CRÉDIT : ARCHIVES

C’est le 17 décembre dernier que le conseil municipal de Saint-Lambert-de-Lauzon a adopté les prévisions budgétaires de la municipalité pour 2019. Chaque type de contribuable lambertin devra faire face à une hausse moyenne de plus de 3 % au cours des prochains mois.

Le budget 2019 de Saint-Lambert prévoit une hausse de taxes de 3,75 % pour les immeubles résidentiels, de 3,95 % pour les immeubles commerciaux et de 4,25 % pour les immeubles industriels. Concrètement, le propriétaire d’une résidence moyenne évaluée à 229 230 $ verra son compte de taxes augmenter de 62 $.

Notons que ce nouvel exercice financier coïncide avec l’entrée en vigueur du nouveau rôle triennal d’évaluation à Saint-Lambert-de-Lauzon. En moyenne, celui-ci entraîne une hausse moyenne de valeur de près de 7,16 % pour l’ensemble des unités d’évaluation. 

Toutefois, afin de limiter l’impact de cette augmentation sur les taxes municipales, la municipalité a procédé à un ajustement des taux de taxation, entraînant une baisse pour la majorité des taux de taxes. Cependant, l’importante hausse des taxes n’a pu être évitée comme l’a expliqué Olivier Dumais, le maire de Saint-Lambert-de-Lauzon, lors de la présentation des prévisions budgétaires.

«Ce budget a été élaboré autour de trois grands axes : continuer à offrir des services de qualité, planifier les projets et le développement ainsi que prévoir l’administration municipale nécessaire à l’atteinte de nos objectifs. […] Cette hausse vise à nous permettre de maintenir nos activités courantes, à planifier l’avenir et à préparer la municipalité en vue de l’essor que lui apportera la concrétisation du projet d’approvisionnement en eau potable», a déclaré M. Dumais.

Du pain sur la planche

Au final, c’est un budget équilibré de 8 570 000 $, en hausse de 1,24 % comparativement au précédent exercice, qu’ont adopté les échevins de Saint-Lambert. 

Au chapitre des frais, les principaux postes de dépenses sont le réseau routier (19 %), l’administration générale (17 %) ainsi que les services de police et le remboursement de la dette (12 %).

«Ainsi, afin de conserver nos actifs et équipements en bon état, nous entendons réaliser divers projets de réfection de route ainsi que de remplacer différents équipements en fin de vie utile. Dans la dernière année, nous avons réalisé plusieurs études et analyses préliminaires dans le projet d’approvisionnement en eau potable ce qui nous permet de lancer les travaux d’ingénierie préliminaire et finale de ce grand projet durant la prochaine année (2019). Afin de planifier et de prévoir l’essor attendu, nous entamerons un exercice de planification stratégique permettant d’établir clairement le plan de match des trois prochaines années et nous réaliserons une étude organisationnelle afin que l’organisation municipale soit apte à répondre aux besoins des citoyens actuels et futurs. Nous embaucherons également une nouvelle ressource en ingénierie et gestion de projet afin d’appuyer les équipes en place dans la mise en œuvre des nombreux projets. Nous réaliserons également une étude urbanistique afin d’établir un scénario d’aménagement et de développement qui se concrétisera par la refonte du plan et des règlements d’urbanisme ainsi que par les développements qui s’en suivront», a résumé M. Dumais sur les projets qui attendent son administration au cours des prochains mois.

Les plus lus

Lien mécanique dans le secteur de la Traverse : la Ville envisage des expropriations

Afin de réaliser le lien mécanique entre la rue Marie-Rollet et le secteur de la Traverse promis depuis des années par le maire de Lévis, l’administration Lehouillier prévoit exproprier trois terrains situés la rue Saint-Laurent.

Aérodrome de Pintendre : la Ville passe au plan politique

Après avoir perdu la bataille au niveau juridique, la Ville de Lévis poursuit la guerre dans le dossier de l’aérodrome de Pintendre. La municipalité décide de porter la bataille au niveau politique.

Annonce d'Ottawa à la Davie : la CSN en colère

Par voie d'un communiqué du conseil central Québec-Chaudière-Appalaches, la CSN, le syndicat qui représente les travailleurs du Chantier Davie, a vertement critiqué le processus qui mènera à l'octroi par le gouvernement fédéral d'un contrat de construction de deux traversiers par le chantier maritime lévisien.

Garde à horaires atypiques : la Maison de la Famille Chutes-Chaudière participera à un projet-pilote

De passage à Saint-Jean-Chrysostome le 6 juin, le ministre de la Famille du Québec, Mathieu Lacombe, et la ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, Marie-Eve Proulx, ont annoncé une aide financière de 253 000 $ dans le cadre d’un projet-pilote pour la garde à horaires atypiques. L’un des quatre projets retenus dans le cadre de l’initiative est mené par la Maison de la Famille Chutes-Chaudi...

Faire de la politique pour sauver la planète

Les candidats du Parti vert du Canada (PVC) dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis et Lévis-Lotbinière sont maintenant connus. André Voyer, ancien candidat indépendant à la mairie de Lévis en 2017, et Luc St-Hilaire, stratège et créateur publicitaire, défendront les couleurs de la formation dirigée par Elizabeth May, un engagement motivé par «l’urgence climatique».

Le conseil municipal du 27 mai en bref

Voici un résumé des décisions marquantes prises par le conseil municipal de Lévis lors de la séance régulière du 27 mai dernier.

Le Bloc se prépare dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis

C’est le 29 mai à Lévis que l’association du Bloc québécois (BQ) pour la circonscription de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis a tenu son assemblée générale annuelle. La réunion a permis aux membres du parti politique d’amorcer leur préparation en vue des prochaines élections fédérales, qui auront lieu le 21 octobre prochain.

François Paradis, député de Lévis avant tout

Le 1er octobre dernier, François Paradis a été réélu pour un deuxième mandat à titre de député provincial au sein de la Coalition avenir Québec (CAQ) pour la circonscription de Lévis. Le 27 novembre, il était assermenté afin de remplir les fonctions de président de l’Assemblée nationale du Québec. Avec toutes ses nouvelles responsabilités, François Paradis continue de faire de sa circonscription s...

Davie : l’Obélix est plus nécessaire que jamais selon Blaney

Par voie de communiqué, le député fédéral de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, a demandé encore une fois, le 7 juin, au gouvernement libéral d'octroyer «le contrat de l’Obélix au chantier Davie le plus rapidement possible» en raison de la grande utilisation de l'Astérix par la Marine royale canadienne.

Climat toujours tendu à Saint-Michel

Les citoyens étaient encore nombreux à la séance du conseil municipal de Saint-Michel, le 3 juin dernier. Les dossiers de la rémunération des élus, de la tarification imposée aux utilisateurs de l'aréna de Saint-Charles et du climat tendu au sein de la localité ont été particulièrement au cœur des questions des citoyens.