Quand Justin Caron a eu l’idée d’organiser un festival de métal, son père Patrick, l’a soutenu dans le projet. C’est maintenant ensemble qu’ils continuent l’aventure.

Un an plus tard, âgé maintenant de 13 ans, Justin Caron revient avec la seconde édition du festival de métal qu’il a créé. Le Metalelujah Fest se tiendra cette fois sur la Rive-Sud au Fenil Bleu à Beaumont, les 10 et 11 août. Au total, 13 groupes sont à l’affiche lors des deux soirées.

Lors de la première édition organisée en août dernier à la salle Multi du complexe de la Méduse à Québec, le public un peu timide n’avait pas découragé l’amateur de musique, qui s’est lancé une nouvelle fois dans l’aventure grâce à l’expérience acquise et les contacts déjà noués. Il espère voir son festival grossir d’année en année et devenir de plus en plus connu.

Cette année, le jeune organisateur a privilégié un lieu plus abordable et sur la Rive-Sud, pour mettre le paquet sur la programmation et inviter des  groupes plus connus.

Au départ, c’était parce qu’il ne pouvait pas aller voir les spectacles de ses groupes favoris en raison de son âge, que Justin a organisé le premier Metalelujah Fest dans une salle où même les moins de 18 ans pouvaient entrer. Puisque l’événement déménage dans un bar, il n’aura plus l’âge requis pour profiter des concerts, mais compte bien rencontrer et prendre une photo avec chacun des groupes.

Un programme comme il aime

Qu’à cela ne tienne, Justin ne cache pas son plaisir à construire la programmation et contacter les différents groupes pour les inviter.

«Ce sont des groupes que je connais et que je trouve bons. Je les contacte, explique-t-il, tout simplement. Je dis que ça va être cool et que c’est notre deuxième festival. Ils disent pas mal toujours oui. L’année passée, ils pensaient que c’était une blague. Maintenant, ils savent qui je suis.» Et ce qu’il aime par dessus tout, c’est de «les voir performer et savoir que c’est moi qui les ai invités». Cette année, Justin se réjouit de la présence d’un de ses groupes préférés, Vital Remains, qui viendra de Virginie aux États-Unis. 

Un blitz musical 
«On fait ça pour le trip de la musique. Ils aiment faire des spectacles et on leur offre une bonne occasion de faire un festival», ajoute son père Patrick, qui l’accompagne dans ce projet. «Ça commence vers 19-20h jusqu’à minuit. Les premiers groupes jouent une trentaine de minutes, les autres autour d’une heure. C’est comme un blitz. Les gars de band, ils débarquent leurs affaires, les autres embarquent, tout va bien. C’est parfait!»

C’est de son père que le jeune Lévisien tient son goût prononcé pour le métal. Initié au son de Metallica, il a suivi son propre chemin en écoutant de la musique sur Internet. De lien en lien, et de groupe en groupe, Justin a fait de nouvelles découvertes grâce à Facebook et YouTube. À deux, ils organisent tout de A à Z, avec l’aide de leur famille et de proches.

Affiches, chandails, instruments et location des lumières, rien n’est laissé au hasard par les organisateurs qui ont appris comment s’y prendre, avec beaucoup d’audace, un peu de débrouillardise, et surtout en le faisant. Grâce à tous les efforts, le festival a déjà gagné en visibilité sur les réseaux sociaux. «Ça va être une belle fin de semaine!», prévoient-ils. 

Information et programmation sur la page Facebbok Metalelujah Festival.

 

Les plus lus

L’urgence de Stat reprend vie

Après trois ans d’attente, les amateurs de la série de bandes dessinées Stat peuvent dévorer un nouveau tome des aventures médicales humoristiques imaginées par l’infirmier auxiliaire Yves Lessard et l’urgentologue à l’Hôtel-Dieu de Lévis François Paquet. En effet, le dessinateur et le scénariste derrière cette œuvre du neuvième art ont lancé, le 27 septembre à Lauzon, le troisième volet de Stat :...

Journées de la culture : une foule d’activités

La 22e édition des Journées de la culture se tiendra à Lévis du 28 et 30 septembre. Une foule d’activités est organisée pour célébrer les arts et la culture dans plusieurs villes de Chaudière-Appalaches et partout au Québec, sous la thématique des mots.

Korine Côté en mode autodérision au VBP

En rodage de son deuxième one woman show, Gros plan, la percutante humoriste Korine Côté s’arrêtera au Vieux Bureau de Poste (VBP) les 26 et 27 septembre pour y dévoiler sans pudeur tous les travers, différences et bizarreries qui la rendent si unique.

D’un atelier est née une exposition

Riopelle chez les ados, en cours à la bibliothèque Albert-Rousseau à Saint-Étienne-de-Lauzon, rassemble des œuvres inspirées du peintre québécois et créées par des jeunes du 121e Groupe Scout en compagnie de l’artiste lévisienne Ghislaine Riendeau lors d’un atelier. L’exposition est prolongée jusqu’au 12 décembre.

Les conteurs débarquent en ville

Raconteurs d’histoires et faiseurs de mots reviennent à Lévis partager leurs fabuleux récits. Du 11 au 21 octobre, la 16e édition du Festival international du conte Jos Violon habitera divers lieux de la ville, le temps d’un voyage en compagnie de Michel Lessard, David Goudreault et d’autres artistes de la parole.

26e Vente aux enchères d’œuvres d’art de DCL

Le Centre d’exposition Louise-Carrier présente du 7 au 21 octobre, l’exposition des œuvres sélectionnées pour la 26e Vente aux enchères d’œuvres d’art. Réalisée au profit des artistes et de Diffusion culturelle de Lévis (DCL), la vente se tiendra le 24 octobre.

Un piano sous les chandelles à Lévis

Dans une ambiance feutrée et propice à l’écoute, les spectateurs pourront vivre un concert placé sous le sceau de la noblesse, de la dignité, de la grâce et de l’émerveillement. Alejandra Cifuentes Diaz interprètera certains des plus grands chefs-d’œuvre romantiques.

Rencontre avec un rockeur québécois

Stéphane Parenteau sera de passage à Lévis pour présenter Pourquoi?, avant une tournée partout au Québec. L’artiste rock québécois fera une prestation tirée de cet album, sorti en novembre dernier, sous le label de Véronique Labbé et distribution Select.

Une soirée avec Maude Audet au VBP

L’auteure-compositrice-interprète Maude Audet, sera de passage au Vieux Bureau de Poste (VBP), le 5 octobre prochain. Un an après la sortie de son deuxième album, Comme une odeur de déclin, l’artiste originaire de Québec viendra présenter son spectacle accompagnée de ses musiciens. Elle promet une soirée intimiste dans la salle du VBP.

Flip fait sa marque à Révolution

Championnes du monde de danse hip-hop, la troupe Flip, de l'école de danse lévisienne District.Mao, se démarque encore une fois au petit écran.