Selon Stéphanie Lachance, députée caquiste de Bellechasse, la mise à jour économique de la CAQ est un premier pas vers la réalisation des promesses du parti. CRÉDIT : COURTOISIE

Le 3 décembre dernier, la Coalition avenir Québec (CAQ) a annoncé certaines mesures économiques dans le cadre d’une première mise à jour économique en attente du budget printanier du mois de mars prochain. Cette mise à jour touche principalement trois secteurs : les familles, les aînés et les entreprises. Stéphanie Lachance, députée caquiste de Bellechasse, croit que la région et le Québec en bénéficieront grandement.

Tout d’abord, les familles ayant un revenu inférieur à 108 000 $ toucheront une somme additionnelle de 500 $ par enfant. De plus, un gel sera effectué pour la contribution additionnelle pour la garde d’enfants en service de garde subventionné à compter de 2019.

Pour la députée de Bellechasse, «c’est de l’argent redonné directement dans les poches» des jeunes familles de Lévis et de ses environs. Si les familles sont importantes pour celle qui remplit le rôle d’adjointe parlementaire du ministre de la Famille, elles le sont pour la CAQ aussi. «Il faut comprendre que lors de la campagne électorale, les familles étaient au cœur de nos promesses. Ça devenait donc une priorité», a justifié Mme Lachance.

Dans la même veine, une nouvelle mesure a été prise pour venir en aide aux aînés ayant un revenu inférieur à 22 500 $ habitant seul     (36 600 $ pour les couples). En effet, la CAQ a annoncé que 570 000 citoyens âgés de 70 ans et plus bénéficieront d’un crédit d’impôt remboursable de 200 $. Selon Stéphanie Lachance, les aînés sont très présents sur le territoire de Bellechasse et cette mesure est une réponse aux demandes faites lors de la campagne électorale.

«C’est un cri du cœur. Tout au long de la campagne, les aînés nous ont expliqué leur situation, c’était une réponse à toutes nos démarches lors de la campagne», a-t-elle expliqué.

Le troisième secteur au cœur de cette mise à jour économique est celui des entreprises. Le gouvernement caquiste a annoncé des investissements de 1,6 G$ au cours des cinq prochaines années pour stimuler et permettre d’accroître la productivité des entreprises. On compte 90 000 entreprises qui pourront bénéficier de ces nouvelles initiatives. 

Les grands oubliés

Critiquée à quelques égards, la CAQ «semble avoir oublié» quelques secteurs, dont celui de l’éducation qu’elle a défendu tout au long de sa campagne électorale. Questionnée à ce propos, Stéphanie Lachance a voulu rectifier le tir. «Ce n’est pas parce que le secteur de l’éducation a été oublié qu’il ne figure pas dans la mise à jour économique. C’est simplement qu’il sera présenté lors du prochain budget au mois de mars», a souligné la députée.

Pour Mme Lachance, il faut voir la mise à jour économique «comme un premier pas vers la réalisation de nos promesses électorales». 

Par le biais d’un communiqué, les organismes communautaires de la région de Chaudière-Appalaches réunis sous la campagne Engagez-vous pour le communautaire ont toutefois dénoncé l’absence d’annonces envers leurs organismes. Ils déplorent que le gouvernement Legault n’a pas honoré les promesses qu’il leur a faites au cours de la campagne électorale. 

André de Repentigny, de l’Association des personnes handicapées de Bellechasse, a déploré que malgré «un surplus de 4,5 milliards de dollars qui se dessine pour l’année 2018-2019, il est frustrant qu’aucun réinvestissement n’ait été annoncé pour améliorer le financement des organismes d’action communautaire autonome».

Les plus lus

Un parc bonifié entre Saint-Jean et Saint-Romuald

C’est en compagnie de collègues du conseil municipal ainsi que de bénévoles que le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a présenté, le 13 décembre, les améliorations apportées cette année au parc multifonctionnel de la Rivière-Etchemin. Plusieurs de ces nouveautés profiteront aux utilisateurs du centre de ski de fond Les Sentiers La Balade de Saint-Jean-Chrysostome, un organisme lévisien situé dans...

Budget 2019 : hausse de 3,5 % des taxes municipales

Avec une augmentation des taxes de 3,5 % en moyenne en 2019, les contribuables lévisiens subiront la plus forte hausse depuis 2012, année qui avait été marquée par une majoration de 3,7 %. La hausse annoncée financera la remise à niveau des infrastructures routières ainsi que d’aqueduc et d’égouts.

Des choix de développement qui suscitent la critique

Le budget 2019 de la Ville de Lévis présenté lundi dernier en conseil municipal est «fiscalement inquiétant», estime dans un communiqué Sébastien Bouchard-Théberge. L’ancien candidat au poste de conseiller municipal dans Christ-Roi en 2017, critique un développement basé sur l’étalement urbain plutôt que le milieu de vie.

L'augmentation de taxes suscite des critiques

À la suite de l'adoption du budget 2019 de la Ville de Lévis, des citoyens ont profité de la période de questions de la séance ordinaire suivant la séance extraordinaire dédiée au budget pour partager leurs critiques face à l'exercice financier réalisé par l'administration Lehouillier. C'est principalement l'augmentation moyenne de 3,5 % du compte de taxes qui a provoqué une certaine déception.

Davie - Lettre ouverte de la CSN

La présidente du conseil central Québec-Chaudière-Appalaches de la Confédération des syndicats nationaux (CSN), Ann Gingras, commente dans cette lettre ouverte la situation du Chantier Davie.

Blaney critique les «échecs monumentaux» de Trudeau

À quelques heures de la fin de la session parlementaire à Ottawa, le député conservateur de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, a dressé, le 13 décembre, un bilan des derniers mois. L’élu fédéral a alors profité de l’occasion pour s’en prendre au premier ministre du Canada, Justin Trudeau, puisque le chef libéral n’a fait que décevoir, selon M. Blaney.

Le conseil municipal du 17 décembre en bref

Après avoir adopté en séance extraordinaire le budget 2019 de la Ville de Lévis et son programme triennal d'immobilisations, le conseil municipal s'est réuni en séance ordinaire, le 17 décembre. Voici un résumé des points marquants qui ont été discutés lors de cette réunion.

La CSN veut que Québec commande des traversiers à la Davie

Fort du fait qu’un seul navire ait été en fonction à la traverse Québec-Lévis pendant le temps des Fêtes en raison d’un bris sur l’autre bateau assigné à cette traverse, le conseil central de Québec-Chaudière-Appalaches de la Confédération des syndicats nationaux (CSN) estime que cet événement est la preuve que le gouvernement provincial doit commander de nouveaux traversiers pour ce lien interriv...

Budget 2019 : les Lambertins auront des hausses de taxes de plus de 3 %

C’est le 17 décembre dernier que le conseil municipal de Saint-Lambert-de-Lauzon a adopté les prévisions budgétaires de la municipalité pour 2019. Chaque type de contribuable lambertin devra faire face à une hausse moyenne de plus de 3 % au cours des prochains mois.

Conseil en bref : le maire ouvre la porte à un prochain mandat

Voici le résumé des éléments marquants du conseil municipal tenu le 14 janvier dernier.