La danse donnera plus que jamais le tempo des Grands Feux Loto-Québec, qui débutent ce jeudi 2 août avec la soirée country. Tout a été mis en œuvre pour entraîner le public dans un immense bal à ciel ouvert, avec DJ, danseurs, costumes et, bien sûr, le spectacle pyrotechnique à 22h.

Avant que les feux dansent dans le ciel, les bords du Saint-Laurent, le quai Paquet à Lévis et la place des Canotiers sur l’autre rive, s’animeront avec une programmation où musique et danse seront de nouveau à l’honneur, lors des quatre jeudis et des deux samedis des Grands Feux, du 2 au 23 août. Après le succès de cette formule mariant danse et pyrotechnie, qui a réuni 700 000 visiteurs l’an passé, l’organisation a ajouté des nouveautés pour créer une ambiance encore plus festive.

«La danse avant les feux a créé un tel engouement l’an dernier que nous avons choisi d’aller encore plus loin cet été en invitant les gens à s’habiller aux couleurs de la thématique. De quoi amplifier le concept… et les émotions!», s’est enthousiasmée Élisabeth Farinacci, directrice générale de l’événement.

Dès 21h, des danseurs professionnels animeront les deux scènes principales et les 20 scènes satellites. Sur les quais, troupes de danseurs amateurs et écoles de danse venant de plusieurs endroits marqueront le rythme. Objectif, réveiller le danseur caché en chacun des spectateurs, du plus débutant au plus expérimenté. De la danse à la pyrotechnie, il n’y aura qu’un pas, puisque les chorégraphies accompagneront aussi le tout début des feux.

Des chorégraphies pour chaque univers

Sous la direction du Lévisien et fondateur de Hit The Floor, Nicolas Bégin, les chorégraphies, présentées en simultané sur les deux rives, plongeront les spectateurs dans l’univers de la soirée. De l’ouest américain à l’Inde, en passant par la pop des années 80, la salsa cubaine, les valses et le rock des années 60.

Dans le rôle de DJ et directeur musical, Sébastien Potvin, a concocté une sélection musicale pour que tout le monde y trouve son compte. «Mon rôle consiste ni plus ni moins, à mettre le party! Tout un défi! J’aimerais que tout le monde puisse dire, au moins une fois dans la soirée : ‘’C’est ma toune!’’», a-t-il annoncé.

La soirée du 18 août, sous la direction musicale de Xavier Boucher, se fera, tout comme les valses, en trois temps. Tout d’abord, les grands airs des valses viennoises feront virevolter le public. Puis les valses de chansons populaires francophones berceront la foule de souvenirs. Pour finir, les valses du cinéma résonneront en final de cette bande sonore. L’orchestre laissera alors place aux feux.

Programme et informations pratiques sur le site lesgrandsfeux.com.

 

La STLévis emmène les passagers aux premières loges

La navette Paquet sera en service lors des six soirées (2, 9, 11, 16, 18 et 23 août) des Grands Feux Loto-Québec, avec des autobus supplémentaires et un horaire prolongé après les représentations.

Le départ est situé à proximité du stationnement incitatif aux Galeries Chagnon. La navette déposera ses passagers au terminus de la traverse.

Afin d’accélérer les déplacements en fin de soirée, l’embarquement à toutes les portes sera autorisé dans les navettes au retour, à partir du terminus de la Traverse.

La navette s’ajoute aux parcours L2, 11 et 11A, qui assurent le service vers le quai Paquet et la gare fluviale de Lévis selon leurs horaires habituels.

Les parcours seront modifiés entre 20h et 23h, durant les activités des Grands Feux Loto-Québec. Les autobus circuleront sur la rue Saint-Laurent, de la rue Fraser jusqu'à la Côte du Passage. La circulation se fera en sens unique d'est en ouest.

En 2017, la STLévis a déplacé jusqu’à 4 000 personnes par soir lors la précédente édition.

Informations au stlevis.ca/evenement ou auprès du service à la clientèle au 418 837-2401.

