CRÉDIT : ARCHIVES

La décision du gouvernement provincial d’opter pour le scénario d’un tunnel entre les autoroutes 20 et 40 pour le futur troisième lien routier interrives satisfait grandement le maire de Lévis, Gilles Lehouillier.

En effet, le maire n’a pas caché sa joie lorsqu’il a réagi pour la première fois à l’annonce récemment effectuée par le ministre des Transports du Québec, François Bonnardel. Gilles Lehouillier n’a réagi officiellement à la nouvelle que le 4 juillet, quelques jours après son retour de France où il effectuait une mission à Grand-Quevilly, une ville jumelée avec Lévis.

«C’est une excellente nouvelle. Ce projet va permettre d’améliorer la fluidité de la circulation, d’améliorer surtout le réseau de transport structurant, ce qui est extrêmement important pour nous, et de réaliser un tunnel entre les deux rives sans arrêt sur l’île d’Orléans, le scénario que je privilégiais. Enfin, nous allons avoir un périphérique et une voie d’évitement pour les camionneurs en transit dans la région», s’est réjoui le premier citoyen de Lévis.

Du même souffle, Gilles Lehouillier a balayé du revers de la main les critiques d’opposants au projet qui arguent que le troisième lien favorisera l’étalement urbain. Il croit fermement que la Commission de protection du territoire agricole du Québec remplira avec efficacité son rôle tout en soulignant que 22 500 nouvelles unités d’habitation peuvent être ajoutées dans le périmètre d’urbanisation actuel de Lévis.

«On en a encore pour 15 à 20 ans sans empiètement dans la zone agricole. Il est peu probable que le troisième lien aura un impact sur des municipalités comme Beaumont, Saint-Michel ou Saint-Vallier où la population va vouloir que le caractère rural des villages soit conservé. Pour le développement, ma prédiction c’est qu’il se fera plutôt dans l’axe des routes 173 et 277, à Pintendre, Saint-Henri, Saint-Anselme et Sainte-Claire, des zones qui sont déjà fortement industrialisées», a affirmé le maire de Lévis.

De possibles expropriations?

Également, Gilles Lehouillier a commenté la possibilité que certains Lévisiens voient leurs propriétés de Lauzon être expropriées par le gouvernement provincial pour permettre l’aménagement des futurs accès au tunnel.

«Quant à moi, ce sera mineur. D’un côté, c’est malheureux d’être exproprié et j’en conviens, mais de l’autre côté, cela permet à ces derniers d’éviter de vivre ou de travailler à côté d’une bretelle d’entrée ou de sortie d’un tunnel», a déclaré M. Lehouillier.

Soulignons finalement que le maire reparlera du sujet la semaine prochaine. Lors de sa récente visite en France, il a pu visiter une région semblable à celle de Québec qui profite depuis quelques années d’un équipement semblable au troisième lien interrives imaginé entre Québec et Lévis. Gilles Lehouillier entend présenter les bienfaits de cette expérience européenne afin de promouvoir une nouvelle fois le tunnel Québec-Lévis.

 

Les plus lus

Troisième lien : Québec opte pour le tunnel

Le ministre des Transports du Québec, François Bonnardel, a indiqué, le 27 juin, que le gouvernement provincial a choisi la solution du tunnel pour le troisième lien routier interrives qu’il désire construire entre Québec et Lévis.

Le GIRAM déplore la démolition de maisons en rangée sur la rue Saint-Laurent

Dans un échange de courriels avec le Journal, le vice-président du Groupe d'initiatives et de recherches appliquées au milieu (GIRAM), Gaston Cadrin, a déploré la démolition de maisons en rangée «patrimoniales» sur la rue Saint-Laurent, près de l'intersection avec la rue Montcalm. La destruction du complexe surplombant le Parcours des Anses et le fleuve Saint-Laurent s'est amorcée hier.

Annonce d'Ottawa à la Davie : la CSN en colère

Par voie d'un communiqué du conseil central Québec-Chaudière-Appalaches, la CSN, le syndicat qui représente les travailleurs du Chantier Davie, a vertement critiqué le processus qui mènera à l'octroi par le gouvernement fédéral d'un contrat de construction de deux traversiers par le chantier maritime lévisien.

Tunnel Québec - Lévis : cris de joie dans la région

La décision du gouvernement provincial d'opter pour le scénario d'un tunnel sans transit par l'île d'Orléans entre Lévis et Québec à l'est pour le projet de troisième lien routier interrives a été bien accueillie par plusieurs intervenants du Grand Lévis.

Ottawa octroie le contrat de traversiers à Davie

Le gouvernement fédéral a confirmé, le 19 juin, qu’il accorde le contrat pour construire deux traversiers qui assureront des liaisons dans l’est du pays au Chantier Davie.

Taxe sur l’essence : près de 82 M$ pour les municipalités de Bellechasse

La députée de Bellechasse, Stéphanie Lachance, au nom de la ministre des Affaires municipales et de l’Habitation, Andrée Laforest, a annoncé, le 25 juin, que 29 municipalités de la circonscription de Bellechasse, dont la Ville de Lévis, bénéficieront d’un montant de 81 973 909 $, consenti dans le cadre du Fonds de la taxe sur l’essence fédéral et de la contribution du gouvernement du Québec pour l...

L’école primaire de Saint-Michel sera agrandie

À la suite de l’annonce du financement de 128 nouveaux projets d’agrandissements et de constructions d’écoles à travers la province faite le 17 juin par le ministre de l’Éducation du Québec, Jean-François Roberge, des députées de la Coalition avenir Québec (CAQ) de la Chaudière-Appalaches ont dévoilé, le 19 juin, les projets qui seront réalisés dans la région, dont l’un à Saint-Michel-de-Bellechas...

15,6 M$ pour les routes de Lévis

En pleine saison des travaux routiers, la Ville de Lévis a présenté, le 4 juillet, son plan de match détaillé pour la réfection de rues en 2019. Comme déjà annoncé, la municipalité consentira un investissement record de 15,6 M$, dans le cadre de la première année d’existence de son plan quinquennal pour s’attaquer à la dégradation rapide de ses infrastructures routières.

Le SSIL accueille 15 nouveaux pompiers

La Ville de Lévis a tenu, le 14 mai, une cérémonie officielle au cours de laquelle 15 nouveaux membres du Service de la sécurité incendie de la Ville de Lévis (SSIL) ont prêté serment. Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a pris part à la cérémonie en compagnie d’Amélie Landry, présidente du Comité consultatif sur la sécurité publique et la circulation et conseillère municipale. 

Un contrat fédéral de 500 M$ pour la Davie

Un nouveau contrat de 500 M$ sur cinq ans a été attribué au chantier lévisien Davie, pour l’entretien de trois frégates de classe Halifax de la Marine nationale canadienne, par le gouvernement fédéral qui en a fait l’annonce ce 16 juillet, à Lévis.