Davie réclame à Ottawa une analyse indépendante afin de déterminer si la Marine royale canadienne a besoin d'un deuxième navire ravitailleur temporaire, comme l'Astérix livré par l'entreprise lévisienne. CRÉDIT : GILLES BOUTIN - ARCHIVES

Par voie de communiqué, Chantier Davie a demandé, le 28 janvier, au premier ministre du Canada, Justin Trudeau, de commander une analyse indépendante pour déterminer si la Marine royale canadienne a réellement besoin d'un deuxième navire ravitailleur.

Rappelons que depuis des mois, Chantier Davie réclame qu'Ottawa lui accorde un contrat pour convertir un deuxième navire déjà existant en un navire ravitailleur temporaire pour la Marine royale canadienne, l'Obélix. L'entreprise lévisienne et Federal Fleet Services ont livré «au prix et dans les délais prévus» à la Marine royale canadienne un premier navire de ce genre, l'Astérix, en 2017.

L'obtention d'un tel contrat permettrait à Davie de rappeler plusieurs centaines de travailleurs mis à pied au cours des derniers mois. Actuellement, moins de 200 travailleurs oeuvrent sur le chantier alors que plus de 1 000 personnes travaillaient pour l'entreprise lorsque l'Astérix y était converti en navire ravitailleur temporaire.

En se basant sur des rapports des comités permanents de la défense du Sénat et de la Chambre des communes de 2017 ainsi qu'un document du ministère de la Défense de 2018, Chantier Davie argue que la Marine royale canadienne a besoin d'un deuxième navire ravitailleur temporaire pour satisfaire à ses exigences opérationnelles d'ici à que les ravitailleurs commandés à Seaspan (chantier de Vancouver) dans le cadre de la Stratégie nationale de construction navale atteignent leur capacité opérationnelle en 2025.

Toutefois, lors d'un passage à Québec le 25 janvier, Justin Trudeau a déclaré que les Forces armées canadiennes avaient effectué une évaluation et conclu qu'un deuxième navire ravitailleur temporaire tel que proposé par Davie n'était pas nécessaire.

Avoir des faits et des preuves

 Si Davie a tenu à remercier le premier ministre «pour son soutien continu» envers ses travailleurs et son «engagement à prendre des décisions reposant sur des faits et des preuves», l'entreprise lévisienne estime qu'une analyse indépendante permettrait toutefois d'en avoir le coeur net.

Pour justifier sa demande, Davie a notamment souligné que le vice-chef d'état-major de la défense par intérim avait déclaré devant un comité parlementaire en mai 2018 que la possibilité d'ajouter un deuxième navire ravitailleur intérimaire ou même de valider une telle décision n'avait «jamais été examinée».

«Nous demandons que le premier ministre mandate une tierce partie pour réaliser une analyse indépendante du taux d'utilisation du navire ravitailleur existant, l'Astérix, ainsi que de la date exacte de l'atteinte de la capacité opérationnelle totale des navires de soutien interarmées qui doivent être livrés par le chantier de Vancouver. Cette analyse devrait être réalisée dans un délai accéléré (30 jours) afin que nous puissions procurer aux hommes et femmes de la Marine royale canadienne des équipements dont ils ont besoin pour exécuter le travail requis par le gouvernement tant au Canada qu'à l'étranger», a conclu l'entreprise dans son communiqué de presse.

Les plus lus

C'est la fin pour Barbacoa

L'entreprise lévisienne Barbacoa a annoncé, le 15 avril, sa fermeture définitive, via son site Internet.

Un jeu d’évasion ouvrira ses portes à Lévis cet été

Après Québec, c’est maintenant au tour de Lévis d’avoir son jeu d’évasion. L’expert en création de jeu d’énigme, l’entreprise Défi-Évasion, proposera trois salles thématiques dès le mois d’août grâce à un investissement de 400 000 $.

Les finalistes des Pléiades sont maintenant connus

Lors d'un cocktail tenu le 27 mars au campus de Lévis de l’UQAR, la Chambre de commerce de Lévis a dévoilé les finalistes du concours Les Pléiades – Prix d’excellence 2019. Le dévoilement s’est tenu en présence des partenaires et finalistes de la 18e édition de l'événement visant à saluer la réussite entrepreneuriale en Chaudière-Appalaches.

L'aventure de Chez Ben est terminée

Selon Le Journal de Québec, le casse-croûte Chez Ben, une institution de Saint-Nicolas, n'ouvrira pas ses portes ce printemps.

Caisse Desjardins de Lévis : 3,1 M$ en ristournes

La croissance a été de nouveau au rendez-vous en 2018. L’année s’est conclue sur une augmentation de 511 membres pour un total de 52 086, une hausse du volume d’affaires de 5,5 %, soit 4,7 G$, et des excédents d’exploitation de 17 M$.

Anne Carrier architecture reçoit un prestigieux prix international

La firme Anne Carrier architecture continue de voir son travail être salué par de prestigieux honneurs. Récemment, l’entreprise lévisienne a obtenu le prix international Architecture MasterPrize 2018, dans la catégorie Recreational Architecture, pour son travail dans le projet du Centre de services Le Bonnallie.

Quand le Tremplin et la CCL s’allient pour la main-d’œuvre

Le centre pour personnes immigrantes le Tremplin de Lévis et la Chambre de commerce de Lévis (CCL) se sont unis pour organiser la première Journée de l’emploi à Lévis pour les personnes immigrantes, le 28 mars dernier. Près d’une trentaine de nouveaux arrivants en sol lévisien ont eu l’opportunité de visiter des entreprises de la région et de discuter avec ces différents employeurs qui sont active...

Manque flagrant de ressources dans les résidences

À la suite d’une enquête menée par l’Association des ressources intermédiaires d’hébergement du Québec (ARIHQ), les résultats ont démontré que plus de 2 500 postes sont à combler dans le secteur des ressources intermédiaires d’hébergement. Marco Parent, directeur général de l’entreprise Gestion Par-Audet inc., a fait le même constat.

Une innovation lévisienne reçoit un prestigieux prix

Le Lévisien Pierre-Luc Darveau a remporté sa coupe Stanley à la mi-mars. Son invention développée avec l’aide de l’équipe de BBQ Québec, le barbecue tout-en-un, a reçu le titre du meilleur accessoire innovant de barbecue au monde lors de la 40e édition du HPB Expo, un prestigieux rassemblement de l’industrie des barbecues, des patios et des foyers.

Dans les coulisses de Face aux Dragons

Encore une fois cette année, Le Journal de Lévis, en collaboration avec Face aux Dragons, vous propose une nouvelle incursion dans les coulisses du concours entrepreneurial lévisien.