CRÉDIT : ARCHIVES

La députée de Westmount-Saint-Louis et porte-parole de l’opposition officielle en matière de famille, Jennifer Maccarone, a questionné, le 17 avril, le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, sur les actions posées lors de la fermeture de trois garderies privées de Lévis en février dernier.

À la suite de renseignements obtenus par des demandes d’accès à l’information, Mme Maccarone a argué que le ministre «a permis à une garderie de se soustraire aux vérifications et aux inspections exigées par son ministère, notamment les vérifications sur les antécédents du personnel, sur les obligations de réussite d’un cours de secourisme ainsi que sur la superficie nécessaire pour accueillir le nombre d’enfants».

Selon la porte-parole libérale en matière de famille, le ministre de la Famille «a voulu agir vite, mais dans l’opération, il a mis de côté des éléments importants de sa loi et de son règlement». Jennifer Maccarone craint que la sécurité des enfants qui fréquentent la nouvelle installation pourrait être compromise.

«Tout comme le ministre, nous croyons qu’il faut aider rapidement les parents qui font face à une fermeture de service de garde, mais en aucun temps nous ne devons prendre des risques sur la sécurité des enfants», a affirmé la porte-parole de l’opposition officielle.

Jennifer Maccarone estime également que le ministre a créé un précédent en permettant à deux garderies d’offrir sous un même toit des places subventionnées et non subventionnées. Par voie de communiqué, la députée de Westmount-Saint-Louis se demande «comment le ministre peut expliquer à un parent qui paie 45 $ par jour que pour les autres enfants, qui sont dans les mêmes locaux, qui fréquentent les mêmes éducatrices et qui mangent les mêmes repas, le parent paie 8,25 $ pour ces mêmes services».

«Comment le ministre de la Famille, responsable de l’application de la Loi et du règlement sur les services de garde, aura la légitimité de faire respecter la loi à l’avenir alors que lui-même ne l’applique pas?», a ajouté Mme Maccarone.

«Mauvaise foi»

Joint par le Journal, le cabinet du ministre de la Famille a réfuté les accusations de Mme Maccarone. La directrice de cabinet adjointe de Mathieu Lacombe, Isabelle Lewis, a notamment souligné que le lundi de l’ouverture du nouveau CPE, un inspecteur et une conseillère se sont déplacés dans le local pour s’assurer du respect des exigences en matière de santé et sécurité.

Également, elle assure que le ministère de la Famille a reçu un avis des autorités municipales et du service incendie indiquant que «tout était conforme et que les normes étaient respectées».

En ce qui a trait aux éducatrices embauchées par le CPE, le ministère soutient qu’elles étaient à l’emploi des anciennes garderies. Un délai leur a été accordé pour qu’elles produisent les documents demandés par le ministère, des papiers que les fonctionnaires ont reçu. 

«On ne fera jamais de compromis sur la sécurité des enfants. La députée de Westmount fait preuve de mauvaise foi en disant des faussetés. Elle aurait pu se réjouir de nos actions rapides qui ont permis d’éviter une rupture de services pour ces 150 enfants-là et leurs parents», a rétorqué M. Lacombe, par l’entremise de Mme Lewis.

Les plus lus

Le GIRAM déplore la démolition de maisons en rangée sur la rue Saint-Laurent

Dans un échange de courriels avec le Journal, le vice-président du Groupe d'initiatives et de recherches appliquées au milieu (GIRAM), Gaston Cadrin, a déploré la démolition de maisons en rangée «patrimoniales» sur la rue Saint-Laurent, près de l'intersection avec la rue Montcalm. La destruction du complexe surplombant le Parcours des Anses et le fleuve Saint-Laurent s'est amorcée hier.

Troisième lien : Québec opte pour le tunnel

Le ministre des Transports du Québec, François Bonnardel, a indiqué, le 27 juin, que le gouvernement provincial a choisi la solution du tunnel pour le troisième lien routier interrives qu’il désire construire entre Québec et Lévis.

Annonce d'Ottawa à la Davie : la CSN en colère

Par voie d'un communiqué du conseil central Québec-Chaudière-Appalaches, la CSN, le syndicat qui représente les travailleurs du Chantier Davie, a vertement critiqué le processus qui mènera à l'octroi par le gouvernement fédéral d'un contrat de construction de deux traversiers par le chantier maritime lévisien.

Tunnel Québec - Lévis : cris de joie dans la région

La décision du gouvernement provincial d'opter pour le scénario d'un tunnel sans transit par l'île d'Orléans entre Lévis et Québec à l'est pour le projet de troisième lien routier interrives a été bien accueillie par plusieurs intervenants du Grand Lévis.

Un contrat fédéral de 500 M$ pour la Davie

Un nouveau contrat de 500 M$ sur cinq ans a été attribué au chantier lévisien Davie, pour l’entretien de trois frégates de classe Halifax de la Marine nationale canadienne, par le gouvernement fédéral qui en a fait l’annonce ce 16 juillet, à Lévis.

Taxe sur l’essence : près de 82 M$ pour les municipalités de Bellechasse

La députée de Bellechasse, Stéphanie Lachance, au nom de la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, a annoncé, le 25 juin, que 29 municipalités de la circonscription de Bellechasse, dont la Ville de Lévis, bénéficieront d’un montant de 81 973 909 $, consenti dans le cadre du Fonds de la taxe sur l’essence fédéral et de la contribution du gouvernement du Québec pour l...

15,6 M$ pour les routes de Lévis

En pleine saison des travaux routiers, la Ville de Lévis a présenté, le 4 juillet, son plan de match détaillé pour la réfection de rues en 2019. Comme déjà annoncé, la municipalité consentira un investissement record de 15,6 M$, dans le cadre de la première année d’existence de son plan quinquennal pour s’attaquer à la dégradation rapide de ses infrastructures routières.

Le SSIL accueille 15 nouveaux pompiers

La Ville de Lévis a tenu, le 14 mai, une cérémonie officielle au cours de laquelle 15 nouveaux membres du Service de la sécurité incendie de la Ville de Lévis (SSIL) ont prêté serment. Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a pris part à la cérémonie en compagnie d’Amélie Landry, présidente du Comité consultatif sur la sécurité publique et la circulation et conseillère municipale. 

Tunnel Québec-Lévis : une annonce qui comble Lehouillier

La décision du gouvernement provincial d’opter pour le scénario d’un tunnel entre les autoroutes 20 et 40 pour le futur troisième lien routier interrives satisfait grandement le maire de Lévis, Gilles Lehouillier.

Le conseil municipal du 8 juillet en bref

Le conseil municipal tenait sa dernière séance ordinaire avant la saison estivale à l'hôtel de ville de Lévis, le 8 juillet. Voici donc en résumé les principaux éléments abordés par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux.