Actuellement, les temps sont durs à la Ludothèque de Lévis. À la suite du départ consécutif de plusieurs administrateurs et de sa coordonnatrice, l’organisme est en manque de relève. Pour trouver de nouveaux dirigeants, l’organisation tiendra une assemblée générale extraordinaire le 8 mars prochain. Si la recherche échoue, la Ludothèque songe sérieusement à procéder à sa dissolution.

«Nous avons une personne qui a trouvé un emploi à Montréal et une autre qui va accoucher dans les prochains jours. D’autres ont dans leur famille des gens qui avaient besoin de soutien. Elles ont donc décidé de changer leurs priorités. Notre coordonnatrice a également trouvé un emploi à temps plein et permanent, puisqu’elle a terminé ses études. Nous avons vraiment un problème de relève. Un organisme a besoin de répondre à ses membres. Pour leur répondre, il faut un conseil d’administration qui représente les membres», a d’emblée expliqué Eponine Pauchard, la présidente du conseil d’administration de la Ludothèque.

En plus, Mme Pauchard quittera en septembre afin de réaliser un voyage autour du monde, un projet de longue date. Ainsi, cinq postes d’administrateur bénévole, sur un total de sept sièges, seront à combler lors de l’assemblée générale extraordinaire. 

Depuis plusieurs semaines, les administrateurs s’attellent à trouver des solutions. L’organisme a songé à une fusion avec une autre organisation lévisienne, mais cette dernière a refusé pour des raisons légales, préférant récupérer le matériel de la Ludothèque à la suite d’une éventuelle dissolution. Une perspective qui se concrétisera si le problème de relève dirigeante n’est pas résolu.

«Nous en avons discuté avec un spécialiste et il nous a conseillé de dissoudre l’organisme si personne ne veut s’impliquer pour le faire fonctionner. C’est peut-être que la communauté n’a pas vraiment de motivation ou de besoin», a affirmé Mme Pauchard.

Rappelons que la Ludothèque, longtemps appelée la Joujouthèque de Lévis, existe depuis 37 ans. L’organisme prête des jeux et des jouets aux Lévisiens. Depuis quelques années, il tente de toucher une clientèle plus large et de diversifier ses activités, en organisant notamment des activités autour du jeu. La mission sociale a également été bonifiée, par la distribution de jeux et jouets aux familles plus vulnérables, par l’intermédiaire d’autres organismes.

Appel à tous

Ainsi, vu la longévité de la Ludothèque et son impact chez plusieurs Lévisiens, la présidente de l’organisme invite les gens de la région, intéressés à s’impliquer, à prendre part à l’assemblée générale extraordinaire du 8 mars prochain.

«Je suis sûre qu’il y a plein de Lévisiens qui ont la capacité et le temps pour s’impliquer auprès de la Ludothèque. C’est une invitation à tous ceux qui pensent que le jeu peut faire une différence», a simplement partagé Mme Pauchard.

Soulignons finalement que l’assemblée générale extraordinaire aura lieu au Centre culturel de Lévis (36, rue Valère-Plante), dès 19h. Les personnes intéressées peuvent confirmer leur présence au 418 835-4944.

Les plus lus

Le Bazar de Lévis rouvre ses portes

Le Bazar de Lévis, populaire marché aux puces lévisien, tiendra son édition du printemps les 13 et 14 avril, de 9h à 16h, à l’intérieur de l’École Champagnat de Lévis. L’événement sera de nouveau au profit de la Maison de la Famille Rive-Sud.

Le Centre de pédiatrie sociale à Lévis a bien grandi

Quand le Centre de pédiatrie sociale de Lévis a ouvert ses portes il y a dix ans, ses fondateurs se demandaient s’il arriverait à vivre un an. Une décennie plus tard, l’organisme est toujours là. L’offre de services s’est élargie, l’équipe a grandi, pour atteindre une douzaine de personnes, et le nombre d’enfants suivis s’élève à près de 600 aujourd’hui.

Une 12e édition pour Je nage pour la vie à Lévis

Le 6 avril prochain, les Lévisiens sont invités à participer à la 12e édition de Je nage pour la vie, un défi qui aura lieu simultanément dans les trois piscines de Lévis.

Une soirée bénéfique pour le Centre de pédiatrie sociale de Lévis

Tenue le 17 avril dernier sous la présidence d’honneur de Maxime Laviolette, directeur général de Dessercom, la sixième édition de la soirée-bénéfice du Centre de pédiatrie sociale de Lévis (CPSL) a connu un franc succès.

Des fleurs qui font toujours du bien

C’est sous la présidence d’honneur d’Anne Béland, conseillère en développement des affaires chez LKQ Corporation, que se déroulera l’édition régionale de la campagne de l’œillet du 6 au 11 mai. L’événement caritatif permettra aux citoyens de donner un nouveau coup de main à la section Chaudière-Appalaches de la Société canadienne de la sclérose en plaques (SCSP).

Un groupe de la région grimpe le Kilimandjaro

Originaires de Lévis et Saint-Henri, Jacinthe, Isabelle, Rachelle et Irène Demers accompagnés d’Éric Poulin et Bertrand Bussière ont atteint le sommet du Kilimandjaro en février dernier.

25 ans pour l’organisme La Passerelle

L’organisme communautaire d’aide et d’entraide pour les adultes vivant avec un problème de santé mentale, La Passerelle, établi à Charny, fête son 25e anniversaire cette année et invite la population à ses festivités, le 25 avril prochain.

Une troisième édition réussie pour les maisons de la famille

Les maisons de la famille de Lévis ont organisé leur troisième souper festif de la Saint-Patrick, au restaurant Le Cosmos de Lévis, le 13 mars dernier. L’événement a attiré plus d’une centaine de convives du milieu des affaires, politique et communautaire de Lévis.

Escalader l’Everest à Lévis : 48 000 $ pour l’Hôtel-Dieu

125 grimpeurs séparés en 20 équipes ont escaladé l’équivalent du mont Everest et amassé plus de 48 000 $ pour la Fondation Hôtel-Dieu de Lévis à l’occasion de la 3e édition du défi, qui s’est déroulée au centre d’escalade l’Accroché de Pintendre, le 30 mars dernier.

Première édition du Défi ski : 4 500 $ pour le CPS de Lévis

Le Centre de pédiatrie sociale (CPS) de Lévis a tenu la première édition de son Défi Ski le 16 mars dernier. L’événement a accueilli 80 skieurs sur les pistes du Centre de plein air de Lévis (CPAL).