Les ressources intermédiaires de la région n’échappent pas à la pénurie de main-d’œuvre. CRÉDIT : BIGSTOCK

À la suite d’une enquête menée par l’Association des ressources intermédiaires d’hébergement du Québec (ARIHQ), les résultats ont démontré que plus de 2 500 postes sont à combler dans le secteur des ressources intermédiaires d’hébergement. Marco Parent, directeur général de l’entreprise Gestion Par-Audet inc., a fait le même constat.

Directeur de deux résidences d’hébergement pour personnes âgées, à Saint-Lambert-de-Lauzon et à Saint-Isidore, M. Parent est à la recherche d’une infirmière auxiliaire depuis déjà plusieurs mois. Selon l’enquête de l’ARIHQ menée auprès du tiers des gestionnaires de ressources intermédiaires d’hébergement de la province, il n’est pas seul.

En Chaudière-Appalaches, l’étude constate qu’il manque plus de 65 préposés aux bénéficiaires dans les différentes ressources intermédiaires de la région, c’est-à-dire une moyenne de deux préposés par résidence. Pour le directeur général de Gestion Par-Audet inc., il manque non seulement de préposés aux bénéficiaires, mais aussi d’infirmières, de cuisiniers, de techniciens en éducation spécialisée et plusieurs autres ressources sur tout le territoire.

Une nouvelle façon de recruter

 Malgré toutes les propositions afin de régler les problèmes de la pénurie de main-d’œuvre, M. Parent constate qu’il y a eu un changement dans les relations entre les employeurs et les employés potentiels.

«On est obligé de changer nos façons de recruter. Avant, on affichait un poste sur les différentes plateformes. Maintenant, c’est différent. Il faut faire preuve d’imagination. Je dois me déplacer pour trouver des gens. J’ai recruté quelqu’un en assistant à une formation pour les gens au chômage chez Emploi-Québec. Les gens n’envoient plus de CV. Ce n’est plus l’employé qui se présente pour un emploi, c’est l’employeur qui se présente pour recruter», partage-t-il.

C’est depuis 2010 que Marco Parent est en poste. Déjà, il voyait venir cette problématique, c’est pourquoi il a mis en place de nouvelles procédures pour garder ses précieux employés.

«Déjà quand je suis entrée en poste, je me suis demandé comment je pouvais améliorer mes processus de travail pour rendre attrayant l’emploi et attirer de nouveaux employés. On a adapté les horaires, ce n’est pas commun chez nous des horaires atypiques. On tente d’aller chercher une stabilité pour nos employés et offrir des salaires concurrentiels», ajoute-t-il.

L’étude menée par l’ARIHQ démontre que 83 % des gestionnaires de ressources intermédiaires souffrent de la pénurie de main-d’œuvre. 

Embaucher à l’étranger?

 Bien qu’une piste de solution est l’embauche de travailleurs étrangers, M. Parent est passé par ce processus et n’est pas convaincu que la grosseur des entreprises de son milieu s’y prête. Celui-ci a tenté sa chance en 2016, sans succès.

«J’ai tenté de recruter à l’international, mais le processus est beaucoup trop long, on parle d’une année de processus. J’ai même été refusé dû au fait que ma profession ne justifiait pas de sortir quelqu’un de l’international. C’est un processus assez lourd pour nous», affirme-t-il.

Selon l’ARIHQ, quatre pistes de solution sont ressorties afin de régler la problématique.

L’Association aimerait faciliter la formation et l’insertion en emploi des personnes exclues du marché du travail, offrir une meilleure visibilité au réseau des ressources intermédiaires ainsi qu’intégrer des innovations stratégiques dans leur milieu afin que les préposés puissent se concentrer sur les soins apporter aux résidents plutôt que des tâches connexes.

De plus, on propose de faciliter et structurer l’embauche saisonnière de travailleurs étrangers.

Les plus lus

Barbies ouvre ses portes à Lévis

La chaîne québécoise de restaurants Barbies a ouvert son deuxième restaurant dans la région de Québec le 18 juin, à peine un an après l’ouverture du premier sur la Rive-Nord. À Lévis, la bannière s’est installée sur la route du Président-Kennedy.

CJMD poursuit son expansion

Si 2017 avait été une année charnière et reluisante pour la station de radio communautaire de Lévis, CJMD, l’année 2018 l’a été tout autant. CJMD a vu son nombre d’auditeurs uniques par mois augmenter de 90 000 à 120 000 à pareille date, a fait savoir Guillaume Ratté-Côté, directeur général de la station, lors de l’assemblée générale annuelle qui s’est déroulée le 27 mai dernier.

Dans l'oeil du dragon : un passage payant pour une entreprise lévisienne

La participation de Trucker’s Barre à Dans l’œil du dragon le 5 juin a été couronnée de succès. En effet, l’entreprise de Saint-Étienne-de-Lauzon a séduit l’un des dragons de l’émission télévisée de Radio-Canada visant à encourager l’entrepreneuriat au Québec.

Fuite majeure de données personnelles chez Desjardins

Le 14 juin dernier, le Service de police de Laval (SPL) a fourni de l'information permettant au Mouvement Desjardins d'établir que les renseignements personnels de 2,9 M de membres ont été communiqués à des personnes à l'extérieur de l'organisation. La coopérative financière, dont le siège social est à Lévis, a dévoilé le tout lors d'une conférence de presse à Montréal, le 20 juin.

Une place d’affaires à Lévis pour Umano Medical

L’entreprise originaire de L’Islet qui fabrique et développe des équipements médicaux à travers le monde, Umano Medical, a inauguré sa nouvelle place d’affaires à Lévis, le 19 juin.

Exceldor regroupe ses activités avec Granny's

Par voie de communiqué, les coopératives Exceldor, dont le siège social est à Lévis, et Granny's, une entreprise manitobaine, ont annoncé, le 3 juillet, qu'elles regroupent l'ensemble de leurs opérations et de leurs membres dans le cadre d'une alliance menée par Exceldor.

La Boutique Josée Gagnon déménage

Le commerce du Vieux-Lévis, créé par une jeune artiste et couturière installée à Saint-Henri, est maintenant situé au numéro 109 de la côte du Passage. Plus grand, le nouveau local permettra d’accueillir des événements.

Lancement de la saison des petits fruits en Chaudière-Appalaches

Malgré un retard d’environ une semaine par rapport à l’an dernier, les fraises seront abondantes dans la région cet été, selon l'Union des producteurs agricoles (UPA) de la Chaudière-Appalaches.

De nouveaux bureaux pour Ecce Terra

BD : Tony Fournier, président de Ecce Terra, et Stéphane Lemay étaient bien heureux d’accueillir des représentants de la communauté lévisienne dans les nouveaux bureaux de la succursale de Lévis.

Chaleur : le CISSS demande aux entreprises d'appliquer les mesures préventives

En ces premières journées plus chaudes de l'été, le CISSS Chaudière-Appalaches a tenu à rappeler aux travailleurs qu'il est essentiel d’appliquer dès maintenant les mesures préventives pour contrer les dangers du travail à la chaleur.