Les représentants des six diffuseurs culturels aux côtés des représentants de la Ville.

Les six diffuseurs culturels majeurs de Lévis recevront 2,4 M$ au cours des trois prochaines années dans le cadre du renouvellement de l’entente de collaboration avec la Ville. La municipalité a aussi affirmé vouloir reprendre les investissements dans les infrastructures culturelles.

Diffusion culturelle de Lévis, l’Espace culturel du Quartier, l’Orchestre symphonique de Lévis, la Maison natale de Louis Fréchette et Regart, centre d’artistes en art actuel, et Diffusion Avant-Scène se partageront 78 300 $ de plus par rapport aux ententes précédentes, une somme qui s’ajoute à l’indexation annuelle.

«En plus d’assurer la pérennité des services offerts par nos organismes de diffusion, la bonification de l’aide financière vise à atteindre une meilleure équité dans la diffusion des arts, du patrimoine et de la culture», a souligné Brigitte Duchesneau, conseillère municipale et présidente de la Commission consultative de la culture.

Ces nouvelles ententes débuteront le 1er janvier prochain, à l’échéance des ententes actuelles. La plupart de ces ententes de collaboration sont sur une base triennale, à l’exception de celle de Diffusion culturelle de Lévis qui couvre cinq années afin de s’arrimer à son plan stratégique quinquennal. Notons que l’organisme Diffusion Avant-Scène, responsable du Vieux Bureau de Poste, bénéficie également d’une entente de collaboration quinquennale qui viendra quant à elle à échéance en 2020.

Investir dans les infrastructures

«Depuis l’agrandissement de L’Anglicane, outre les bibliothèques, il n’y a pas eu d’investissement dans les infrastructures culturelles. Nous allons changer la donne. C’est une ère nouvelle, une ère où la Ville recommence à investir dans les infrastructures culturelles», a affirmé Gilles Lehouillier.

«Bien sûr, on va interpeller le ministère de la culture», a poursuivi le maire qui compte mener une offensive auprès du gouvernement afin que les régions obtiennent davantage. De son côté, c’est en présentant des projets qu’il compte «entreprendre ce virage».

L’Orchestre symphonique de Lévis bénéficiera d’une aide de 25 000 $ pour adapter l’éclairage à la scène et à ses besoins tout en évitant des les frais de location.

Le Vieux Bureau de Poste devrait voir se réaliser une première phase de travaux évaluée à environ 600 000 $ pour la remise à niveau et la sécurisation des lieux. Quant à l’agrandissement annoncé, la Ville compte faire appel au soutient de la province.

Les sommes nécessaires à l’agrandissement du Centre culturel seront prévues en 2019-2020, soit 9 M$, a aussi assuré le maire.

«On ne peut plus parler d’activités pour quelques personnes, on parle d’activités de masse. La danse et la musique sont des activités de masse à Lévis. Il y a minimalement 4 000 personnes qui s’inscrivent à des cours de toutes sortes», a-t-il illustré.

Les montants

  • Diffusion culturelle de Lévis : 476 424 $ à partir de 2019
  • Espace culturel du Quartier : 60 233 $ à partir de 2019
  • Orchestre symphonique de Lévis 44 403 $ à partir de 2019
  • Maison natale de Louis Fréchette : 45 714 $ en 2019 et 58 314 $ à partir de 2020
  • Regart : 68 464 $ en 2019 et 80 264 $ à partir de 2020
  • Diffusion Avant-Scène : 120 734 $ (aide financière en 2019 - renouvellement de l’entente en 2021)

Les connaissez-vous?

Diffuseur en arts de la scène et en arts visuels, Diffusion culturelle de Lévis chapeaute L’Anglicane et le Centre d'exposition Louise-Carrier depuis 1978.

Situé dans le quartier historique de Saint-Nicolas, l’Espace culturel du Quartier (anciennement le Presbytère Saint-Nicolas) présente des expositions en arts et en patrimoine, des événements à l’année et une boutique de créateurs locaux. Depuis l’automne 2018, l’organisme est également responsable du Symposium Village en Arts.

C’est en juillet 1985 que l’Orchestre symphonique de Lévis (OSL) a vu le jour. Aujourd’hui, ce sont plus de 60 musiciens bénévoles expérimentés, de tous les âges, qui performent à l’Espace symphonique.

La Maison natale de Louis Fréchette, qui met en valeur l’héritage de l'écrivain, se veut la Maison de l'Art de raconter en mots, en images, en musique et en chansons.

Implanté à Lévis depuis 1986, le centre d’artistes Regart présente des expositions, des performances et des rencontres autour des arts visuels actuels. Sur le plan artistique, Regart s’intéresse à l’hybridation des formes d’expression, à la rencontre et au mélange des genres.

Depuis 2004, Diffusion Avant-Scène est mandaté par la Ville de Lévis pour assurer l'animation de la salle de spectacle du Vieux Bureau de Poste. Diffusion Avant-Scène offre une programmation diversifiée qui met en vedette principalement des artistes émergents.

Plus de 50 organismes

Sur le territoire, l’offre culturelle est portée par une cinquantaine d’organismes du milieu. Chaque année, plus de 1 400 bénévoles donnent 77 000 heures. «Annuellement, notre offre culturelle rejoint plus de 340 000 personnes et génère des retombées économiques de l’ordre de 7,9 M$», a déclaré le maire de Lévis, Gilles Lehouillier.

Les plus lus

Mario Chenart s'éteint

Originaire de Lauzon, l'auteur-compositeur-interprète Mario Chenart est décédé à l'âge de 57 ans, le 16 février à Saint-Eustache, d'un cancer, selon Radio-Canada et la Société d'histoire de Lévis.

Sur la scène de L’Anglicane, le monde autrement

Les spectacles présentés au fil des prochains mois seront autant de façons de voir le monde en musique, en chanson, en humour et en théâtre. Lors du lancement de saison, le 17 janvier, Boogàt, Dominique Fils-Aimé, Émilie Clepper et That’s All Folk ont offert des performances aux spectateurs fidèles de la salle lévisienne.

Le lauréat du Prix Regart Cégep sort du cadre

Pouvoir réaliser sa première exposition en milieu professionnel directement à la sortie du cégep, c’est l’opportunité offerte par le centre d’artistes en art actuel à un finissant du programme d’arts visuels. Le jeune artiste lévisien Charles David présente son installation Cadre vicieux dans la vitrine de Regart, jusqu’au 5 février.

Artistes recherchés pour la 22e édition de Village en Arts

Les artistes en arts visuels et les artisans en métiers d’art qui souhaitent participer à la 22e édition de Village en Arts ont jusqu’au 22 février pour soumettre leur dossier. Présenté par l’Espace culturel du Quartier, l’événement se tiendra les 5, 6 et 7 juillet dans le parc Le Picart à Saint-Nicolas.

Musique et théâtre servis en apéro à L’Anglicane

Les Apéros éclatés reviennent cette saison à L’Anglicane avec trois nouveaux spectacles à découvrir en mangeant du maïs soufflé. Cette nouvelle formule est née l’automne passé, dans le cadre du 40e anniversaire de Diffusion culturelle de Lévis.

De jeunes talents à Cégeps en spectacle à Lévis

Organisée par le Service d’animation socioculturelle du Cégep de Lévis-Lauzon, la 40e édition de Cégeps en spectacle se tiendra le 6 février, à 19h30, à l’auditorium du Cégep. Lors de cette finale locale, les spectateurs pourront découvrir le talent de plus d’une vingtaine d’étudiants dans neuf prestations différentes en chant, musique, danse, théâtre et humour.

Rencontre avec Carol Poulin autour d’un documentaire

Le Centre d’exposition Louise-Carrier présente le documentaire de Réjeanne Lamothe, L’homme qui fait parler les toiles, le 10 février. Le film présente le parcours de l’artiste peintre et restaurateur, Carol Poulin.

Une soirée électro au VBP avec Lucky Rose

L’irrésistible vague électro-pop de Lucky Rose frappera le Vieux Bureau de Poste le 25 janvier. Le duo de Québec présentera ses hymnes festifs lors d’une soirée unique en son genre pour la salle de spectacle de Lévis et ses spectateurs.

Les finalistes du Concours d’œuvres d’art dévoilés

Diffusion culturelle de Lévis présente du 27 janvier au 27 février au Centre d’exposition Louise-Carrier, l’exposition des œuvres sélectionnées dans le cadre de la 21e édition du Concours d’œuvres d’art.

Le blues-rock chaleureux de Raphaël Dénommé au VBP

Auteur-compositeur au talent brut et au charme indéniable, Raphaël Dénommé s’arrêtera le 16 février au Vieux Bureau de Poste (VBP) pour y présenter les compositions blues-rock de son premier opus Bayou Saint-Laurent, sorti plus tôt cet automne.