Le groupe d’artiste ont présenté une exposition éphémère d’une soirée à Regart et mis certaines créations en vente.

Un groupe de six artistes venus de partout dans le monde a passé deux semaines en résidence de création à Regart. Avant de repartir, chacun a placé une photographie grand format exposée à même une fenêtre de la rue Saint-Laurent à quelques pas du centre d’artistes en art actuel.

Ils ne se retrouvent qu’une à deux fois par année, tous ensemble dans un même lieu, pour créer sans retenu. Depuis leur arrivée à Lévis le 20 octobre, les membres du groupe d’artistes fondé en Pologne Czułość se sont installés dans l’espace d’exposition du centre Regart, où ils ont travaillé jusqu’aux petites heures du matin. Un processus intense de création comme une très longue fête qui a fait de chaque matin une nouvelle surprise. 

La grande salle est devenue un salon, un atelier, une exposition, un lieu de vie. On y trouve des canapés, un photocopieur, des œuvres sont suspendues, des matériaux et des outils jonchent les tables. Ils se sont appropriés les lieux, accessibles en permanence, bien au-delà du temps consacré à produire des œuvres, jusqu’à y dormir, manger, parler, échanger, se réunir, vivre. Ensemble. Deux semaines d’effervescence pendant lesquelles ils ont été libres de créer comme bon leur semblait. 

Exploration et intuition

Au cours du processus créatif, le groupe a fait confiance à l’intuition et à la complémentarité de ses membres. Les œuvres sont nées de leurs explorations et de leurs interactions avec les lieux et le quartier du Vieux-Lévis. Ils ont même trouvé une mine d’or dans les magasins de la Société Saint-Vincent-de-Paul, où ils ont déniché du matériel pour créer, retrouvant ainsi leur intérêt pour le kitch et la culture populaire, raconte l’équipe de Regart qui a accompagné les artistes pendant leur séjour. 

Seul résultat attendu, la production d’œuvres photographiques qui sont maintenant exposées dans des fenêtres du secteur de la Traverse. Loin de s’arrêter là, les artistes prolifiques ont profité du vernissage du 2 novembre pour présenter une exposition et mettre en vente certaines de leurs créations. Cette nouvelle résidence du groupe pourrait aussi donner matière à la publication d’un livre, comme déjà fait auparavant. 

Visible depuis la rue, l’exposition Sensibilité réunit Nampei Akaki, Stanisław Legus, Bao Ting, Vova Vorotniov, Johann M. Winkelmann et Janek Zamoyski, artistes au Japon, en Pologne, en Chine, en Ukraine et en Allemagne. Ils ont en commun une approche à la fois irrévérencieuse et multidisciplinaire, ancrée dans une réflexion sur le médium photographique. Leur travail est inspiré de leurs rencontres avec les lieux et la communauté. 

Le groupe à géométrie variable se nomme Czułość, qui signifie «sensibilité de la pellicule photo à la lumière» en polonais. Né à Varsovie, ce mouvement international en photographie contemporaine rassemble des artistes qui explorent le médium de la photographie en se limitant consciemment à ses caractéristiques et significations. Czułość est également un espace de galerie et une institution culturelle avec une structure d’organisme à but non lucratif. 

Sensibilité est visible dans le secteur de la Traverse à Lévis, jusqu’au 3 février.

Les plus lus

Une Lévisienne toujours dans la course à La Voix

Après l’élimination du second Lévisien Gabriel Antoine Vallée sélectionné lors des auditions à l’aveugle dans l’équipe d’Alex Nevsky, le 17 mars, Rosalie Roberge est maintenant la seule candidate originaire du territoire à être toujours en lice dans cette 7e saison de La Voix.

Le Lévisien NOW mis en vedette sur les ondes

Pour tout le mois de février, NOW a été choisi pour être la Future star iHeartRadio sur les stations Rouge FM, avec le titre Not That Kind.

Des films pour les jeunes au ciné pendant la relâche

Du 2 au 10 mars, se tient la 8e édition du Festival de cinéma en famille de Québec (FCEQ). Cette année, l’événement qui prend place dans six lieux culturels de Québec, s’installe aussi sur la Rive-Sud, au Cinéma Lido à Lévis.

Un concert qui fait danser avec l’Harmonie des Chutes

Et si on dansait? invite l’Orchestre d’harmonie des Chutes (OHDC). L’ensemble donnera un concert le 2 mars, à la salle l’Héritage de l’église de Saint-Jean-Chrysostome. Aux côtés des amateurs de musique, les danseurs sont conviés à cette soirée, puisque qu’une piste de danse sera ouverte au public.

Laura Niquay raconte ses origines en version folk

Première artiste atikamekw à avoir participé aux Francofolies, la musique de Laura Niquay puise dans ses racines autochtones. La chanteuse présentera son univers musical qui parle des valeurs de sa communauté, de l’environnement et de la force féministe, le 23 mars au Vieux Bureau de Poste (VBP).

Sept artistes contemporains laissent leurs traces

Diffusion culturelle de Lévis présente l’exposition Passages et traces au Centre d’exposition Louise-Carrier, du 3 mars au 3 avril. Les visiteurs découvriront les œuvres d’André Bécot, Lucienne Cornet, Viviane Gruais, Jacinthe Lagueux, Gabriel Lalonde, Odette Théberge et Francine Vernac.

Des créations oniriques présentées à Regart

Le centre d’artistes en art actuel présente une œuvre vidéo de l’artiste japonais Shimabuku, jusqu’au 7 avril dans le cadre de Manif d’art 9 - La biennale de Québec.

Francofête : musique et rencontres célébrent les mots

Mars est le mois de la Francofête à Lévis. Sous le thème Les mots au-delà de la lettre, les artistes et partenaires culturels ont concocté des activités pour les petits et les grands qui mettent en valeur notre langue et notre culture.

Une rencontre extraordinaire à l’Espace symphonique

L’Orchestre symphonique de Lévis tiendra le concert gala de sa 33e saison le 9 mars, dès 19h, à l’Espace symphonique de Lévis (église Saint-David).

Guillaume sous toutes ses Couture à Saint-Nicolas

Après un arrêt dans l’est de la ville, l’exposition qui retrace la vie de Guillaume Couture s’installe dans l’ouest. L’Espace culturel du Quartier de Saint-Nicolas accueille l’exposition itinérante jusqu’au 31 mars. Revivez les aventures de ce pionnier et héros méconnu de la Nouvelle-France.