Une présentation de
Éducation • Famille
François Gendron de passage au Juvénat Notre-Dame
Publié le 02 novembre 2015 14h43

Le vice-président et doyen de l'Assemblée nationale, François Gendron, a rencontré ce matin les quelque 175 élèves de cinquième secondaire du Juvénat Notre-Dame dans le cadre de sa tournée des écoles. Les échanges, qui ont duré environ une heure, visaient à sensibiliser les jeunes à l'importance de la participation citoyenne.

Par Mariane Bergeron-Courteau
marianebergeroncourteau@journaldelevis.com

Dans une courte présentation d'une quinzaine de minutes, le député d'Abitibi-Ouest a d'abord expliqué aux adolescents quelques notions touchant l'Assemblée nationale, la fonction du président et le rôle du député. Le reste de la rencontre a été réservé aux questions des élèves.

Autant que possible, celui qui est d'allégeance péquiste a évité les discours partisans pour se centrer sur le but premier de sa visite, soit de démontrer aux jeunes l'importance de prendre part à la vie démocratique.

«La politique, même si vous voulez vous en éloigner comme citoyen futur, elle, elle va vous toucher tous les jours. […] Vous n'avez pas le droit de vote avant 18 ans, mais à 18 ans, il faudrait que vous sachiez ce que ça veut dire. Il faudrait que vous sachiez pourquoi vous l'avez et comment vous voulez l'exercer», a lancé M. Gendron aux élèves réunis dans l'amphithéâtre de l'établissement scolaire.

Après sa présentation, près d'une dizaine d'élèves sont défilés au micro pour poser des questions touchant notamment le rôle de vice-président de l'Assemblée nationale, le parcours de l'élu provincial, l'indépendance du Québec, le vieillissement de la population et le système démocratique.

Le Juvénat Notre-Dame est l'une des 13 écoles du Québec qui a reçu aujourd'hui la visite d'un des représentants à la présidence de l'Assemblée nationale. «On ne perd jamais notre temps à essayer d'aller plus loin dans l'importance d'une meilleure connaissance des valeurs démocratiques et de toutes les exigences que la démocratie pose», a indiqué François Gendron quelques minutes après la rencontre.

Questionné à savoir s'il trouve que les jeunes sont impliqués et intéressés par la politique, celui qui a été élu pour la première fois en 1976 admet qu'il est difficile de le mesurer.

«L'intérêt des jeunes ne se manifeste plus comme avant. Avant, c'était : “As-tu ta carte de membre? Rentres-tu dans le parti?“ Ce type de mobilisation ne semble plus être au goût du jour. Maintenant, la plage est plus large, c'est Internet, c'est les réseaux sociaux. Mais ce n'est pas parce qu'on ne les voit pas dans l'action politique qu'ils ne sont pas intéressés. Souvent, ils me surprennent par leur intérêt, mais qui n'est pas exprimé et qui n'est pas connu», conclut François Gendron.

Sur la photo : François Gendron était de passage au Juvénat Notre-Dame ce matin.


Événements & divertissement
Recevez notre bulletin
Recevez toutes nos nouveautés automatiquement. Nouvelles, concours, coupons rabais, alertes...

Abonnez-vous ici
Devenez bénévole
Le bénévolat... Une précieuse ressource !
Offre d'emplois, services offerts,
nouvelles et bien plus...

Venez nous rencontrer