Christian-Pierre Côté. CRÉDIT : COURTOISIE

Alors que le volume monétaire échangé en 2017 dans le domaine immobilier commercial a été en baisse en Chaudière-Appalaches comparativement à 2016, Lévis est épargnée et son volume monétaire échangé a même été en hausse l’an dernier, selon le Bilan immobilier commercial 2017 de la firme CAPREA.

Dans cette étude réalisée dans les régions de l’est du Québec, Lévis obtient encore de bonnes notes. Comparativement à 2016, le volume monétaire échangé, incluant les ventes immobilières commerciales, industrielles, résidentielles et de terrains, a connu une hausse de 42 % dans la ville en 2017.

Également, selon l’étude, c’est à Lévis que s’est déroulé la vente la plus importante de la région, toutes catégories d’actifs confondues. La transaction de plus de 35 M$, survenue au Carrefour Saint-Romuald, s’est effectuée en novembre 2017. Il s’agit même de la vente la plus importante de l’est du Québec.

«Lévis est très attractive. Ça va bien au niveau résidentiel, la construction ainsi que la demande vont très bien. C’est également le cas au niveau commercial. Le Carrefour Saint-Romuald est complété. On a trouvé de la place pour tout le monde, et même plus encore. Reste qu’il n’y pas beaucoup de disponibilités de terrains. L’activité économique est intéressante et ça crée une pression sur la demande, à laquelle on a de la difficulté à répondre. Au niveau des terrains, il y a une bonne pression», a analysé Christian-Pierre Côté de CAPREA, une firme d’évaluateurs agréés en immobilier.

«Retour à la normale» pour la région

Cette bonne performance à Lévis n’a toutefois pas empêché la Chaudière-Appalaches de connaître une baisse du volume monétaire échangé en 2017. Comparativement à 2016 où cette donnée avait atteint plus de 202 M$, le volume monétaire échangé était de plus de 166 M$ l’an dernier, soit une diminution de 18 %. Mais le tout n’est pas alarmant selon Christian-Pierre Côté.

«En 2016, il y avait eu de très grosses transactions. Château Bellevue avait transigé deux des châteaux qui étaient en Chaudière-Appalaches. Ça faisait augmenter artificiellement le volume des ventes. Ce n’est pas un recul, mais un retour à la normale. 2016 a été une année exceptionnelle à ce niveau», a-t-il expliqué.

En effet, comparativement à 2016, le nombre de transactions a même augmenté de 5 % en 2017 dans la région, passant de 74 à 78. Également, le prix de vente médian est demeuré sensiblement le même.

Soulignons finalement que les plus importantes variations dans la région ont été constatées dans le résidentiel et le commercial, les transactions d’immeubles industriels et de terrains étant demeurées stables entre 2016 et 2017.

Les plus lus

Wendy’s lorgne le marché lévisien

Par voie de communiqué, Wendy’s Restaurants of Canada, une division d’une chaîne américaine de restaurants de hamburgers, a annoncé, le 2 octobre, qu’elle est à la recherche de partenaires de franchise pour permettre à la marque de prendre de l’expansion au Québec, dont à Lévis.

Davie : la CSN déplore «l'inertie» des partis politiques provinciaux

Par voie de communiqué, la CSN a dénoncé, le 27 septembre, le «manque de combativité des partis politiques pour préserver les emplois au Québec», particulièrement au vu de la situation du chantier maritime Davie de Lévis et de la subvention accordée à la CTMA pour la construction du navire Vacancier assurant la navette entre Montréal et les Îles-de-la-Madeleine.

Barbacoa ferme sa salle à manger lévisienne pour l'hiver

Le restaurant lévisien Barbacoa a annoncé, le 27 septembre par voie de communiqué, la fermeture temporaire de sa section salle à manger du secteur de la Traverse pour la saison froide, et ce, à compter du 1er octobre.

Cannabis : le casse-tête des employeurs

Les entreprises se préparent à la légalisation du cannabis, le 17 octobre. Elles s’interrogent sur les conséquences que la consommation pourrait avoir sur les employés. Le sujet a été abordé lors d’un Matin-conférence KSA organisé par la Chambre de commerce de Lévis, le 10 octobre, à L’Oiselière. Résumé des principaux points.

Du nouveau à l’Innoparc

À la fin septembre, la Ville de Lévis a souligné l’inauguration des nouvelles installations de Précinov et l’ouverture des laboratoires d’Aventus Innovations dans l’Innoparc.

Les travailleurs étrangers : une valeur ajoutée, estiment les entreprises de Bellechasse

Le Regroupement des responsables en ressources humaines (RH) de différentes entreprises de la MRC de Bellechasse déplore le ton de la campagne électorale actuelle, particulièrement la façon dont est abordée le dossier main-d'œuvre versus immigration.

Honneur pour le Dépanneur Tout Près

Le Dépanneur Tout Près, commerce multigénérationnel qui opère depuis 30 ans dans le Vieux-Lévis et dont la propriétaire est France Bélanger, a été honoré lors du concours du Mérite entrepreneurial, organisé par l’Association des marchands dépanneurs et épiciers du Québec (AMDEQ) dans le cadre de son congrès annuel qui a eu lieu les 21 et 22 septembre à Saint-Hyacinthe.

Santé et sécurité au travail : la CSN veut parler de prévention

Dans le cadre de la Semaine nationale de la santé et de la sécurité du travail (SST) qui se tient jusqu'au 21 octobre prochain, le Conseil central de Québec-Chaudière-Appalaches de la CSN a tenu à rappeler l’importance de la prévention, «un défi quotidien dans un monde obsédé par la productivité et la rentabilité».

Logisco inaugure sa première résidence lévisienne pour aînés

C’est en présence de nombreux invités, dont le député provincial François Paradis et le maire Gilles Lehouillier, que les dirigeants de Logisco ont officiellement inauguré, le 17 octobre, le Pavillon Sekoïa, leur première résidence pour aînés autonomes et semi-autonomes à Lévis.

Accord États-Unis-Mexique-Canada : un nouveau pacte qui ne fait pas que des heureux

Conclu le 30 septembre en fin de soirée, le nouvel accord de libre-échange entre le Canada, les États-Unis et le Mexique, l’Accord États-Unis-Mexique-Canada (AEUMC), suscite des réactions mitigées dans la région.