Lors d’une conférence de presse tenue le 31 mai, l’organisme Espace Chaudière-Appalaches a lancé officiellement son nouvel atelier adapté de prévention de la violence adressé aux enfants autistes, mais également à ceux ayant une déficience intellectuelle modérée à légère, un trouble du langage ou toute autre difficulté de compréhension.

C’est à partir de l’histoire fictive d’Alex, un jeune garçon autiste placé dans une classe neurotypique, que Géraldine Zaccardelli et Vanessa Bergeron, toutes deux animatrices à l’Espace, ainsi que Sylvie Carter, coordonnatrice, ont expliqué les motivations derrière ce projet. «Ce n’était pas acceptable pour nous de laisser ces enfants (autistes, avec une déficience intellectuelle ou un trouble du langage) ne pas être capables de recevoir notre atelier et de ne pas le comprendre, sous prétexte qu’ils n’étaient pas neurotypiques», a justifié Mme Zaccardelli, en évoquant leurs caractéristiques particulières qui, souvent, les rendent plus vulnérables à des situations de violence. 

Le contenu de l’atelier adapté demeure le même que celui présenté dans les classes régulières, à l’exception près que les deux femmes ont travaillé en étroite collaboration avec Anne-Marie Gagnon, éducatrice spécialisée, afin de le rendre compréhensible au public visé. «Sans son soutien et ses conseils, c’est sûr qu’on serait tombé dans des pièges d’adaptation, que ce soit la formulation des phrases, les images, le choix des exemples et la façon d’aborder certaines problématiques», a mentionné Mme Zaccardelli. Ce sont donc des pictogrammes et des images réalisés par Marie-Christine Frigault, artiste lévisienne et éducatrice spécialisée, qui soutiennent la compréhension.

 «Différents, mais importants» 

Les animatrices n’ont pas manqué de le rappeler à plusieurs reprises : «différent ne veut pas dire moins important». C’est pourquoi elles ont misé sur une terminologie dans laquelle est absente toute référence à la pathologie, y compris le mot trouble. «La terminologie qui fait référence aux personnes autistes est très variable, souvent respectueuse, mais parfois inexacte ou dévalorisante. L’autisme, c’est une caractéristique humaine. Ça peut ou non être accompagné de dysfonctionnement, mais en soi, ce n’est pas une maladie», a affirmé Mme Bergeron.

Question de personnaliser d’autant plus cet atelier et de miser sur la relation entre les enfants et leurs intervenants, une trousse didactique a également été pensée. «Ça permet aux éducateurs une plus grande liberté et nous, ça nous assure que le message de l’atelier Espace est quand même transmis à ces enfants», a précisé Mme Bergeron. 

À titre indicatif, les ateliers créés par l’Espace dans leur version régulière ont été présentés dans six écoles de la Chaudière-Appalaches. Ce sont donc  1 369 enfants qui y ont participés, 99 membres du personnel et 41 parents. Depuis ses débuts, l’atelier adapté a quant à lui été offert à 52 enfants.

Les plus lus

Le Bazar de Lévis est de retour

L’édition automnale du Bazar de Lévis, un marché aux puces d’articles de tous genres au profit de la Maison de la Famille Rive-Sud, aura lieu les 20 et 21 octobre prochains à l’intérieur de l’École Champagnat de Lévis, de 9h à 16h.

Un concert de Noël pour la SCSP

La section Chaudière-Appalaches de la Société canadienne de la sclérose en plaques (SCSP) organise un concert de Noël caritatif, le 16 décembre prochain dès 15h, en l'église Saint-Joseph de Lauzon.

Des chants encore profitables pour la MSPL

Désormais une tradition annuelle à Lévis, le Défi Karaoké 2018 a eu lieu le 9 novembre au Centre de congrès et d’expositions de Lévis. La neuvième édition de l’événement caritatif au profit de la Maison de soins palliatifs du Littoral (MSPL) a été un succès sur toute la ligne.

Déguster du gin pour une bonne cause

Le 14 novembre prochain, le Centre de pédiatrie sociale (CPS) de Lévis tiendra la première édition de son tout nouvel événement bénéfice pour les amateurs de gins. La Soirée de dégustation de gins québécois aura lieu à la chapelle du Patro de Lévis, entre 17h et 21h.

Une soirée pleine de rires et de réussites

Tenue le 20 septembre dernier sous la présidence d’honneur de Steven Blaney, député fédéral de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, la deuxième édition de Faire l’humour en aide aux personnes handicapées, au profit de l’Atelier occupationnel Rive-Sud (AORS), a connu un franc succès.

Noces d’or à Saint-Rédempteur

C’est lors d’un souper et d’une soirée dansante que le Club FADOQ Les Amis Dynamiques de Saint-Rédempteur a célébré, le 21 octobre, son 50e anniversaire d’existence.

Découvrir l’histoire du logement communautaire

Plusieurs personnes de la région ont pu voir en primeur régionale le documentaire Les bâtisseurs : 40 ans d’habitation communautaire au Québec, lors d’une projection spéciale organisée par l’Association des groupes de ressources techniques du Québec (AGRTQ) le 26 septembre au Patro de Lévis.

Opération Nez rouge reprend du service à Lévis

Encore une fois cette année, Opération Nez rouge pourra compter sur un satellite à Lévis dans le cadre de ses opérations dans la grande région de Québec. C’est sous la présidence d’honneur de Martin Pellerin, président de la Chambre de commerce de Lévis (CCL), que le volet lévisien de la 35e campagne nationale s’amorcera le 30 novembre prochain.

Des activités pour soutenir la Mosaïque

Le Café la Mosaïque sollicite l’appui des Lévisiens et amis du café pendant tout le mois de novembre, notamment dans le cadre de leurs activités-bénéfices, afin poursuivre sa mission sociale.

Nouveau triomphe pour Chantons pour elles

Présenté le 17 octobre au Juvénat Notre-Dame, le souper-spectacle du concours Chantons pour elles a connu un vif succès. La deuxième édition de l’événement musical au profit de la Fondation Jonction pour Elle a même dépassé l’objectif de 75 000 $ fixé par les organisateurs.