avril afin de «régler» le dossier du programme Emplois d’été Canada 2019. Dans sa circonscription, des centaines d’emplois pour près de 600 000$ seraient en jeu selon le député fédéral de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis.

Fermeture de trois garderies à Lévis :les libéraux critiquent la gestion caquiste

La députée de Westmount-Saint-Louis et porte-parole de l’opposition officielle en matière de famille, Jennifer Maccarone, a questionné, le 17 avril, le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, sur les actions posées lors de la fermeture de trois garderies privées de Lévis en février dernier.

La ministre du Tourisme rencontre les entreprises de la région

Dans le cadre de sa tournée provinciale des entreprises du domaine touristique, Caroline Proulx, ministre du Tourisme, a rencontré les acteurs du milieu en Chaudière-Appalaches au Centre de congrès et d’expositions de Lévis, le 5 avril dernier. Cette tournée a pour but d’élaborer la stratégie de croissance économique de l’industrie touristique 2020-2025.

3e lien : la CAQ manque de transparence selon les libéraux

Par voie de communiqué, le Parti libéral du Québec (PLQ) a critiqué le fait que le ministre des Transports du Québec, François Bonnardel, «a esquivé l'ensemble des questions» que le député de La Pinière et porte-parole de l'opposition officielle en matière de transports, le libéral Gaétan Barrette, a formulé dans ce dossier lors de l'étude des crédits budgétaires du ministère des Transports hier a...

Conseil en bref : le crucifix sera enlevé de la salle du conseil

Une séance du conseil municipal s’est tenue le 8 avril à l'hôtel de ville de Lévis. Voici en résumé les principaux points adoptés ou abordés lors de la séance par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux.