Gilles Lehouillier se réjouit de plusieurs mesures incluses dans le plus récent budget fédéral. CRÉDIT : ARCHIVES

Le dépôt du dernier budget du gouvernement libéral à Ottawa avant les élections fédérales de cet automne, le 19 mars, ne fait pas consensus chez plusieurs intervenants lévisiens.

Joint par le Journal au lendemain du dépôt du budget, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, n’a d’abord pas caché sa satisfaction devant plusieurs éléments de l’exercice financier.

Identifié comme l’élément principal à surveiller lors du budget, le dossier de la Davie a enregistré des avancées intéressantes selon le premier magistrat de Lévis. Dans son exercice financier, le gouvernement fédéral a annoncé qu’il allait commander deux traversiers, d’une valeur chacun d’environ 300 M$, pour assurer des désertes dans l’est du pays. Selon Gilles Lehouillier, Davie est bien positionné pour obtenir ces précieux contrats qui assureraient sa survie.

«Nous avions identifié la Davie comme l’élément numéro 1 à surveiller et les contrats pour les deux traversiers sont des éléments intéressants. Selon nos informations, les deux autres principaux chantiers au pays, Irving (Halifax) et Seaspan (Vancouver) ont déjà trop de contrats et ce serait très difficile pour eux de réaliser les nouveaux contrats. En raison de la valeur de ces contrats, cela permettrait le retour de centaines de travailleurs à la Davie», a souligné le maire de Lévis.

Du même souffle, le premier citoyen s’est réjoui de la mise en place d’un programme pour faciliter l’accès à une première propriété et d’exemptions fiscales pour les travailleurs retraités, des initiatives qui permettront à Lévis de continuer de croître selon Gilles Lehouillier. Enfin, le maire a indiqué qu’il avait eu l’assurance de François-Olivier Champagne, ministre fédéral de l’Infrastructure, que Lévis aurait accès à d’importantes subventions d’Ottawa pour son réseau de transport structurant.

Déception chez d’autres intervenants

Toutefois, d’autres intervenants de la région ne partagent pas la joie de Gilles Lehouillier. En ce qui a trait au dossier de la Davie, le conseil central Québec-Chaudière-Appalaches de la CSN, le syndicat qui représente les travailleurs du chantier maritime lévisien, le plus récent budget fédéral a été décevant.

« Les travailleuses et les travailleurs de la Davie attendaient un geste concret qui n’est pas venu. On annonce deux contrats pour trois traversiers qui devront être construits au Canada. C’est une bonne chose, mais on parle d’appels d’offre et de soumissions. Il n’y a rien de garanti pour la Davie, les autres chantiers canadiens pourront soumissionner même si leur carnet de commandes est plein. On ne parle même pas d’emplois à court terme puisque, même si la Davie l’obtenait, la construction ne pourrait pas commencer avant 2020», a déploré Ann Gingras, la présidente de l’instance.

Pour sa part, Steven Blaney, député conservateur fédéral de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, estime que l’exercice financier de ses rivaux n’est que «de la poudre aux yeux» pour cacher le «scandale libéral» de SNC-Lavalin et ne contient aucune mesure pour sa circonscription.

«Pour Lévis, rien, rien pour les infrastructures et rien pour le transport collectif. Le chantier crie famine et on évoque de vagues projets futurs alors que les besoins sont urgents comme le second navire Obélix. En ce qui concerne les transports dans notre région, les libéraux boudent le troisième lien ou l’amélioration du transport collectif», a conclu M. Blaney.


Les plus lus

Fermeture de trois garderies à Lévis :les libéraux critiquent la gestion caquiste

La députée de Westmount-Saint-Louis et porte-parole de l’opposition officielle en matière de famille, Jennifer Maccarone, a questionné, le 17 avril, le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, sur les actions posées lors de la fermeture de trois garderies privées de Lévis en février dernier.

Des emplois d’été menacés selon Blaney

Steven Blaney a interpellé le gouvernement libéral, le 17 avril afin de «régler» le dossier du programme Emplois d’été Canada 2019. Dans sa circonscription, des centaines d’emplois pour près de 600 000$ seraient en jeu selon le député fédéral de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis.

La ministre du Tourisme rencontre les entreprises de la région

Dans le cadre de sa tournée provinciale des entreprises du domaine touristique, Caroline Proulx, ministre du Tourisme, a rencontré les acteurs du milieu en Chaudière-Appalaches au Centre de congrès et d’expositions de Lévis, le 5 avril dernier. Cette tournée a pour but d’élaborer la stratégie de croissance économique de l’industrie touristique 2020-2025.

Aérodrome de Pintendre : nouvelle école de parachutisme, nouvelle bataille en vue

Le déménagement prochain des activités de Parachutisme Atmosphair de l’aérodrome de Saint-Jean-Chrysostome à celui de Pintendre ravive les inquiétudes des opposants face au bruit. L’école possède un certificat d’exploitation en règle délivré par Transport Canada.

3e lien : la CAQ manque de transparence selon les libéraux

Par voie de communiqué, le Parti libéral du Québec (PLQ) a critiqué le fait que le ministre des Transports du Québec, François Bonnardel, «a esquivé l'ensemble des questions» que le député de La Pinière et porte-parole de l'opposition officielle en matière de transports, le libéral Gaétan Barrette, a formulé dans ce dossier lors de l'étude des crédits budgétaires du ministère des Transports hier a...

Conseil en bref : le crucifix sera enlevé de la salle du conseil

Une séance du conseil municipal s’est tenue le 8 avril à l'hôtel de ville de Lévis. Voici en résumé les principaux points adoptés ou abordés lors de la séance par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux.

La Ville de Lévis reconnaît l'importance du don d'organes

Quelques jours avant la Semaine nationale du don d’organes et de tissus qui est en cours jusqu'au 27 avril, la Ville de Lévis a tenu à rappeler aux citoyens désireux d’accomplir cet ultime geste d’altruisme, le 18 avril, qu’il est important de signer le formulaire de consentement et d’informer leurs proches de leur volonté.