CRÉDIT : ARCHIVES

Une baisse du nombre d’étudiants dans les cégeps du Québec est constatée par la Fédération des cégeps en août. Le Journal est allé prendre le pouls de la situation au Cégep de Lévis-Lauzon.

Selon des données recueillies entre le 1er et le 20 août, 172 814 étudiants sont inscrits cet automne dans un des 48 cégeps publics du Québec, dans le secteur de l’enseignement ordinaire (préuniversitaire, technique et Tremplin DEC).

Cette prévision est de 1,4 % inférieure à celle enregistrée à la même date l’an dernier. 77 561 sont de nouveaux inscrits, ce qui représente une baisse de 1,8 % (1 460 étudiants). Comparée à 2017, la population étudiante des collèges de Chaudière-Appalaches devrait connaître une baisse de 1,3 % (- 70 étudiants).

Au Cégep de Lévis-Lauzon, 2 700 étudiants étaient inscrits à la date du 29 août, soit une centaine de moins que l’an passé à la même période où ce nombre était compris entre 2 800 et 2 825.

La directrice des communications et des affaires corporatives au sein de l’établissement, Adèle Charron, rappelle toutefois qu’il faut «être prudent avec les chiffres», car il y a des fluctuations d’une semaine à l’autre en début d’année en raison des admissions tardives, des changements de programme et des abandons qui peuvent se faire jusqu’au 20 septembre.

300 étudiants en moins

Sur une période de quelques années, la baisse approche les 300 étudiants. Ils étaient 2 924 en 2013-2014, 2 987 deux ans plus tard (2015-2016) et 2 796 l’an passé (2017-2018). Un tiers de cette baisse a eu lieu entre la rentrée 2017 et la rentrée 2018 (environ 2 692 étudiants).

Plusieurs facteurs expliquent cette baisse, dont la démographie en premier lieu. Il y a en effet moins d’élèves dans les écoles secondaires. Le plein emploi en Chaudière-Appalaches fait aussi que moins de travailleurs retournent aux études pour compléter leur formation. En conséquence, le nombre de demandes d’admission par ces profils sont moins nombreuses dans les techniques.

«En fait, ça fait plusieurs années qu’on sait qu’il va y avoir une baisse. On n’est pas surpris de ça. C’est une réalité qui touche pratiquement tout le Québec. Évidemment, notre région n’y échappe pas. Le ministère avait fait des prévisions au niveau des effectifs de chaque collège. Ça nous donnait une idée de la baisse année après année. On est dans le creux, mais il va y avoir une hausse d’ici deux ans, en 2020», annonce Adèle Charron.

Des variations similaires au secondaire

Si le cégep se préoccupe de la situation, elle n’a toutefois rien de «dramatique». C’est plutôt à l’avenir que pense l’établissement.

«On se prépare pour accueillir les élèves qui vont rentrer dans les prochaines années», assure-t-elle. La porte-parole considère qu’il ne s’agit que d’une «question mathématique», puisqu’il y a aussi moins d’élèves en secondaire 4 et 5, mais déjà plus d’élèves en secondaire 1, 2 et 3, d’où l’augmentation attendue.

Aucune fermeture de programme n’a cependant été enregistrée. D’ailleurs, Adèle Charron dit ne pas avoir vu de programme en difficulté.

«Si on maintient les programmes, ça veut dire que les cours se donnent. C’est juste qu’il y a un peu moins d’élèves dans les cours», observe-t-elle. Dans les enseignements généraux, tels que la littérature ou l’anglais, il est possible que le nombre de groupes soit lui aussi réduit.

Bien qu’on ne puisse pas établir une corrélation entre les nombres d’étudiants et de professeurs, il n’empêche que la baisse des effectifs étudiants a «un impact direct sur le nombre de professeurs» qui va «fluctuer en fonction du nombre d’étudiants».

Il y a donc une tendance à la diminution du côté du corps enseignant, davantage visible sur les postes à temps partiels. Mais les facteurs expliquant cette évolution restent multiples et complexes.

Pour faire face à la baisse des étudiants, le Cégep de Lévis-Lauzon entend intensifier ses efforts pour mieux faire connaître et mieux faire la promotion de ses programmes, tout en maintenant une offre attractive grâce à de nouveaux programmes et à l’actualisation de ceux existants ainsi qu’à ajout de «couleur locale». Dès la rentrée prochaine, le cégep proposera Gestion de commerces, une technique en administration, l’un des deux programmes les plus populaires au Québec. L’effectif prévu sera d’une cinquantaine d’élèves.

Les plus lus

Le prolongement d’Étienne-Dallaire se poursuit

La deuxième phase des travaux de prolongement du boulevard Étienne-Dallaire, réalisés dans le cadre du projet de développement résidentiel et commercial Umano, a été officiellement lancée ce 7 septembre.

Le 6e RAC a tenu sa parade régimentaire de rentrée

Le 6e Régiment d’artillerie de campagne à Lévis s’est réuni le 26 août, en marge de la formation des réservistes. Une grande parade régimentaire a ouvert les célébrations devant un parterre d’invités de la société civile et militaire réunis au Manège militaire de Lévis.

Maison Rodolphe-Audette : démolition en appel

Une demande d’appel de la décision du 3 juillet du comité de démolition, autorisant la démolition de la bâtisse située au 6410, sur la rue Saint-Laurent, a été déposée par Jean-Marc Lafrenière le 30 juillet auprès de la Ville de Lévis.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 5 septembre 2018

René Bégin, président de Lemieux Nolet, était très heureux de son implication auprès de Cité Joie qui a permis d’amasser 16 250 $ (1re photo).

Nouvelle école secondaire nécessaire à Lévis

La Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) a officiellement transmis, le 28 août, une demande au ministère de l’Éducation afin d’obtenir les subsides en vue de la construction d’une nouvelle école secondaire dans le secteur Lévis d’ici trois à quatre ans. Le nouveau bâtiment permettrait à l’organisme de faire face adéquatement à l’explosion de la clientèle scolaire dans l’est de la ville.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 22 août 2018

Tout d’abord, j’aimerais féliciter toute l’organisation du Festival Jazz etcetera de Lévis. Malgré les conditions pas toujours faciles, vous avez su livrer un événement que les festivaliers ont grandement apprécié (1re photo).

Une grande roue s’installe au quai Paquet

Au quai Paquet, promeneurs et visiteurs peuvent désormais admirer les lieux et profiter de la vue sur Québec assis dans une nacelle. Depuis ce matin, la grande roue transporte des passagers à son bord.

Imaginer le troisième lien

Si le projet de troisième lien routier entre les deux rives provoque beaucoup de débats dans la région, l’infrastructure désirée par plusieurs alimente également l’imagination de certains citoyens. En effet, le Lévisien Jules Pérusse a décidé de construire une maquette d’une partie d’un possible nouveau trait d’union entre les deux rives.

«J’apprends à faire la paix avec mon diagnostic»

À 19 ans, Sabrina Billard publie son second livre, quatre ans après un ouvrage qui racontait son histoire d’intimidation à l’école. Aux éditions Tête haute, Le journal d’une timbrée est le récit d’une jeune adulte, prise entre son parcours d’intimidée et la découverte de sa bipolarité.

Saint-Lambert a enfin son festival

Les citoyens de Saint-Lambert-de-Lauzon pourront désormais festoyer lors d’un grand événement dans leur localité. En effet, la première édition du Festival de la Rentrée aura lieu dans la municipalité beauceronne les 24, 25 et 26 août prochains.