Marie-Eve Proulx (au centre) en compagnie de l’équipe de Chaudière-Appalaches Économique. CRÉDIT : COURTOISIE

La ministre déléguée au Développement économique régionale et ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, Marie-Eve Proulx, aimerait améliorer l’automatisation des machines des usines pour contrer la pénurie de main-d’œuvre dans la région de la Chaudière-Appalaches. Cette dernière a réitéré son appui à cette solution lors de sa tournée sur l’entrepreneuriat, lundi.

Par Nicolas Jean

Rappelons que Mme Proulx est en visite partout au Québec pour rencontrer les acteurs socio-économiques qui accompagnent les entreprises de chaque région. La députée de Côte-du-Sud voulait recueillir l’opinion de la population sur le terrain pour ajuster ses interventions.

«Je veux entendre les citoyens sur les points positifs et négatifs afin de savoir ce qu’il faut prioriser pour aider les entrepreneurs et devenir une société plus entrepreneuriale», a affirmé cette dernière.

Le problème qui ressort le plus dans les rencontres avec les entrepreneurs est le manque de main-d’œuvre. Selon la ministre, Chaudière-Appalaches est l’une des régions les plus touchées par la pénurie de travailleurs puisqu’il y a de nombreuses usines manufacturières sur le territoire.

«La région a un besoin flagrant de main-d’œuvre et en ayant plus de machines pour faire le travail, on pourra combler une bonne partie de ce manque», a mentionné la ministre responsable de la région de la Chaudière-Appalaches.

Le projet reste cependant sur la glace et le gouvernement va continuer d’étudier le plan de Mme Proulx.

Avoir plus d’équité

 Dans un autre ordre d’idées, avec Québec de l’autre côté du pont, des entrepreneurs de la région sont déçus de recevoir moins d’aide que ceux de la Vieille-Capitale. Marie-Eve Proulx désire amener une équité régionale demandée par les entreprises.

«Il faut arrêter de travailler en silo et commencer à travailler en équipe à travers les ministères et les différentes sphères. J’ai cette grande préoccupation et je veux assurer une meilleure équité», a assuré la ministre, à la sortie de sa réunion avec les acteurs économiques de la Chaudière-Appalaches.

Selon Mme Proulx, les gens sont ouverts et sont heureux d’avoir la possibilité de parler à des représentants du gouvernement pour partager leurs idées. Elle a ajouté «qu’il faut écouter les citoyens qui travaillent au quotidien dans ce milieu-là pour connaitre les vrais besoins».

Les plus lus

9 M$ pour mettre en valeur la pointe Benson

C’est en compagnie du maire de Lévis, Gilles Lehouillier, que la ministre responsable de la Capitale-Nationale, Geneviève Guilbault, a annoncé, le 26 avril, que 9 M$ seront investis par le gouvernement provincial et la Ville de Lévis dans un projet de réaménagement de la pointe Benson, soit le secteur situé à proximité de l’usine de traitement d’eau potable de Saint-Romuald.

Aérodrome de Pintendre : nouvelle école de parachutisme, nouvelle bataille en vue

Le déménagement prochain des activités de Parachutisme Atmosphair de l’aérodrome de Saint-Jean-Chrysostome à celui de Pintendre ravive les inquiétudes des opposants face au bruit. L’école possède un certificat d’exploitation en règle délivré par Transport Canada.

Conseil en bref : Le prolongement de Saint-Omer débute

Voici le résumé des éléments marquants du conseil municipal tenu par le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, et les conseillers municipaux, le 13 mai dernier.

Potentiel commercial de 37 M$ pour le secteur de la Traverse

Le maire de Lévis, Gilles Lehouiller, a annoncé la fin des travaux routiers d’ici l’automne et la position de la Ville sur une future stratégie de développement et de promotion commercial dans le secteur de la Traverse lors d’une conférence de presse tenue le 9 mai.

Allégations d'harcèlement psychologique contre le maire : la CNESST amorce son enquête

Selon ce que rapportent aujourd'hui Le Soleil et Radio-Canada, la Commission des normes, de l'équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a commencé son enquête sur les plaintes de trois anciennes employées pour harcèlement psychologique contre le maire de Lévis, Gilles Lehouillier.

Pénurie de main-d’œuvre : les machines sont la solution pour Proulx

La ministre déléguée au Développement économique régionale et ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, Marie-Eve Proulx, aimerait améliorer l’automatisation des machines des usines pour contrer la pénurie de main-d’œuvre dans la région de la Chaudière-Appalaches. Cette dernière a réitéré son appui à cette solution lors de sa tournée sur l’entrepreneuriat, lundi.

Pont Pierre-Laporte : sécuritaire pour les automobilistes

Malgré des signes évidents de dégradation, le ministère des Transports (MTQ) affirme que le pont Pierre-Laporte reste sécuritaire pour les usagers de la route.

Affaire Norman : Blaney déplore «un autre scandale libéral»

Dans une déclaration à la Chambre des communes, le député conservateur de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney a affirmé que les libéraux «ont traîné dans la boue le vice-amiral Mark Norman, à la carrière irréprochable, tout en pénalisant Chantier Davie».

L’EOD 2017 démontrerait l’importance d’un 3e lien

Attendus depuis plus d’un an, les résultats de l’Enquête Origine-Destination (EOD) 2017 de la région Québec-Lévis effectuée par le ministère des Transports du Québec (MTQ) à l’automne 2017 ont été dévoilés le 16 mai dernier. Selon François Bonnardel, ministre des Transports, et Gilles Lehouillier, maire de Lévis, les chiffres démontrés dans l’étude justifieraient la pertinence d’une nouvelle conne...

Aérodrome de Pintendre : Blaney dénonce l’empressement des Libéraux

Le député fédéral de Lévis a dénoncé «l’empressement du gouvernement libéral d’accorder un certificat d’exploitation aérienne sur le terrain de l’aérodrome de Pintendre» à une entreprise d’activités de parachutisme, dans une lettre adressée au ministre des Transports du Canada, Marc Garneau.