Davie pourrait devenir le troisième chantier maritime autorisé à participer à la Stratégie nationale de construction navale. CRÉDIT : ARCHIVES

Le gouvernement fédéral a annoncé, le 22 mai, de permettre à un troisième chantier naval canadien de participer à la construction de navires commandés par Ottawa dans le cadre de la Stratégie nationale de construction navale. Ce troisième chantier pourrait être Chantier Davie Canada, situé à Lévis.

«Pour répondre aux besoins futurs en matière de construction navale et d'attirer plus de talents et de bons emplois dans nos communautés, le gouvernement du Canada a l'intention d'ajouter un troisième chantier naval canadien à ses partenaires au titre de la Stratégie nationale de construction navale. Au cours des prochains mois, le gouvernement du Canada lancera un processus concurrentiel en vue de sélectionner le troisième chantier naval», peut-on lire dans un communiqué de presse du gouvernement fédéral.

Actuellement, deux chantiers sont les partenaires d'Ottawa dans le cadre de la Stratégie nationale de construction navale, Irving Shipbuilding d'Halifax et Seaspan de Vancouver.

Depuis des mois, Chantier Davie et plusieurs intervenants québécois demandent à ce que le chantier maritime lévisien puisse réaliser des contrats dans le cadre de la Stratégie, afin de permettre à l'entreprise de fonctionner à plein régime et afin d'accorder au Québec «sa juste part» de contrats.

Lors d'une annonce à Québec pour annoncer notamment l'intention d'Ottawa de faire construire jusqu'à 18 nouveaux navires pour la Garde côtière canadienne, des contrats qui seront réalisés par Irving Shipbuilding (2) et Seaspan (16), le ministre Jean-Yves Duclos s'est réjoui de ce changement à la Stratégie nationale de construction navale qui profitera au Québec, selon lui.

«L'annonce d'aujourd'hui est particulièrement importante, car le gouvernement reconnait que nous devons ajouter un troisième chantier à la Stratégie nationale de construction navale. Il s'agit d'un changement majeur qui permettra au Chantier Davie de participer au processus pour sélectionner ce troisième chantier dans les prochains mois. De plus, l'annonce de 2 G$ pour la prolongation de vie, le radoub et l'entretien de navires est une excellente nouvelle pour les chantiers navals du Québec, qui pourront obtenir de nombreux contrats», a déclaré le ministre fédéral de la Famille, des Enfants et du Développement social.

Joie et réserves

La nouvelle a également été accueillie avec joie par les dirigeants de Chantier Davie Canada.

«Nous félicitons le gouvernement fédéral pour la réforme de la Stratégie nationale de construction navale. Nous sommes impatients de devenir un partenaire actif et de livrer une flotte de navires. Cela créera plus de 2 000 emplois bien rémunérés au Québec», s'est réjouie l'entreprise sur sa page Facebook.

Pour leur part, si elle est également heureuse de la réforme, la centrale syndicale représentant les travailleurs de la Davie, la CSN, n'a pas caché certaines craintes.

«C’est une bonne nouvelle pour la Davie. Je note toutefois qu’une fois de plus, les compétiteurs de la Davie raflent aujourd’hui le gros des nouveaux contrats, on est loin de l’équité. Même avec les deux traversiers annoncés la semaine dernière, on est encore loin de la juste part des contrats fédéraux que nous revendiquons pour le Québec», a déclaré Ann Gingras, présidente du conseil central Québec-Chaudière-Appalaches de la CSN, avant de partager sa crainte que l'annonce tombe dans l'oubli en raison des prochaines élections fédérales.

De son côté, le député conservateur de Bellechasse-Les Etchemins-Lévis, Steven Blaney, estime que les annonces du gouvernement libéral sont «une insulte» pour la Davie.

