Le chorégraphe et entrepreneur Nicolas Bégin a été nommé le troisième citoyen d’honneur de la Ville de Lévis le 21 juin. Il succède à Monique F. Leroux et Maurice Tanguay.

Celui qui a fondé la compétition de danse Hit The Floor en 2010 à Lévis a avoué qu’il s’agissait de la plus importante reconnaissance qu’on lui ait offerte. «Même si j’ai fait des gros plateaux de tournage de films américains, des prestations devant deux millions de spectateurs, que j’ai eu des distinctions au cours des dernières années dans le monde des affaires, il reste que ce que je reçois aujourd’hui, c’est la plus grosse reconnaissance que j’ai eue dans ma vie. Jamais je ne pensais avoir le titre de citoyen d’honneur de la Ville de Lévis, surtout à l’âge de 33 ans» a commenté Nicolas Bégin en point de presse.

En effet, malgré son jeune âge, Nicolas Bégin possède déjà un parcours hors du commun. Il a accumulé les reconnaissances de Personnalité touristique de l’année aux Grands Prix du Tourisme de Chaudièe-Appalaches en 2016, Diploômé influent de l’Association des diplômés de l’Université Laval et Jeune personnalité d’affaire en 2014. Il a également participé aux émissions So You Think You Can Dance Canada en 2009 et America’s Best Dance Crew en 2010 avec la troupe Blueprint, avec qui il a obtenu la deuxième place. Il a aussi pris part à de nombreuses productions sur scène et à la télévision, avec entre autres le Cirque du Soleil, Bons Baisers de France, Footloose et Saturday Night Fever. Il est apparu dans des films, tels que Step Up 5 : All In, Make Your Move et Sur Le Rythme. Il est aujourd’hui directeur artistique de la compagnie de danse PNT.

Ancré dans sa ville

Nicolas Bégin possède une longue histoire familiale à Lévis. Son grand-père, Laurent Bégin, a fondé l’entreprise Lévis Construction que son père, Christian, a reprise comme président et actionnaire. Sa mère, France Bégin, a œuvré tout au long de sa carrière chez Desjardins à Lévis. C’est aussi à Lévis qu’il a développé sa passion pour la danse. «J’ai suivi mon premier cours de danse à l’école Élédanse, puis au Studio Party Time. J’y ai aussi fait mon premier spectacle de danse officiel sur la scène du Cégep de Lévis-Lauzon. J’ai fait mes études au Collège de Lévis où j’ai eu la chance de faire le premier programme de breakdance, a-t-il raconté. J’ai aussi eu la chance de démarrer le premier événement de Hit The Floor : Hit The Floor Lévis qui est vraiment le plus important de tous nos événements.» Nicolas Bégin a aussi fondé sa famille à Lévis alors que ses deux enfants y sont nés.

De son côté, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier n’avait que de bons mots pour Nicolas Bégin. «Nicolas est un Lévisien de grand talent, dynamique et qui fait rayonner notre ville au-delà de nos frontières. Hit The Floor est maintenant l’événement qui génère le plus de retombées économiques à Lévis. Il se retrouve désormais sur notre tableau d’honneur aux côtés de Monique F. Leroux et Maurice Tanguay», a conclu M. Lehouillier.

CRÉDIT IMAGES 2 À 5 : STEVE ROY

Les plus lus

Le prolongement d’Étienne-Dallaire se poursuit

La deuxième phase des travaux de prolongement du boulevard Étienne-Dallaire, réalisés dans le cadre du projet de développement résidentiel et commercial Umano, a été officiellement lancée ce 7 septembre.

Le 6e RAC a tenu sa parade régimentaire de rentrée

Le 6e Régiment d’artillerie de campagne à Lévis s’est réuni le 26 août, en marge de la formation des réservistes. Une grande parade régimentaire a ouvert les célébrations devant un parterre d’invités de la société civile et militaire réunis au Manège militaire de Lévis.

Maison Rodolphe-Audette : démolition en appel

Une demande d’appel de la décision du 3 juillet du comité de démolition, autorisant la démolition de la bâtisse située au 6410, sur la rue Saint-Laurent, a été déposée par Jean-Marc Lafrenière le 30 juillet auprès de la Ville de Lévis.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 5 septembre 2018

René Bégin, président de Lemieux Nolet, était très heureux de son implication auprès de Cité Joie qui a permis d’amasser 16 250 $ (1re photo).

Nouvelle école secondaire nécessaire à Lévis

La Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) a officiellement transmis, le 28 août, une demande au ministère de l’Éducation afin d’obtenir les subsides en vue de la construction d’une nouvelle école secondaire dans le secteur Lévis d’ici trois à quatre ans. Le nouveau bâtiment permettrait à l’organisme de faire face adéquatement à l’explosion de la clientèle scolaire dans l’est de la ville.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 22 août 2018

Tout d’abord, j’aimerais féliciter toute l’organisation du Festival Jazz etcetera de Lévis. Malgré les conditions pas toujours faciles, vous avez su livrer un événement que les festivaliers ont grandement apprécié (1re photo).

Une grande roue s’installe au quai Paquet

Au quai Paquet, promeneurs et visiteurs peuvent désormais admirer les lieux et profiter de la vue sur Québec assis dans une nacelle. Depuis ce matin, la grande roue transporte des passagers à son bord.

Imaginer le troisième lien

Si le projet de troisième lien routier entre les deux rives provoque beaucoup de débats dans la région, l’infrastructure désirée par plusieurs alimente également l’imagination de certains citoyens. En effet, le Lévisien Jules Pérusse a décidé de construire une maquette d’une partie d’un possible nouveau trait d’union entre les deux rives.

Saint-Lambert a enfin son festival

Les citoyens de Saint-Lambert-de-Lauzon pourront désormais festoyer lors d’un grand événement dans leur localité. En effet, la première édition du Festival de la Rentrée aura lieu dans la municipalité beauceronne les 24, 25 et 26 août prochains.

Parc Lallemand : la patinoire attend toujours

Depuis 2014, le quartier résidentiel adjacent à la route Lallemand, dans le secteur Lauzon, attend que la Ville y aménage une patinoire en hiver et y construise des jeux d’eau. Des résidents du secteur ont l’impression qu’on ne prend pas leur dossier au sérieux.