CRÉDIT : ALEXANDRE BELLEMARE ET GILLES BOUTIN

Accompagné de Gaétan Drouin, directeur général adjoint des services de proximité et coordonnateur des mesures d’urgence de la Ville de Lévis, et Jean Paquet, directeur des infrastructures à la Ville, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a présenté de nouvelles mesures afin d’adapter les opérations déneigement sur le territoire aux précipitations abondantes qui frappent la région depuis le début de l’hiver, le 21 février dernier.

«Les précipitations reçues au cours de la semaine du 10 février dernier représentent le quart de la capacité de nos cinq dépôts à neige», a d’emblée entamé M. Lehouillier. Selon la Ville, ses cinq dépôts à neige ont atteint 90 % de leur capacité maximale, dont celui de Saint-Romuald qui a atteint sa pleine capacité.

Afin de remédier à ce problème, la Ville a annoncé la mise en place de nouvelles mesures. Les rues seront moins largement déneigées, tout en gardant une largeur minimale pour assurer la sécurité des usagers de la route. On tentera de maximiser la capacité des dépôts à neige, notamment en soufflant la neige en hauteur. De plus, le transport de la neige par camion sera limité à ses priorités préétablies.

Un hiver «exceptionnel»

Selon les statistiques d’Environnement Canada, la quantité moyenne de neige tombée au cours des 75 dernières années est de 318 cm. À ce jour, l’hiver 2018-2019 a provoqué 312 cm de précipitations.

«Depuis les six ou sept derniers hivers, celui-ci est celui qui demande le plus d’efforts et qui est le plus difficile jusqu’à présent», a affirmé Jean Paquet. En effet, la Ville excèdera son budget prévu pour les opérations déneigement de 3,5 M$.

Puisque les précipitations de neige semblent augmenter d’année en année, la Ville a décidé d’agrandir ses dépôts à neige, une mesure qui permettra une augmentation de leur capacité maximale de 50 %. Ceux des secteurs Saint-Nicolas et Saint-Romuald seront agrandis pour 2020 et ceux des secteurs Lévis et Charny pour 2023. On prévoit un investissement total de 4 M$.

La Ville ne ferme pas non plus la porte à la possibilité de l’ouverture d’un dépôt à neige temporaire si les conditions empirent, mais elle est convaincue que cette mesure ne sera pas nécessaire. «On a de la place et on a encore une marge de manœuvre avec le tassement de la neige sur nos sites, donc en principe, on va y arriver», a rassuré le maire.

Appel à la vigilance auprès des citoyens

Le directeur général adjoint des services de proximité et coordonnateur des mesures d’urgence a demandé aux usagers de la route de redoubler de vigilance étant donné la vision limitée aux intersections.

Selon lui, les piétons doivent être cléments envers le déneigement lors des tempêtes et s’assurer d’être prudents et visibles. «Pour nous, ce qui est prioritaire en cas de tempête, c’est de maintenir les artères principales dégagées afin d’assurer l’accessibilité des véhicules d’urgence. C’est pourquoi, après quelques heures de tempête, on doit abandonner nos trottoirs», a expliqué M. Drouin.

L’étendue du réseau routier lévisien s’étend sur 933 km. Les services de déneigement de la Ville couvrent tous ses secteurs, excepté ceux de Pintendre et Breakeyville qui sont déneigés par des firmes externes sous contrat avec la Ville de Lévis.

Les plus lus

9 M$ pour mettre en valeur la pointe Benson

C’est en compagnie du maire de Lévis, Gilles Lehouillier, que la ministre responsable de la Capitale-Nationale, Geneviève Guilbault, a annoncé, le 26 avril, que 9 M$ seront investis par le gouvernement provincial et la Ville de Lévis dans un projet de réaménagement de la pointe Benson, soit le secteur situé à proximité de l’usine de traitement d’eau potable de Saint-Romuald.

Conseil en bref : Le prolongement de Saint-Omer débute

Voici le résumé des éléments marquants du conseil municipal tenu par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux, le 13 mai dernier.

Potentiel commercial de 37 M$ pour le secteur de la Traverse

Le maire de Lévis, Gilles Lehouiller, a annoncé la fin des travaux routiers d’ici l’automne et la position de la Ville sur une future stratégie de développement et de promotion commercial dans le secteur de la Traverse lors d’une conférence de presse tenue le 9 mai.

Allégations d'harcèlement psychologique contre le maire : la CNESST amorce son enquête

Selon ce que rapportent aujourd'hui Le Soleil et Radio-Canada, la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a commencé son enquête sur les plaintes de trois anciennes employées pour harcèlement psychologique contre le maire de Lévis, Gilles Lehouillier.

Pénurie de main-d’œuvre : les machines sont la solution pour Proulx

La ministre déléguée au Développement économique régionale et ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, Marie-Eve Proulx, aimerait améliorer l’automatisation des machines des usines pour contrer la pénurie de main-d’œuvre dans la région de la Chaudière-Appalaches. Cette dernière a réitéré son appui à cette solution lors de sa tournée sur l’entrepreneuriat, lundi.

Affaire Norman : Blaney déplore «un autre scandale libéral»

Dans une déclaration à la Chambre des communes, le député conservateur de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney a affirmé que les libéraux «ont traîné dans la boue le vice-amiral Mark Norman, à la carrière irréprochable, tout en pénalisant Chantier Davie».

L’EOD 2017 démontrerait l’importance d’un 3e lien

Attendus depuis plus d’un an, les résultats de l’Enquête Origine-Destination (EOD) 2017 de la région Québec-Lévis effectuée par le ministère des Transports du Québec (MTQ) à l’automne 2017 ont été dévoilés le 16 mai dernier. Selon François Bonnardel, ministre des Transports, et Gilles Lehouillier, maire de Lévis, les chiffres démontrés dans l’étude justifieraient la pertinence d’une nouvelle conne...

Pont Pierre-Laporte : sécuritaire pour les automobilistes

Malgré des signes évidents de dégradation, le ministère des Transports (MTQ) affirme que le pont Pierre-Laporte reste sécuritaire pour les usagers de la route.

Aérodrome de Pintendre : Blaney dénonce l’empressement des Libéraux

Le député fédéral de Lévis a dénoncé «l’empressement du gouvernement libéral d’accorder un certificat d’exploitation aérienne sur le terrain de l’aérodrome de Pintendre» à une entreprise d’activités de parachutisme, dans une lettre adressée au ministre des Transports du Canada, Marc Garneau.

Marche pour faire valoir les droits des chrétiens

Le candidat du Parti de l’héritage chrétien du Canada dans le comté de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis en vue des prochaines élections fédérales, Yves Gilbert, organise une «marche de la croix» le 25 mai prochain. Par cette initiative, il désire faire valoir les valeurs et les droits des chrétiens de la région, dans le cadre du débat en cours au Québec sur la laïcité de l’État.