CRÉDIT : ARCHIVES

Mario Fortier, président de la STLévis, et Jean-François Carrier, directeur général, se disent eux-mêmes surpris du débordement de clientèle à mobilité réduite qui survient actuellement à la Société de transport de Lévis, mais déplorent le manque d’aide financière reçue du gouvernement pour desservir ces nouveaux usagers.

«En 2017, on avait atteint le plafond que je m’attendais atteindre en 2024. Sept ans en avance sur la croissance, je n’ai jamais vu ça. […] On aurait besoin de 300 000 à 400 000 $ de plus par année, juste pour supporter la demande associée au transport adapté. Moi, je me tourne vers la Ville, parce que le gouvernement a gelé sa contribution», a laissé entendre le directeur général.

Depuis que les centres de réadaptation de Lévis ont délaissé leurs propres services de transport, la STLévis a constaté une croissance impressionnante du nombre de ses usagers. À l’automne, le défi de la nouvelle direction générale a alors été de restructurer le transport adapté, afin de le faire concorder avec les moyens financiers stagnants du gouvernement. «De 2013 à 2017, la Ville a fourni 500 000 $ de plus à chaque année, donc 2 millions au terme de 4 ans, tandis que le gouvernement l’a monté de 10 % en 10 ans», a expliqué M. Fortier, également conseiller municipal à la Ville de Lévis.

Restructurations nécessaires

Pour s’adapter à cette soudaine évolution, la STLévis s’en est remis aux chiffres de 2017, qui a été une année record en termes de déplacement par transport adapté. «On s’est dit que puisque ce n’est jamais pareil d’un jour de semaine à l’autre, […] on va mettre les mêmes capacités que 2017. Quand ces capacités-là sont atteintes, on crée une liste d’attente et puisqu’il y a souvent des gens qui cancellent dans les jours qui suivent, on les rappelle et on les replace», a expliqué le président.

Jusqu’à présent, MM. Fortier et Carrier croient être sur la bonne voie. Selon les statistiques fournies par ce dernier, la demande pour les mois de mars, avril, mai et juin 2018 a été satisfaite à 98,7 %. «Moi à l’école, quand j’avais 95%, j’étais dans le top!», a-t-il signalé, satisfait. 

Lire aussi : Elle accuse la STLévis de nuire à son émancipation

 

Les plus lus

Fête nationale du Québec : deux jours de festivités à Lévis

Les célébrations de la Fête nationale du Québec à Lévis se tiendront dans le Vieux-Lévis, à la Maison natale de Louis Fréchette et dans le quartier de Breakeyville, à l’invitation d’organismes et citoyens, sous la coordination de la Société nationale des Québécoises et Québécois de Chaudière-Appalaches (SNQCA). Parmi les nombreuses activités proposées les 23 et 24 juin, l’une des nouveautés sera l...

Une école anglophone s’installerait à Lévis

La Commission scolaire Central Québec (CSCQ) envisage d’inaugurer une école primaire anglophone dans la région de Lévis pour la rentrée scolaire 2020. La commission scolaire évalue que plus de 300 élèves traversent de la Rive-Sud à la Rive-Nord chaque jour.

Lévis aura sa succursale de la SQDC dès le 17 octobre

La Société des alcools du Québec (SAQ) a annoncé, par voie de communiqué de presse, que Lévis aura l’une des quatre premières succursales de la Société québécoise du cannabis (SQDC) dès que la loi entrera en vigueur le 17 octobre prochain. Le bail aurait été signé au cours des derniers jours.

Le Festibière de Lévis bat son plein au quai Paquet

Les amateurs de bières et de plein air ont rendez-vous au Quai Paquet pour la seconde édition du Festibière de Lévis. Les festivités se poursuivent toute la fin de semaine, jusqu’à dimanche. Le cru 2018 promet d’être riche en nouveautés et en variétés des microbrasseries, de la musique et des arts, sans oublier la vue.

Une fête du Canada sous le thème des super héros

Encore une fois, la Maison de la Famille Rive-Sud et Parcs Canada convient la population à souligner la fête du Canada au fort Numéro-Un de Lévis le 1er juillet. En nouveauté cette année, les organisatrices de l’événement familial invitent petits et grands à enfiler costumes et/ou accessoires de leur héros ou princesse favori.

Nicolas Bégin : Citoyen d’honneur de Lévis

Le chorégraphe et entrepreneur Nicolas Bégin a été nommé le troisième citoyen d’honneur de la Ville de Lévis le 21 juin. Il succède à Monique F. Leroux et Maurice Tanguay.

22 000 $ pour la Fondation de l’École Marcelle-Mallet

La Fondation de l’École Marcelle-Mallet a recueilli la somme de 22 000 $ lors de son cocktail dînatoire du 1er mai dernier, au Bistro Évolution et traiteur.

La saison 2018 des activités du quai Paquet lancée vendredi

La Ville de Lévis convie la population, dès 17h ce vendredi, à son grand rendez-vous familial gratuit pour lancer les festivités estivales du quai Paquet.

La Chaudière-Appalaches ouvre ses champs au public

C’est aujourd’hui qu’a eu lieu le lancement officiel de l’autocueillette des petits fruits dans la région de la Chaudière-Appalaches. Bien qu’en retard de quelques jours en comparaison aux années précédentes, la saison s’annonce dans la normale.

La SQDC dévoile l’emplacement de la succursale de Lévis

La Société québécoise du Cannabis (SQDC) a dévoilé que sa succursale de Lévis aura pignon sur rue au 95, route du Président-Kennedy. L'information a été confirmée par le service des relations de presse de la SAQ.