Le parc Lallemand. CRÉDIT : ARCHIVES

Une séance du conseil municipal s’est tenue le 11 février à l'hôtel de ville de Lévis. Voici en résumé les principaux points adoptés ou abordés lors de la séance par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux.

Le parc Lallemand et le parc de Pintendre auront des jeux d'eau et un bâtiment de service. 

L'appel d'offres sera lancé en juin prochain. La construction des installations est prévue de septembre à décembre dans le parc Lallemand et en 2020 dans le parc de Pintendre. 

Le conseil municipal a voté le financement des travaux pour un montant de 610 000 $, inscrit au Programme triennal d'immobilisations (PTI).

3 M$ pour les organismes lévisiens

Dans le cadre de son programme de soutien financier aux organismes mis en place depuis 2008, la Villes de Lévis a remis 3 027 803 $ aux acteurs sociaux, communautaires et sportifs. L’an passé, ce sont 2,88 M$ qui avaient été distribués.

Au total, 255 organismes sont reconnus par la Ville et environs 135 reçoivent une aide financière directe.

Le programme Virage Zéro déchet de la Ville primé

Dans le cadre de la Semaine québécoise de réduction des déchets (SQRD), la Lévis a remporté le premier prix du Défi municipalité pour son programme Virage Zéro déchet.

Pendant un an, vingt familles lévisiennes volontaires sont accompagnées afin de d’adopter un mode moins générateur de déchets. En participant à différents ateliers et à des rencontres sur la thématique, les participants ont appris à fabriquer des emballages réutilisables, des sacs à vrac ou encore mieux gérer le contenu du frigo.

«Le but est d’encourager les gens à refuser, d’une part les choses qui sont inutiles et dont on n’a pas besoin, d’autre part de réduire le gaspillage alimentaire», a souligné Doris Dumas, coordonnatrice au plan de gestion des matières résiduelles.

Chaque foyer a pesé ses déchets au début du programme, puis l’opération est renouvelée trois à quatre fois pendant l’année pour voir la progression. Le bilan sera fait en juin prochain. La Ville espère une deuxième cohorte et la poursuite du mouvement.

En terme de coût, la gestion des matières résiduelles s’élève à 20 $ la tonne pour traiter les matières recyclées, 60 $ la tonne pour les matières compostables et 100 $ la tonne pour enfouir les déchets.



Les plus lus

Les solidaires lévisiens se mobilisent contre le troisième lien

Plusieurs membres des associations des circonscriptions de Lévis et des Chutes-de-la-Chaudière de Québec solidaire (QS) ont pris part à l’activité de leur formation politique contre le projet de troisième lien interrives, tenue le 13 mars dernier à Québec.

Un cri de la Ville pour le Chantier Davie

Le Chantier Davie pourrait être en «péril» si aucun contrat ne lui est octroyé dans le prochain budget du gouvernement fédéral libéral le 19 mars, selon le maire de Lévis, Gilles Lehouillier. C’est pourquoi il a demandé au gouvernement fédéral de considérer le chantier naval de Lévis qui connait un creux historique.

Labeaume affligé d’un cancer : Lehouillier réagit

Selon un communiqué de la Ville de Québec, le maire de Québec, Régis Labeaume a annoncé à son personnel qu’après quelques mois d’investigation, on lui avait diagnostiqué un cancer de la prostate.

Lévis se réjouit du budget de la CAQ

Si, dans un élan d’insatisfaction, le maire de Québec a pointé du doigt de nombreux éléments du premier budget de la Coalition avenir Québec (CAQ), le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, s’est montré quant à lui tout à fait en accord avec les priorités énoncées par le gouvernement provincial, le 21 mars dernier. Il s’agit même, selon lui, du meilleur budget qu’il ait connu depuis qu’il est maire.

Un budget fédéral qui fait réagir à Lévis

Le dépôt du dernier budget du gouvernement libéral à Ottawa avant les élections fédérales de cet automne, le 19 mars, ne fait pas consensus chez plusieurs intervenants lévisiens.

Fonds d’immatriculation : la STLévis veut son argent

Les dirigeants de la Société de transport de Lévis (STLévis) demandent au nouveau gouvernement provincial de résoudre le problème de la répartition des sommes récoltées à Lévis pour la contribution au transport en commun sur les immatriculations (fonds d’immatriculation) dans le prochain budget.

Investissements en baisse pour les routes de Chaudière-Appalaches

Les investissements routiers en Chaudière-Appalaches totaliseront plus de 297 M $ pour les années 2019-2021, contre plus de 318 M$ l’an passé. Le gouvernement du Québec a annoncé la liste de tous les projets qui seront réalisés afin d’améliorer l'état des infrastructures.

Conseil en bref

Voici le résumé des éléments marquants du conseil municipal tenu par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux, le 11 mars dernier.