CRÉDIT : ALEXANDRE BELLEMARE

Le centre pour personnes immigrantes le Tremplin de Lévis et la Chambre de commerce de Lévis (CCL) se sont unis pour organiser la première Journée de l’emploi à Lévis pour les personnes immigrantes, le 28 mars dernier. Près d’une trentaine de nouveaux arrivants en sol lévisien ont eu l’opportunité de visiter des entreprises de la région et de discuter avec ces différents employeurs qui sont activement à la recherche d’employés.

L’activité débutait avec la visite de trois entreprises, une opportunité de se faire connaître auprès des entrepreneurs pour ces travailleurs étrangers dont certains étaient installés depuis moins d’un mois au Canada. C’était aussi l’occasion rêvée pour les entrepreneurs d’engager de nouveaux travailleurs de plus en plus rares dans la région.

Sur l’heure du dîner, les participants avaient la chance de rencontrer les représentants d’une dizaine d’entreprises lévisiennes et d’agences de placement prêtes à les rencontrer et leur offrir de l’information. «Ça nous permet d’aller recruter dans un bassin de travailleurs qu’on connaissait moins par le passé, c’est un bon moyen de rencontrer ces candidats. De plus, ces nouveaux arrivants ne savent pas nécessairement où aller chercher lorsqu’ils arrivent ici. Avec la journée d’aujourd’hui, ils ont un accès facile à plusieurs entreprises dans le besoin. Pour nous, ça nous permet de les découvrir», a expliqué Isabelle Morency de la Coopérative de services Rive-Sud.

La journée se terminait par un atelier animé par Trajectoire-emploi sur les réalités québécoises du milieu du travail comme les normes du travail et de la santé et la sécurité au travail, la qualification et la reconnaissance des acquis ainsi que la culture québécoise en recherche d’emploi.

Un défi pour l’employeur et l’employé?

Les représentantes d’entreprises présentes à l’activité s’entendent toutes sur cette nouvelle réalité qu’est le recrutement de personnes immigrées. En fait, ce processus ne représente pas un défi supplémentaire, mais plutôt un nouveau créneau sur lequel miser pour les employeurs. «L’immigration est la solution à la pénurie de main-d’œuvre. Dans l’accueil et l’intégration, on est là pour eux. Je pense à un Brésilien que nous avons engagé chez nous. Il était plus timide au niveau du langage en commençant, mais on l’a intégré facilement dans l’équipe et la barrière de la langue est tombée. C’est devenu la réalité des entreprises», ajoute Geneviève Faucher de chez Logisco.

Malgré les quelques semaines séparant leur arrivée et cette activité, la plupart des nouveaux arrivants voyaient cette journée d’un bon œil. «Pour moi, trouver un emploi n’est pas une inquiétude, car je suis très positive. C’est une journée très intéressante! C’est une opportunité, une bonne occasion. Ça facilite les choses», a exprimé Rebecca, une infirmière haïtienne qui vient tout juste d’arriver au Canada le mois dernier.

Un succès sur toute la ligne

Pour Martin Pellerin, président de la CCL, et Guillaume Boivin, directeur du Tremplin, cette activité financée par le ministère de l’Immigration est un succès sur toute la ligne. Ceux-ci s’attendaient à ne recevoir qu’une vingtaine d’inscriptions, c’est près d’une trentaine d’intéressés qui ont pris part à l’événement.

Si cette journée d’emploi est une première pour les deux organismes, il est clair qu’ils souhaitent en voir une deuxième édition. «Si nous sommes en mesure de renouveler ce financement auprès du ministère, il est évident qu’il pourrait y avoir un engouement autour de cette journée au cours des prochaines années», a conclu le directeur du Tremplin.

Les plus lus

Un steakhouse à Saint-Romuald

Par voie de communiqué, le Groupe D Resto a annoncé, le 18 juin, l’ouverture au début de 2020 d’une quatrième succursale d'Entre-Côte Riverin, un steakhouse apportez votre vin, au Carrefour Saint-Romuald.

Umano : 900 M$ pour un nouveau milieu de vie à Lévis

Le dévoilement du projet Umano, évalué à 900 M$, a eu lieu lundi, en la présence d’élus et de plusieurs partenaires. Le promoteur et président du Groupe CSB, Stephen Boutin, a présenté sa vision immobilière inspirée du «Live, work, shop and play» dont les sept phases, comportant plus de 2 000 unités d’habitation, devraient s’échelonner sur la prochaine décennie.

Cocité Lévis : un nouveau quartier à la tête des ponts

Le Journal a appris que le Groupe Humaco, entreprise en développement immobilier, veut développer un nouveau quartier résidentiel et commercial du côté de Saint-Nicolas à la tête des ponts. Cocité Lévis est le nouveau projet du promoteur et directeur associé chez Humaco Stratégies, David Leblond.

Barbies ouvre ses portes à Lévis

La chaîne québécoise de restaurants Barbies a ouvert son deuxième restaurant dans la région de Québec le 18 juin, à peine un an après l’ouverture du premier sur la Rive-Nord. À Lévis, la bannière s’est installée sur la route du Président-Kennedy.

Début des travaux pour les condos Le Reuleaux

La première pelletée de terre pour l’édifice de condominiums de prestige Le Reuleaux, un projet de 20 M$, a eu lieu, le 7 juin, dans le quartier Lévis pour inaugurer le début des travaux de construction.

Le prix Excell-Service Jean Coutu 2019 est remis à une pharmacie de Lévis

Marie-Claude Raymond, pharmacienne propriétaire affiliée à Jean Coutu, s’est distinguée lors de l’assemblée annuelle des pharmaciens propriétaires Jean Coutu, alors qu’on lui a remis le trophée Excell-Service.

Dans l'oeil du dragon : un passage payant pour une entreprise lévisienne

La participation de Trucker’s Barre à Dans l’œil du dragon le 5 juin a été couronnée de succès. En effet, l’entreprise de Saint-Étienne-de-Lauzon a séduit l’un des dragons de l’émission télévisée de Radio-Canada visant à encourager l’entrepreneuriat au Québec.

Lettre ouverte de la CSN sur la Davie - Les libéraux doivent procéder rapidement

Voici une lettre ouverte de la présidente du conseil central Québec-Chaudière-Appalaches de la CSN, Ann Gingras, portant sur la situation actuelle à la Davie.

Phase Sécur veut sécuriser les aînés

C’est avec une volonté d’améliorer la sécurité des aînés et de favoriser le travail des intervenants en résidence que Marc Paradis s’est lancé en affaires en 2017, en mettant sur pied un outil de pictogrammes universels. Son récent passage à l’émission télévisée Dans l’œil du dragon contribuera peut-être à donner, comme il l’espère, une plus grande visibilité à son entreprise Phase Sécur.

Fuite majeure de données personnelles chez Desjardins

Le 14 juin dernier, le Service de police de Laval (SPL) a fourni de l'information permettant au Mouvement Desjardins d'établir que les renseignements personnels de 2,9 M de membres ont été communiqués à des personnes à l'extérieur de l'organisation. La coopérative financière, dont le siège social est à Lévis, a dévoilé le tout lors d'une conférence de presse à Montréal, le 20 juin.