CRÉDIT : COURTOISIE

Le dévoilement du projet Umano, évalué à 900 M$, a eu lieu lundi, en la présence d’élus et de plusieurs partenaires. Le promoteur et président du Groupe CSB, Stephen Boutin, a présenté sa vision immobilière inspirée du «Live, work, shop and play» dont les sept phases, comportant plus de 2 000 unités d’habitation, devraient s’échelonner sur la prochaine décennie.

«Beaucoup plus qu’un projet immobilier, Umano c’est une nouvelle conception de l’occupation du territoire, avec une trame urbaine et architecturale moderne dans un secteur recherché», a d’emblée lancé Stephen Boutin, dont l’équipe planche depuis plusieurs années sur ce milieu où il sera possible de vivre, de travailler, de s’amuser et de faire des emplettes.

Ce dernier s’est d’ailleurs entouré d’une trentaine de partenaires, comme Les Habitations du Golf, Groupe immobilier Brochu, D.S.B.D inc., Logis SLM inc. et Groupe Château Bellevue. Il est prévu, pour favoriser la mixité des usages et des clientèles, que chacun construise un ou des bâtiments à vocation particulière et offrant différents niveaux de services.

Appartements, coopératives, condominiums, maisons de ville et même une résidence de type évolutive pour aînés autonomes et en perte d’autonomie verront le jour. «En termes de gabarit et de gamme de prix, il y en aura pour tous les goûts, pour tous les âges, pour toutes les bourses», a précisé M. Boutin. 

Une mini-ville au centre-ville

C’est en effet un pôle résidentiel et commercial qui verra le jour dans le secteur Desjardins et qui contribuera, comme l’espère le promoteur, à opérer un changement de visage au centre-ville de Lévis. Situé derrière le golf de Lévis, à proximité des grands axes routiers que sont l’autoroute 20 et les boulevards Guillaume-Couture et Alphonse-Desjardins, l’existence d’Umano reposera sur la proximité des services et des espaces verts.  

Avec 69 000 m2 réservés au commercial, ce sont 1 200 travailleurs qui pourront trouver leur compte dans le quartier, aux côtés des familles, des étudiants, des professionnels et des aînés. Le promoteur a également fait part de sa volonté de naturalité, d’où la présence d’espaces de vie naturels en quantité, de trois parcs thématiques accessibles au grand public, d’un jardin communautaire et d’un réseau de sentiers de 11 km destiné à encourager le transport actif et les saines habitudes de vie. Pour ce faire, on estime que 90 % des stationnements seront souterrains. De plus, une esplanade publique et un pavillon événementiel feront office de lieux de rencontre, d’expositions, de spectacles ou de marchés publics. La réalisation de l’esplanade devrait débuter en 2020.

Un chantier qui s’élargit

On a également procédé à la coupe de ruban officielle visant à inaugurer le prolongement du boulevard Étienne-Dallaire. Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, était sur place pour témoigner son enthousiasme quant à la concrétisation de ce projet. Il considère ce déploiement de l’un des plus gros projets que la Ville ait connus comme l’inauguration du symbole de la densification et d’un pôle structurant pour le développement.

«Le prolongement du boulevard Étienne-Dallaire que nous inaugurons aujourd’hui démontre que nos actions pour maintenir l’attractivité de Lévis portent fruit. Le développement routier dans le pôle Desjardins s’inscrit dans le cadre de la densification de nos deux grands pôles urbains et plus largement dans la stratégie de développement résidentielle, industrielle et commerciale de la Ville», a lancé le maire.

Puisque le boulevard Étienne-Dallaire permet désormais d’accéder à la jonction du futur prolongement de la rue Saint-Omer, le maire affirme considérer ce dernier comme la prochaine étape destinée à désengorger Alphonse-Desjardins, en 2019 et 2020. Il a aussi réitéré la volonté du conseil municipal de créer un boulevard urbain et de mettre l’accent sur le transport structurant en commun à partir de 2021.

