Sur la première photo : Anne Carrier, présidente d'Anne Carrier architecture, et Robert Boily, associé et concepteur. Sur la deuxième photo : Le Centre de services Le Bonnallie a séduit le jury des Architecture MasterPrize. CRÉDIT : STÉPHANE GROLEAU

La firme Anne Carrier architecture continue de voir son travail être salué par de prestigieux honneurs. Récemment, l’entreprise lévisienne a obtenu le prix international Architecture MasterPrize 2018, dans la catégorie Recreational Architecture, pour son travail dans le projet du Centre de services Le Bonnallie.

«Nous sommes fiers de recevoir cet honneur. Nous avons reçu des prix au niveau provincial, avec l’Ordre des architectes, et national, avec la Médaille du gouverneur général, mais c’est gratifiant d’être reconnu à travers plusieurs candidatures par ce prix international, d’autant plus que c’est un petit projet. Également, cela apporte une visibilité additionnelle pour Lévis. Nous croyons que c’est un plus pour notre ville. […] Après 25 ans, nous sommes contents puisque nos projets sont reconnus, des projets que nous avons toujours menés à notre façon, avec notre ligne artistique», ont d’emblée partagé Anne Carrier, la présidente de la firme, et Robert Boily, associé et concepteur, lors d’une entrevue le 28 mars. 

Rappelons que le projet du Centre de services Le Bonnallie est l’un des nouveaux bâtiments d’accueil du Parc national du Mont-Orford. Pour ce projet, la Société des établissements de plein air du Québec (SÉPAQ) a fait confiance à Anne Carrier architecture pour concevoir l’architecture des nouveaux pavillons.

Et le concept de la firme lévisienne a littéralement séduit le jury des Architecture MasterPrize. «Ce bâtiment se caractérise par son superbe jeu d’opacité et de transparence et entre intérieur et extérieur. Il est très soigneusement intégré dans son environnement, en suivant si fidèlement la topographie du site que le bâtiment semble être sculpté dans le paysage lui-même. Le mélange de matériaux et de couleurs lui donne du caractère, tout en créant des limites claires entre différents espaces», a-t-il décrit dans son évaluation.

En plus de donner une visibilité accrue au projet au sein de la communauté internationale d’architectes, l’honneur reçu par Anne Carrier architecture permettra à ses dirigeants de vivre un événement unique. En effet, ils auront la chance de rencontrer cet été les autres lauréats des Architecture MasterPrize 2018 au musée Guggenheim de Bilbao, en Espagne.

«Ce sera une expérience particulière et nous en sommes très heureux. En plus, cela nous permettra de célébrer avec d’autres collègues de partout dans le monde. Ce sont toujours de belles occasions de reconnaître l’importance que nous devrions accorder à la qualité en architecture. Même ici au Québec, nous devons faire des représentations gouvernementales pour que la qualité en architecture soit mieux reconnue», ont déclaré M. Boily et Mme Carrier, également présidente de l’Association des architectes en pratique privée du Québec.

Autre honneur

Le travail d’Anne Carrier architecture pour les projets des bâtiments d’accueil du Parc national du Mont-Orford a également permis à la firme lévisienne de recevoir une autre distinction. Le Centre de services Opeongo a dernièrement obtenu un prix Cecobois, un honneur provincial visant à célébrer l’utilisation grandissante du matériau bois dans la construction commerciale, institutionnelle et multirésidentielle, dans la catégorie Détails architecturaux favorisant la durabilité. Notons qu’en 2017, le Centre de services La Bonnallie avait aussi reçu un prix Cecobois.

«Depuis 1995, nous mettons l’emphase sur l’utilisation du bois. C’est donc très flatteur de recevoir ce prix soulignant un élément qui nous tient à cœur. Surtout qu’il y a beaucoup de projets qui sont candidats, des petites œuvres qui passent souvent sous le radar», a expliqué Robert Boily.

Soulignons finalement qu’Anne Carrier architecture poursuit son travail d’architecture sur plusieurs projets qui verront bientôt le jour. Parmi ces derniers, mentionnons l’érection prochaine de l’hôtellerie hospitalière de l’Hôtel-Dieu de Lévis.

Les plus lus

Un steakhouse à Saint-Romuald

Par voie de communiqué, le Groupe D Resto a annoncé, le 18 juin, l’ouverture au début de 2020 d’une quatrième succursale d'Entre-Côte Riverin, un steakhouse apportez votre vin, au Carrefour Saint-Romuald.

Umano : 900 M$ pour un nouveau milieu de vie à Lévis

Le dévoilement du projet Umano, évalué à 900 M$, a eu lieu lundi, en la présence d’élus et de plusieurs partenaires. Le promoteur et président du Groupe CSB, Stephen Boutin, a présenté sa vision immobilière inspirée du «Live, work, shop and play» dont les sept phases, comportant plus de 2 000 unités d’habitation, devraient s’échelonner sur la prochaine décennie.

Cocité Lévis : un nouveau quartier à la tête des ponts

Le Journal a appris que le Groupe Humaco, entreprise en développement immobilier, veut développer un nouveau quartier résidentiel et commercial du côté de Saint-Nicolas à la tête des ponts. Cocité Lévis est le nouveau projet du promoteur et directeur associé chez Humaco Stratégies, David Leblond.

Barbies ouvre ses portes à Lévis

La chaîne québécoise de restaurants Barbies a ouvert son deuxième restaurant dans la région de Québec le 18 juin, à peine un an après l’ouverture du premier sur la Rive-Nord. À Lévis, la bannière s’est installée sur la route du Président-Kennedy.

Début des travaux pour les condos Le Reuleaux

La première pelletée de terre pour l’édifice de condominiums de prestige Le Reuleaux, un projet de 20 M$, a eu lieu, le 7 juin, dans le quartier Lévis pour inaugurer le début des travaux de construction.

Le prix Excell-Service Jean Coutu 2019 est remis à une pharmacie de Lévis

Marie-Claude Raymond, pharmacienne propriétaire affiliée à Jean Coutu, s’est distinguée lors de l’assemblée annuelle des pharmaciens propriétaires Jean Coutu, alors qu’on lui a remis le trophée Excell-Service.

Dans l'oeil du dragon : un passage payant pour une entreprise lévisienne

La participation de Trucker’s Barre à Dans l’œil du dragon le 5 juin a été couronnée de succès. En effet, l’entreprise de Saint-Étienne-de-Lauzon a séduit l’un des dragons de l’émission télévisée de Radio-Canada visant à encourager l’entrepreneuriat au Québec.

Lettre ouverte de la CSN sur la Davie - Les libéraux doivent procéder rapidement

Voici une lettre ouverte de la présidente du conseil central Québec-Chaudière-Appalaches de la CSN, Ann Gingras, portant sur la situation actuelle à la Davie.

Phase Sécur veut sécuriser les aînés

C’est avec une volonté d’améliorer la sécurité des aînés et de favoriser le travail des intervenants en résidence que Marc Paradis s’est lancé en affaires en 2017, en mettant sur pied un outil de pictogrammes universels. Son récent passage à l’émission télévisée Dans l’œil du dragon contribuera peut-être à donner, comme il l’espère, une plus grande visibilité à son entreprise Phase Sécur.

Fuite majeure de données personnelles chez Desjardins

Le 14 juin dernier, le Service de police de Laval (SPL) a fourni de l'information permettant au Mouvement Desjardins d'établir que les renseignements personnels de 2,9 M de membres ont été communiqués à des personnes à l'extérieur de l'organisation. La coopérative financière, dont le siège social est à Lévis, a dévoilé le tout lors d'une conférence de presse à Montréal, le 20 juin.