Avoir le droit d’être différent et d’être respecté. Des élèves de l’école Pointe-Lévy ont dénoncé l’exclusion par des statues vivantes.

À l’occasion de la Journée mondiale de l’enfance du 20 novembre, professionnels et organismes au plus près des jeunes ont organisé des activités. Une marche pour les droits était organisée le jour même par le Centre de pédiatrie sociale de Lévis et l’École Notre-Dame avec la participation de l’École Pointe-Lévy, puis le Regroupement des acteurs de la petite enfance de Lévis a invité 800 familles au cinéma le 24 novembre.

À l’heure de la récréation, les élèves se sont retrouvés dans la cour de l’école. Avant la marche, ils ont profité d’un goûter offert par le Centre de pédiatrie sociale. Au micro, Marie-Hélène Hébert, travailleuse sociale, a pris la parole pour inviter les enfants à suivre leurs rêves, à être créatifs et à faire valoir leurs droits pour se réaliser. Derrière la banderole Droits des enfants, le cortège de plus de deux cents enfants a joyeusement parcouru les rues.

«On leur explique avec leurs mots à eux. Comment ils nomment leurs droits? Quels sont leurs besoins? On part des besoins de base, comme l’alimentation et la sécurité, et on en parle. Un enfant a besoin de manger et son droit est d’avoir accès à de la nourriture», a partagé Patricia Boutet, stagiaire en psychoéducation au Centre de pédiatrie sociale en charge des communications avec les écoles qui participaient à l’activité. L’objectif est de rassembler les jeunes afin de leur donner une voix et des clés pour comprendre ce qui peut être amélioré.

Pendant la marche, des élèves de l’École Pointe-Lévy ont présenté des petites scènes illustrant les droits des enfants. Sous la direction de Marc Lepage, animateur de vie spirituelle et d’engagement communautaire, Mégane Billodeau, Naomie St-Pierre, Shany Fortier, Angie Thibault et Élisabeth Houde, des Corsaides, ont illustré le droit à la santé, à l’éducation ou encore à la protection par des statues vivantes.

«Le premier sketch est sur la discrimination. On montre un groupe de personnes qui parlent ensemble et vont rejeter quelqu’un», a expliqué Mégane. «On s’est rencontrés sur nos midis, on a pris du temps pour développer nos idées et créer un concept intéressant pour les jeunes», a complété une élève. 

Une sortie au cinéma

C’est aux Cinémas Lido et des Chutes que se sont réunies près de 800 familles à l’invitation du Regroupement des acteurs de la petite enfance de Lévis (RAPEL), en collaboration avec la Ville, pour la version locale de l’événement mondial, la Journée nationale des droits des enfants de Lévis. Sur place, une dizaine d’organismes étaient présents pour rappeler la diversité des services offerts aux familles à Lévis.

Les enfants étaient invités à faire un dessin sur l’importance de leurs droits et à le déposer, accompagnés de leurs parents, dans la bibliothèque de leur quartier. Les familles participantes ont reçu des billets pour une séance de cinéma. Les œuvres des jeunes ont été exposées du 18 au 25 novembre dans toutes les bibliothèques de Lévis. 

Rappelons que cette journée dédiée au respect des droits des enfants a été décrétée par l’Organisation des Nations Unies (ONU) afin de commémorer l’adoption de la Convention relative aux droits de l’enfant. Ce traité international vise à officialiser les droits spécifiques des enfants, soit d’être à l’abri des dangers, d’être scolarisés et de réaliser leur plein potentiel.

Les plus lus

Le Bazar de Lévis rouvre ses portes

Le Bazar de Lévis, populaire marché aux puces lévisien, tiendra son édition du printemps les 13 et 14 avril, de 9h à 16h, à l’intérieur de l’École Champagnat de Lévis. L’événement sera de nouveau au profit de la Maison de la Famille Rive-Sud.

Le Centre de pédiatrie sociale à Lévis a bien grandi

Quand le Centre de pédiatrie sociale de Lévis a ouvert ses portes il y a dix ans, ses fondateurs se demandaient s’il arriverait à vivre un an. Une décennie plus tard, l’organisme est toujours là. L’offre de services s’est élargie, l’équipe a grandi, pour atteindre une douzaine de personnes, et le nombre d’enfants suivis s’élève à près de 600 aujourd’hui.

Une 12e édition pour Je nage pour la vie à Lévis

Le 6 avril prochain, les Lévisiens sont invités à participer à la 12e édition de Je nage pour la vie, un défi qui aura lieu simultanément dans les trois piscines de Lévis.

Une soirée bénéfique pour le Centre de pédiatrie sociale de Lévis

Tenue le 17 avril dernier sous la présidence d’honneur de Maxime Laviolette, directeur général de Dessercom, la sixième édition de la soirée-bénéfice du Centre de pédiatrie sociale de Lévis (CPSL) a connu un franc succès.

Des fleurs qui font toujours du bien

C’est sous la présidence d’honneur d’Anne Béland, conseillère en développement des affaires chez LKQ Corporation, que se déroulera l’édition régionale de la campagne de l’œillet du 6 au 11 mai. L’événement caritatif permettra aux citoyens de donner un nouveau coup de main à la section Chaudière-Appalaches de la Société canadienne de la sclérose en plaques (SCSP).

Un groupe de la région grimpe le Kilimandjaro

Originaires de Lévis et Saint-Henri, Jacinthe, Isabelle, Rachelle et Irène Demers accompagnés d’Éric Poulin et Bertrand Bussière ont atteint le sommet du Kilimandjaro en février dernier.

25 ans pour l’organisme La Passerelle

L’organisme communautaire d’aide et d’entraide pour les adultes vivant avec un problème de santé mentale, La Passerelle, établi à Charny, fête son 25e anniversaire cette année et invite la population à ses festivités, le 25 avril prochain.

Une troisième édition réussie pour les maisons de la famille

Les maisons de la famille de Lévis ont organisé leur troisième souper festif de la Saint-Patrick, au restaurant Le Cosmos de Lévis, le 13 mars dernier. L’événement a attiré plus d’une centaine de convives du milieu des affaires, politique et communautaire de Lévis.

Escalader l’Everest à Lévis : 48 000 $ pour l’Hôtel-Dieu

125 grimpeurs séparés en 20 équipes ont escaladé l’équivalent du mont Everest et amassé plus de 48 000 $ pour la Fondation Hôtel-Dieu de Lévis à l’occasion de la 3e édition du défi, qui s’est déroulée au centre d’escalade l’Accroché de Pintendre, le 30 mars dernier.

Première édition du Défi ski : 4 500 $ pour le CPS de Lévis

Le Centre de pédiatrie sociale (CPS) de Lévis a tenu la première édition de son Défi Ski le 16 mars dernier. L’événement a accueilli 80 skieurs sur les pistes du Centre de plein air de Lévis (CPAL).