Comme d'autres citoyens, Gaston Cadrin a déploré l'augmentation moyenne de 3,5 % des taxes municipales. CRÉDIT : ÉRICK DESCHÊNES

À la suite de l'adoption du budget 2019 de la Ville de Lévis, des citoyens ont profité de la période de questions de la séance ordinaire suivant la séance extraordinaire dédiée au budget pour partager leurs critiques face à l'exercice financier réalisé par l'administration Lehouillier. C'est principalement l'augmentation moyenne de 3,5 % du compte de taxes qui a provoqué une certaine déception.

«Quand on se regarde, on se désole. Mais quand on se compare avec d'autres villes, on se console. Toutefois, une augmentation de 3,5 % de taxes, c'est quelque chose», a d'emblée déploré Marcel Labrie, un citoyen de Pintendre.

«Pourquoi augmenter à 3,5 %, au-dessus du taux d'inflation? Ce n'est pas un beau cadeau de Noël pour les citoyens. Aussi, la dette continue d'augmenter. Vous augmentez les dépenses d'environ 6 % et vous n'augmentez les taxes qu'à 3,5 %. Est-ce que cela veut dire que nous creusons la dette?», a renchéri Gaston Cadrin, un autre citoyen.

De son côté, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a défendu l'approche budgétaire de son administration, estimant que les dernières décisions permettront d'obtenir notamment de nouveaux revenus.

«En ce qui a trait à la dette, en imageant le ratio dette/actifs moins dette, c'est comme si le propriétaire d'une maison de 240 000 $ avait un hypothèque de 100 000 $ sur cette maison. Quel propriétaire n'aimerait pas avoir ce niveau d'emprunt? (...) Si je ne viabilise pas de nouvelles rues dans des parcs industriels, je ne peux pas aller chercher de nouveaux revenus qui permettront d'investir dans les services municipaux. (...) On maintient un taux de taxation parmi les plus bas au Québec», a rétorqué M. Lehouillier.

Dans un autre ordre d'idées, Gaston Cadrin a également profité de l'occasion pour critiquer que les détails du budget aient pu être dévoilés par les médias avant la présentation devant les citoyens et que ces derniers n'aient pu questionner les élus sur ce sujet immédiatement après la séance du conseil portant sur le budget.

L'administration Lehouillier a fait savoir qu'elle prenait en note les suggestions de M. Cadrin et que des modifications pourraient être apportées pour le futur.

Les plus lus

Un parc bonifié entre Saint-Jean et Saint-Romuald

C’est en compagnie de collègues du conseil municipal ainsi que de bénévoles que le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a présenté, le 13 décembre, les améliorations apportées cette année au parc multifonctionnel de la Rivière-Etchemin. Plusieurs de ces nouveautés profiteront aux utilisateurs du centre de ski de fond Les Sentiers La Balade de Saint-Jean-Chrysostome, un organisme lévisien situé dans...

Budget 2019 : hausse de 3,5 % des taxes municipales

Avec une augmentation des taxes de 3,5 % en moyenne en 2019, les contribuables lévisiens subiront la plus forte hausse depuis 2012, année qui avait été marquée par une majoration de 3,7 %. La hausse annoncée financera la remise à niveau des infrastructures routières ainsi que d’aqueduc et d’égouts.

Des choix de développement qui suscitent la critique

Le budget 2019 de la Ville de Lévis présenté lundi dernier en conseil municipal est «fiscalement inquiétant», estime dans un communiqué Sébastien Bouchard-Théberge. L’ancien candidat au poste de conseiller municipal dans Christ-Roi en 2017, critique un développement basé sur l’étalement urbain plutôt que le milieu de vie.

L'augmentation de taxes suscite des critiques

À la suite de l'adoption du budget 2019 de la Ville de Lévis, des citoyens ont profité de la période de questions de la séance ordinaire suivant la séance extraordinaire dédiée au budget pour partager leurs critiques face à l'exercice financier réalisé par l'administration Lehouillier. C'est principalement l'augmentation moyenne de 3,5 % du compte de taxes qui a provoqué une certaine déception.

Davie - Lettre ouverte de la CSN

La présidente du conseil central Québec-Chaudière-Appalaches de la Confédération des syndicats nationaux (CSN), Ann Gingras, commente dans cette lettre ouverte la situation du Chantier Davie.

Blaney critique les «échecs monumentaux» de Trudeau

À quelques heures de la fin de la session parlementaire à Ottawa, le député conservateur de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, a dressé, le 13 décembre, un bilan des derniers mois. L’élu fédéral a alors profité de l’occasion pour s’en prendre au premier ministre du Canada, Justin Trudeau, puisque le chef libéral n’a fait que décevoir, selon M. Blaney.

Le conseil municipal du 17 décembre en bref

Après avoir adopté en séance extraordinaire le budget 2019 de la Ville de Lévis et son programme triennal d'immobilisations, le conseil municipal s'est réuni en séance ordinaire, le 17 décembre. Voici un résumé des points marquants qui ont été discutés lors de cette réunion.

La CSN veut que Québec commande des traversiers à la Davie

Fort du fait qu’un seul navire ait été en fonction à la traverse Québec-Lévis pendant le temps des Fêtes en raison d’un bris sur l’autre bateau assigné à cette traverse, le conseil central de Québec-Chaudière-Appalaches de la Confédération des syndicats nationaux (CSN) estime que cet événement est la preuve que le gouvernement provincial doit commander de nouveaux traversiers pour ce lien interriv...

Budget 2019 : les Lambertins auront des hausses de taxes de plus de 3 %

C’est le 17 décembre dernier que le conseil municipal de Saint-Lambert-de-Lauzon a adopté les prévisions budgétaires de la municipalité pour 2019. Chaque type de contribuable lambertin devra faire face à une hausse moyenne de plus de 3 % au cours des prochains mois.

Conseil en bref : le maire ouvre la porte à un prochain mandat

Voici le résumé des éléments marquants du conseil municipal tenu le 14 janvier dernier.