Une présentation de
Société • Communauté • Santé
Journée de la lutte contre la maltraitance des aînés : l'AQDR se réjouit des avancées
Publié le 15 juin 2017 09h40

Quelques jours avant la Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes aînées, l'Association québécois de défense des droits des personnes retraitées et préretraitées (AQDR) Lévis-Rive-Sud a salué le 8 juin les avancées connues en 2017 en lutte à la maltraitance.

À ce propos, l'organisme lévisien accueille favorablement l'adoption du projet de loi 115 pour lutter contre la maltraitance. 

Également,  il se réjouit du travail accompli par les organisations impliquées auprès des personnes aînées, qui, après plusieurs mois de travaux, se sont donné une trajectoire d'intervention commune aux territoires des MRC de Lotbinière, Bellechasse, Nouvelle-Beauce et de la Ville de Lévis.

«Au cours des prochains mois et des prochaines années, ces nouveaux outils dont nous disposons maintenant seront mis à l'épreuve. Nous entamons avec confiance cette nouvelle étape dans la lutte contre la maltraitance des personnes aînées. Nous demeurons vigilants et nous poursuivrons le travail en dotant chacune de nos organisations, des moyens nécessaires pour atteindre nos objectifs», a fait savoir l'AQDR Lévis-Rive-Sud dans un communiqué transmis aux médias.

Rappelons que c'est en 2006, que l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) proclamait la Journée mondiale de lutte contre la maltraitance des personnes aînées, le 15 juin. 

L'ACEF veut sensibiliser

De son côté, l'Association coopérative d'économie familiale (ACEF) Rive-Sud de Québec a rappelé par voie de communiqué que le gouvernement du Québec a sanctionné le 10 juin 2016 la Loi modifiant le Code civil afin de protéger les droits des locataires aînés. 

Ces nouvelles dispositions protégeant les aînés sont encore mal connues selon l'organisme. 

L’article du Code civil mentionne que «Le locateur ne peut reprendre un logement ou en évincer un locataire lorsque ce dernier ou son conjoint, au moment de la reprise ou de l’éviction, est âgé de 70 ans ou plus, occupe le logement depuis au moins 10 ans et dont le revenu est égal ou inférieur au revenu maximal lui permettant d’être admissible à un logement à loyer modique selon le Règlement sur l’attribution des logements à loyer modique.

Il peut toutefois reprendre le logement dans l’une ou l’autre des situations suivantes :

1. il est lui-même âgé de 70 ans ou plus et souhaite reprendre le logement pour s’y loger;

2. le bénéficiaire de la reprise est âgé de 70 ans ou plus;

3. il est un propriétaire occupant âgé de 70 ans ou plus et souhaite loger, dans le même immeuble que lui, un bénéficiaire âgé de moins 70 ans».

Pour plus d’information sur cette disposition du Code civile, vous pouvez joindre l'ACEF Rive-Sud de Québec au 418 835-6633 ou la Régie du logement au 1 800 683-2245.

Témoins ou victimes peuvent joindre la ligne téléphonique Aide Abus Ainés au 1 888 489-2287.
Événements & divertissement
Recevez notre bulletin
Recevez toutes nos nouveautés automatiquement. Nouvelles, concours, coupons rabais, alertes...

Abonnez-vous ici
Devenez bénévole
Le bénévolat... Une précieuse ressource !
Offre d'emplois, services offerts,
nouvelles et bien plus...

Venez nous rencontrer