«Je dénonce le fait que les libéraux fassent encore poireauter le chantier pour la constructions de navires éventuels après les élections alors que les autres chantiers au carnet de commande déjà bien garnis se voient octroyer des contrats fermes. De plus, on oblige le chantier Davie à refaire le processus pour espérer se qualifier troisième chantier partenaire de la Stratégie, alors qu’il s’était déjà classé à ce titre en 2012. Au lieu de donner des contrats à un chantier performant, on octroie de nouveaux mandats à des chantiers qui font exploser les coûts et les échéanciers, c’est un mépris envers les contribuables et les travailleurs du chantier», a conclu le député fédéral.

Les plus lus

Un steakhouse à Saint-Romuald

Par voie de communiqué, le Groupe D Resto a annoncé, le 18 juin, l’ouverture au début de 2020 d’une quatrième succursale d'Entre-Côte Riverin, un steakhouse apportez votre vin, au Carrefour Saint-Romuald.

Umano : 900 M$ pour un nouveau milieu de vie à Lévis

Le dévoilement du projet Umano, évalué à 900 M$, a eu lieu lundi, en la présence d’élus et de plusieurs partenaires. Le promoteur et président du Groupe CSB, Stephen Boutin, a présenté sa vision immobilière inspirée du «Live, work, shop and play» dont les sept phases, comportant plus de 2 000 unités d’habitation, devraient s’échelonner sur la prochaine décennie.

Cocité Lévis : un nouveau quartier à la tête des ponts

Le Journal a appris que le Groupe Humaco, entreprise en développement immobilier, veut développer un nouveau quartier résidentiel et commercial du côté de Saint-Nicolas à la tête des ponts. Cocité Lévis est le nouveau projet du promoteur et directeur associé chez Humaco Stratégies, David Leblond.

Barbies ouvre ses portes à Lévis

La chaîne québécoise de restaurants Barbies a ouvert son deuxième restaurant dans la région de Québec le 18 juin, à peine un an après l’ouverture du premier sur la Rive-Nord. À Lévis, la bannière s’est installée sur la route du Président-Kennedy.

Début des travaux pour les condos Le Reuleaux

La première pelletée de terre pour l’édifice de condominiums de prestige Le Reuleaux, un projet de 20 M$, a eu lieu, le 7 juin, dans le quartier Lévis pour inaugurer le début des travaux de construction.

Le prix Excell-Service Jean Coutu 2019 est remis à une pharmacie de Lévis

Marie-Claude Raymond, pharmacienne propriétaire affiliée à Jean Coutu, s’est distinguée lors de l’assemblée annuelle des pharmaciens propriétaires Jean Coutu, alors qu’on lui a remis le trophée Excell-Service.

Dans l'oeil du dragon : un passage payant pour une entreprise lévisienne

La participation de Trucker’s Barre à Dans l’œil du dragon le 5 juin a été couronnée de succès. En effet, l’entreprise de Saint-Étienne-de-Lauzon a séduit l’un des dragons de l’émission télévisée de Radio-Canada visant à encourager l’entrepreneuriat au Québec.

Lettre ouverte de la CSN sur la Davie - Les libéraux doivent procéder rapidement

Voici une lettre ouverte de la présidente du conseil central Québec-Chaudière-Appalaches de la CSN, Ann Gingras, portant sur la situation actuelle à la Davie.

Phase Sécur veut sécuriser les aînés

C’est avec une volonté d’améliorer la sécurité des aînés et de favoriser le travail des intervenants en résidence que Marc Paradis s’est lancé en affaires en 2017, en mettant sur pied un outil de pictogrammes universels. Son récent passage à l’émission télévisée Dans l’œil du dragon contribuera peut-être à donner, comme il l’espère, une plus grande visibilité à son entreprise Phase Sécur.

Fuite majeure de données personnelles chez Desjardins

Le 14 juin dernier, le Service de police de Laval (SPL) a fourni de l'information permettant au Mouvement Desjardins d'établir que les renseignements personnels de 2,9 M de membres ont été communiqués à des personnes à l'extérieur de l'organisation. La coopérative financière, dont le siège social est à Lévis, a dévoilé le tout lors d'une conférence de presse à Montréal, le 20 juin.