Avec l'exposition 2G4E (ToGether ForEver), présentée jusqu'au 5 juin au Centre d'artistes Regart, l'artiste multidisciplinaire Mathieu Lévesque invite les amateurs d'art lévisiens à revoir leur définition de la peinture, de la sculpture et de l'architecture avec une audacieuse installation aux allures uniques.

Par Raphaël Lavoie
raphaellavoie@journaldelevis.com

Difficile de manquer l'imposante poutre blanche traversant la galerie, tout comme l'immense dégradé de couleurs peint sur le mur d'en face, dont les reflets colorent la longue structure architecturale. 

Au-delà de la simple exposition, les visiteurs de Regart auront l'impression de pénétrer à l'intérieur même d'une œuvre de Mathieu Lévesque en visitant 2G4E au cours des prochaines semaines.

Cela dit, pour l'ancien graffeur, les installations de cette taille n'ont plus rien d'inhabituel. Voulant repousser les limites du tableau, il se sert des espaces d'expositions comme une seule et unique grande toile, où tous les éléments présentés forment un tout, s'influençant les uns et les autres.

«Je m'intéresse beaucoup à ce qui se passe à l'extérieur du tableau, donc nécessairement le contexte. […] Le reflet de couleur colore même les gens. Donc, la limite n'est pas discernable», explique-t-il.

Au sein de l'exposition, les visiteurs pourront ainsi découvrir que l'artiste montréalais s'est approprié les murs de Regart en y appliquant de la peinture suivant différentes techniques, de la plus soignée jusqu'au plus brouillon, à la cannette, au rouleau ou au minuscule pinceau.

Ce faisant, Mathieu Lévesque souhaite représenter l'éventail de possibilités qui s'offre au peintre lorsqu'il remplit une surface.

2G4E hébergera par ailleurs également des tableaux du diplômé en arts visuels de l'UQAM. Encore là, il revisite complètement la forme du médium : dessinée par ordinateur, la forme de la toile est ensuite découpée et assemblée par Lévesque, qui ne peint au final en couleur que les côtés du tableau.

«Normalement, la bordure d'un tableau dans la définition classique, ça sert à stopper le regard, tandis que moi, la bordure est un peu un agent de liaison entre l'extérieur et l'intérieur. Pour moi, l'extérieur fait autant partie de l'espace pictural. J'inverse toutes les composantes de base», soutient l'artiste. 

Soulignons en terminant que pendant la même période, le centre d'artistes en arts visuels présentera également en vitrine le projet Puerpéralité de la membre-artiste Laurie St-Onge Dostie dans la Vitrine des membres et le travail sonore de François Chamberland, qui sera quant à lui en écoute libre dans la galerie.

Crédit photo : Charles-Frédérick Ouellet

Les plus lus

La troupe Flip participe à World Of Dance sur NBC

À partir du 29 mai, la deuxième saison de la compétition de danse internationale sera diffusée sur la chaîne américaine. Après avoir réussi les auditions, les danseuses du studio lévisien District.Mao feront face au jury lors des qualifications, présentées en trois épisodes.

Une équipe de District.Mao remporte Hit The Floor 2018

Après sa victoire à Gatineau, l’équipe lévisienne The Young Cast a remporté la première place du Showcase All-Stars, lors de la compétition qui a rassemblé plus de 20 000 passionnés de danse, un record, du 17 au 21 mai au Centre de congrès et d’expositions de Lévis.

Des gros noms attendus au Festivent

La programmation de la 36e édition du Festivent Ville de Lévis a été dévoilée ce matin, en conférence de presse. Alors que des gros noms de la musique tels Bryan Adams, NOFX, Billy Talent, Robby Johnson et Éric Lapointe fouleront les planches de la scène Loto-Québec du 1er au 5 août prochains, l’organisation n’a pu cacher sa fébrilité à l’idée de lancer les festivités.

Denis Plante évoque l’histoire du tango et se raconte

Poétique, intense et intime, le spectacle Astor et moi, présenté le 26 mai à L’Anglicane, est l’œuvre de Denis Plante. Le virtuose du bandonéon y dévoile les pages marquantes de l’histoire du tango, qu’il illustre avec les pièces des maîtres du répertoire et par ses propres compositions.

Une comédie loufoque et attachante au VBP cet été

Le théâtre d’été du Vieux Bureau de Poste (VBP) de Lévis revient pour une 14e édition, du 5 juillet au 25 août. Les finissants du Conservatoire d’art dramatique de Québec présenteront la pièce Adieu Beauté, une comédie mordante de François Archambault, du mercredi au samedi pendant toute la saison estivale.

Une artiste de la région à l’exposition du G7

Le Sommet du G7, qui aura lieu les 8 et 9 juin au Manoir Richelieu, à La Malbaie, sera l’occasion pour l’artiste peintre et sculpteure de Saint-Michel-de-Bellechasse, Rosanne Pomerleau, de voir deux de ses œuvres exposées devant les dignitaires des sept plus grandes puissances économiques mondiales.

Les élèves de Marcelle-Mallet s’inspirent de Giacometti

L’école Marcelle-Malet présentait le 7 juin le résultat de son plus gros projet d’arts plastiques dans le cadre de la première Soirée des arts de l’établissement. Inspirés du travail d’Alberto Giacometti, tous les élèves du cours d’arts plastiques ont eu à créer une œuvre.

Une première soirée new country au Festivent Ville de Lévis

Le festival propose pour la première fois une soirée new country avec le Québécois Robby Johnson, vedette aux États-Unis. Il partagera la scène avec Steph Carse, Travis Cormier, Andie Duquette, le Lévisien Samuel Babineau et des artistes de District 31, lors d’une jam country, le 4 août.

La Maison Fréchette, un lieu pour la littérature

Pour la Maison natale de Louis Fréchette, 2017 a été une année record et un tournant, puisqu’une nouvelle mission a été définie. Alors que les finances se stabilisent et qu’un grand projet d’aménagement extérieur se dessine, des défis demeurent.

Grands Feux Loto-Québec : six soirées pour danser sous les lumières

À 63 jours du coup d’envoi, les Grands Feux Loto-Québec ont dévoilé, la programmation qui animera les quais de Québec et de Lévis, du 2 au 23 août. Si la danse reste le fil conducteur des six soirées, la 24e édition réserve quelques nouveautés dont une section de sièges réservés et la participation d’une troisième firme pyrotechnique. Sans oublier que les rendez-vous sont désormais fixés les jeudi...