Le crucifix de la salle du conseil de l'hôtel de Ville de Lévis sera décroché une fois la loi sur la laïcité adoptée.

Une séance du conseil municipal s’est tenue le 8 avril à l'hôtel de ville de Lévis. Voici en résumé les principaux points adoptés ou abordés lors de la séance par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux.

Après le vote à l’unanimité des députés à l’Assemblée nationale du Québec en faveur du retrait du crucifix du salon Bleu, le maire de Lévis emboite le pas au gouvernement Legault qui avait déposé une motion en ce sens.

«On a déjà eu une discussion au conseil municipal. Unanimement, les membres du conseil sont en faveur de suivre le mouvement de l’Assemblée nationale du Québec», a expliqué Gilles Lehouillier.

Le crucifix devrait donc être enlevé de la salle du conseil de Lévis une fois la loi sur la laïcité adoptée et celui du salon Bleu décroché.

Le maire avait pourtant exprimé une prise de position à l’opposé en octobre dernier. Il avait alors assuré qu’il ne voyait pas pourquoi l’objet serait enlevé du jour au lendemain puisqu’il «n’a jamais dérangé personne». «Il est là pour rester», disait-il.

Quant à l’avenir de la croix, elle sera placée à un autre endroit du bâtiment administratif. «C’est certain que le crucifix va être conservé. On n’a pas déterminé ce qu’on allait en faire.»

La valeur des permis délivrés au premier trimestre en augmentation

Au cours du premier trimestre 2019, 542 permis de construction ont été délivrés par la Ville pour une valeur totale de plus de 125 M$, une valeur qui a presque doublé par rapport à celle de l’an dernier à la même période, qui était de 66 M$.

Dans le secteur résidentiel, 440 permis ont été délivrés pour la construction ou la rénovation de 395 unités de logement sur le territoire, ce qui représente des investissements de plus de 89 M$.

Dans le secteur commercial, 37 permis ont été délivrés, pour une valeur de près de 20 M$, alors que la valeur des permis délivrés l’an passé à la même période était de 2,6 M$.

Quant au secteur industriel et agricole, 21 permis ont été délivrés, pour une valeur de plus de 6 M$, alors qu’elle avoisinait 1,2 M$ l’an passé à la même période.

«Les projets les moins intéressants pour nous, entre guillemets, se retrouvent plus dans du développement à moyen et long terme. Maintenant, on cible davantage des projets qui nous demandent le moins d’infrastructures. Et malgré tout, on se maintient à un rythme élevé», a ajouté le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, qui dit miser davantage sur la densification.

Un toit pour le Carrefour d’innovation et d’entrepreneuriat

Le futur Carrefour d’innovation et d’entrepreneuriat de Lévis (CIEL) sera installé dans un nouvel édifice situé sur un terrain à l’entrée de l’Innoparc de Lévis. La Ville a lancé un appel de propositions pour la vente du lot pour un montant de 422 300 $ et la construction à l’automne 2019 du bâtiment. Les entreprises peuvent déposer leur proposition jusqu’à la fin avril.

«La future construction sera un élément phare du parc technologique, procurant aux entreprises des espaces favorisant leur développement et leur propulsion», a indiqué le maire de Lévis, Gilles Lehouillier.

Organisme à but non lucratif, le CIEL aura pour mission de fournir aux entrepreneurs et jeunes entreprises innovantes des services permettant leur développement, tels que des locaux à prix abordable, des espaces collaboratifs et de rencontre, des services d’incubation, des services spécialisés en innovation, des laboratoires d’expérimentation et de prototypage ainsi que des activités de perfectionnement.

Trois nominations pour Lévis dans le milieu touristique

Lévis est nommée aux 34e Grands Prix du tourisme Desjardins de la Chaudière-Appalaches, qui seront remis le 2 mai prochain. La Ville est finaliste dans les catégories Attractions touristiques pour la fontaine du quai Paquet, Festivals et événements pour l’événement Surface ainsi que Services touristiques.


Les plus lus

Lien mécanique dans le secteur de la Traverse : la Ville envisage des expropriations

Afin de réaliser le lien mécanique entre la rue Marie-Rollet et le secteur de la Traverse promis depuis des années par le maire de Lévis, l’administration Lehouillier prévoit exproprier trois terrains situés la rue Saint-Laurent.

Aérodrome de Pintendre : la Ville passe au plan politique

Après avoir perdu la bataille au niveau juridique, la Ville de Lévis poursuit la guerre dans le dossier de l’aérodrome de Pintendre. La municipalité décide de porter la bataille au niveau politique.

Annonce d'Ottawa à la Davie : la CSN en colère

Par voie d'un communiqué du conseil central Québec-Chaudière-Appalaches, la CSN, le syndicat qui représente les travailleurs du Chantier Davie, a vertement critiqué le processus qui mènera à l'octroi par le gouvernement fédéral d'un contrat de construction de deux traversiers par le chantier maritime lévisien.

Garde à horaires atypiques : la Maison de la Famille Chutes-Chaudière participera à un projet-pilote

De passage à Saint-Jean-Chrysostome le 6 juin, le ministre de la Famille du Québec, Mathieu Lacombe, et la ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, Marie-Eve Proulx, ont annoncé une aide financière de 253 000 $ dans le cadre d’un projet-pilote pour la garde à horaires atypiques. L’un des quatre projets retenus dans le cadre de l’initiative est mené par la Maison de la Famille Chutes-Chaudi...

Faire de la politique pour sauver la planète

Les candidats du Parti vert du Canada (PVC) dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis et Lévis-Lotbinière sont maintenant connus. André Voyer, ancien candidat indépendant à la mairie de Lévis en 2017, et Luc St-Hilaire, stratège et créateur publicitaire, défendront les couleurs de la formation dirigée par Elizabeth May, un engagement motivé par «l’urgence climatique».

Le conseil municipal du 27 mai en bref

Voici un résumé des décisions marquantes prises par le conseil municipal de Lévis lors de la séance régulière du 27 mai dernier.

Le Bloc se prépare dans Bellechasse-Les Etchemins-Lévis

C’est le 29 mai à Lévis que l’association du Bloc québécois (BQ) pour la circonscription de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis a tenu son assemblée générale annuelle. La réunion a permis aux membres du parti politique d’amorcer leur préparation en vue des prochaines élections fédérales, qui auront lieu le 21 octobre prochain.

François Paradis, député de Lévis avant tout

Le 1er octobre dernier, François Paradis a été réélu pour un deuxième mandat à titre de député provincial au sein de la Coalition avenir Québec (CAQ) pour la circonscription de Lévis. Le 27 novembre, il était assermenté afin de remplir les fonctions de président de l’Assemblée nationale du Québec. Avec toutes ses nouvelles responsabilités, François Paradis continue de faire de sa circonscription s...

Davie : l’Obélix est plus nécessaire que jamais selon Blaney

Par voie de communiqué, le député fédéral de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, a demandé encore une fois, le 7 juin, au gouvernement libéral d'octroyer «le contrat de l’Obélix au chantier Davie le plus rapidement possible» en raison de la grande utilisation de l'Astérix par la Marine royale canadienne.

Climat toujours tendu à Saint-Michel

Les citoyens étaient encore nombreux à la séance du conseil municipal de Saint-Michel, le 3 juin dernier. Les dossiers de la rémunération des élus, de la tarification imposée aux utilisateurs de l'aréna de Saint-Charles et du climat tendu au sein de la localité ont été particulièrement au cœur des questions des citoyens.