 

Les horaires de la traverse Québec-Lévis modifiés

Lors des Grands Feux Loto-Québec, le trafic maritime sera interrompu les samedis 11 et 18 août et les jeudis 2, 9, 16 et 23 août entre 21 h 15 et 22 h 40.

Les samedis 11 et 18 août, les dernières traversées avant les feux se feront à 21h, au départ de Québec et de Lévis. La reprise du service s’effectuera vers 22h40 des deux rives. L’horaire régulier rependra à 23 h.

Les jeudis 2, 9, 16 et 23 août, les dernières traversées avant les feux se feront à 20h30 au départ de Québec et à 21h de Lévis. La reprise du service s’effectuera vers 22h40 de Québec et à 23h de Lévis.

Les plus lus

Un jeune infirmier en stage à Haïti

Sept étudiantes, un étudiant et deux professeures en technique de Soins infirmiers du Cégep de Lévis-Lauzon ont aidé à soigner 582 patients lors d’un voyage humanitaire à Haïti, en 2018. Un voyage qui a changé le regard d’Antonin Giguère, futur infirmier parti pour la seconde fois sur ce territoire des Caraïbes.

Le zéro déchet gagne Lévis

Programme d’accompagnement mené par la ville, groupes Facebook, épicerie en vrac et commerçants qui proposent à leurs clients d’apporter leurs propres plats, les pratiques évoluent en même temps que la conscience environnementale se développe.

50 ans pour le Cégep de Lévis-Lauzon

Fondé le 7 mai 1969, le Cégep de Lévis-Lauzon a diplômé près de 34 000 étudiants. Cette année, l’institution fête ses 50 ans et l’organisation souhaite inviter étudiants, membres du personnel, diplômés et citoyens à venir célébrer le passé, mais aussi l’avenir.

Le savoir-faire étudiant au service des organismes

Des étudiants du Cégep de Lévis-Lauzon ont présenté à cinq organismes de la région les résultats d’un travail d’enquête statistique grandeur nature destiné à alimenter leurs stratégies de développement. Ce projet résulte d’une collaboration entre des enseignants, ces organisations et une entreprise spécialisée dans l’évaluation de projet.

Deux bébés du 1er janvier à Lévis

Le premier bébé de l’année né à l’Hôtel-Dieu de Lévis est originaire de Saint-Apollinaire. Mélissa Rivard et Olivier Chouinard ont accueilli le petit Valentin, le 1er janvier à 3h53. Le même jour à 21h, un deuxième bébé a pointé le bout de son nez. Nathan (sur la photo) fait le bonheur de ses parents, Cindy Lévesque et Samuel Maltais, qui résident à Lévis.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 9 janvier 2019

En ce début de nouvelle année, je poursuis mes souhaits que je tiens à offrir à des personnalités de la région.

Une école reconnaissante

Afin de souligner l’implication au profit de l’École Charles-Rodrigue de l’équipe Pelletier Dessercom lors du Grand défi Pierre Lavoie au cours des dernières années, des membres du personnel de l’établissement primaire du quartier Lévis ont remis, le 27 novembre, une plaque à Yvan Pelletier, l’un des dirigeants de Pelletier Déco Surfaces.

Le numérique au cœur de l’apprentissage

Depuis 10 ans, l’école secondaire privée Marcelle-Mallet intègre les nouvelles technologies dans l’apprentissage des élèves. Plus qu’un outil, le numérique est devenu une pédagogie. Reconnaissance de ces pratiques, la certification Apple a été accordée à l’établissement pour la seconde fois.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 2 janvier 2019

Cette semaine, je poursuis mes souhaits que je désire offrir à des personnalités de la région.

Revue 2018 - Rétrospective de novembre

Pendant que la Ville amenait le dossier de l’aérodrome de Pintendre en Cour suprême et qu’elle se dotait d’une nouvelle image, la Davie recevait un nouveau contrat, le chef du Parti conservateur du Canada, Andrew Scheer, était de passage à Lévis et Paradis et Picard étaient nommés à des postes importants l’Assemblée nationale.