En raison des négociations toujours en cours, les bannières des entreprises qui occuperont les espaces à bureaux et les locaux commerciaux ne sont toujours pas connues, mais le Groupe CSB prévoit les annoncer au fur et à mesure que des ententes seront conclues.

Au moment d’écrire ces lignes, le coup d’envoi des premiers jalons de ces espaces de vie était lancé et certains édifices sortaient déjà de terre, alors que des investissements de 200 M$ sont prévus pour les constructions débutées dès cette année. 

Les plus lus

Un steakhouse à Saint-Romuald

Par voie de communiqué, le Groupe D Resto a annoncé, le 18 juin, l’ouverture au début de 2020 d’une quatrième succursale d'Entre-Côte Riverin, un steakhouse apportez votre vin, au Carrefour Saint-Romuald.

Umano : 900 M$ pour un nouveau milieu de vie à Lévis

Le dévoilement du projet Umano, évalué à 900 M$, a eu lieu lundi, en la présence d’élus et de plusieurs partenaires. Le promoteur et président du Groupe CSB, Stephen Boutin, a présenté sa vision immobilière inspirée du «Live, work, shop and play» dont les sept phases, comportant plus de 2 000 unités d’habitation, devraient s’échelonner sur la prochaine décennie.

Cocité Lévis : un nouveau quartier à la tête des ponts

Le Journal a appris que le Groupe Humaco, entreprise en développement immobilier, veut développer un nouveau quartier résidentiel et commercial du côté de Saint-Nicolas à la tête des ponts. Cocité Lévis est le nouveau projet du promoteur et directeur associé chez Humaco Stratégies, David Leblond.

Barbies ouvre ses portes à Lévis

La chaîne québécoise de restaurants Barbies a ouvert son deuxième restaurant dans la région de Québec le 18 juin, à peine un an après l’ouverture du premier sur la Rive-Nord. À Lévis, la bannière s’est installée sur la route du Président-Kennedy.

Début des travaux pour les condos Le Reuleaux

La première pelletée de terre pour l’édifice de condominiums de prestige Le Reuleaux, un projet de 20 M$, a eu lieu, le 7 juin, dans le quartier Lévis pour inaugurer le début des travaux de construction.

Le prix Excell-Service Jean Coutu 2019 est remis à une pharmacie de Lévis

Marie-Claude Raymond, pharmacienne propriétaire affiliée à Jean Coutu, s’est distinguée lors de l’assemblée annuelle des pharmaciens propriétaires Jean Coutu, alors qu’on lui a remis le trophée Excell-Service.

Dans l'oeil du dragon : un passage payant pour une entreprise lévisienne

La participation de Trucker’s Barre à Dans l’œil du dragon le 5 juin a été couronnée de succès. En effet, l’entreprise de Saint-Étienne-de-Lauzon a séduit l’un des dragons de l’émission télévisée de Radio-Canada visant à encourager l’entrepreneuriat au Québec.

Lettre ouverte de la CSN sur la Davie - Les libéraux doivent procéder rapidement

Voici une lettre ouverte de la présidente du conseil central Québec-Chaudière-Appalaches de la CSN, Ann Gingras, portant sur la situation actuelle à la Davie.

Phase Sécur veut sécuriser les aînés

C’est avec une volonté d’améliorer la sécurité des aînés et de favoriser le travail des intervenants en résidence que Marc Paradis s’est lancé en affaires en 2017, en mettant sur pied un outil de pictogrammes universels. Son récent passage à l’émission télévisée Dans l’œil du dragon contribuera peut-être à donner, comme il l’espère, une plus grande visibilité à son entreprise Phase Sécur.

Fuite majeure de données personnelles chez Desjardins

Le 14 juin dernier, le Service de police de Laval (SPL) a fourni de l'information permettant au Mouvement Desjardins d'établir que les renseignements personnels de 2,9 M de membres ont été communiqués à des personnes à l'extérieur de l'organisation. La coopérative financière, dont le siège social est à Lévis, a dévoilé le tout lors d'une conférence de presse à Montréal, le 20 juin.