Une présentation de
Société • Communauté • Santé
L'apport du logement communautaire mis à l'avant-plan
Publié le 09 mars 2016 21h34

Afin de sensibiliser la population à l'impact positif du logement communautaire sur la société, et d'inciter le gouvernement provincial à investir davantage dans ces projets d'habitation, l'Association des groupes de ressources techniques du Québec (AGRTQ) lance la campagne «On en a besoin maintenant!».

Par Mariane Bergeron-Courteau
marianebergeroncourteau@journaldelevis.com

Le message se veut positif, mais fort. Il vise à montrer le visage humain derrière les projets de logement communautaire.

«Chaque logement communautaire est un foyer de changement, un succès à l'échelle humaine et un investissement collectif inestimable. […] Les unités d'habitation qu'on construit, ce n'est pas seulement de la brique et de la toiture, ce sont aussi des milieux de vie qui apportent des solutions concrètes qui permettent aux résidents de devenir des citoyens qui peuvent participer activement à notre collectivité», illustre le directeur général du GRT Habitation Lévy, Alain Marcoux.

C'est le cas de Chrystel Guiraud, une résidente du Tremplin-Autonomie. Depuis qu'elle a commencé à fréquenter l'organisme Alliance-Jeunesse à l'été 2014, la jeune Lévisienne, qui avait de la difficulté à trouver la motivation d'aller à l'école, s'est reprise en main.

«Je ne me connaissais pas vraiment, donc on a fait des activités pour que j'apprenne à me connaître. Ils m'ont aidé à trouver un emploi pour que je recommence à prendre contact avec des gens et pour que j'aie davantage confiance en moi», relate celle qui retournera au cégep dès l'an prochain.

Depuis l'an dernier, Québec a réduit de moitié le nombre de logements sociaux et communautaires qui sont subventionnés, et les budgets pour le financement ont aussi diminué, rappelle Alain Marcoux, qui est néanmoins persuadé que le gouvernement libéral rectifiera le tir lors du prochain budget provincial.

Selon une étude de la Société d'habitation du Québec, pour chaque dollar investi dans l'habitation communautaire, 2,30 $ sont injectés dans l'économie du Québec. D'où l'importance et la pertinence d'agir rapidement, indique celui qui porte également le chapeau de vice-président de l'AGRTQ.

À Lévis, 150 unités de logements sociaux ou communautaires sont actuellement en attente d'un financement du gouvernement provincial. Une centaine d'autres sont en voie d'être développées.

La Ville de Lévis a adopté dans sa séance du conseil municipal du 22 février une demande d'appui au programme AccèsLogis Québec. Le développement de projets de logement communautaire est essentiel pour permettre à la municipalité de garder son dynamisme et son attractivité, a souligné le maire Gilles Lehouillier.

«Ça ne sert à rien au niveau des gouvernements d'investir des centaines de millions de dollars une fois que le mal est fait et que les pots sont cassés. C'est maintenant qu'il faut agir, et c'est maintenant qu'il faut travailler très fort pour essayer de tendre la main aux gens qui sont aux prises avec des difficultés dans la communauté», estime l'élu municipal.

Notons que les députés François Paradis et Marc Picard ont également donné leur appui à la campagne de sensibilisation de l'AGRTQ.

Sur la photo: Le directeur général du GRT Habitation Lévy, Alain Marcoux.

Événements & divertissement
Recevez notre bulletin
Recevez toutes nos nouveautés automatiquement. Nouvelles, concours, coupons rabais, alertes...

Abonnez-vous ici
Devenez bénévole
Le bénévolat... Une précieuse ressource !
Offre d'emplois, services offerts,
nouvelles et bien plus...

Venez nous rencontrer