Virginie Cimon-Morin et Jacinthe Tourigny participeront au Trophée roses des sables. CRÉDIT : FRÉDÉRIC LESSARD

Virginie Cimon-Morin et Jacinthe Tourigny ont décidé de se donner un grand défi d’équipe au début 2018 : participer au Trophée roses des sables. L’aventure se déroulera au mois d’octobre 2019, au Maroc. Les deux femmes de la région de Lévis sont présentement en campagne de financement, elles doivent amasser 24 000 $ d’ici un an pour participer à l’événement.

Jacinthe et Virginie sont toutes les deux mamans, respectivement de quatre et trois enfants. Elles se sont connues par l’entremise de ceux-ci. Virginie entretenait ce projet dans le fond de son esprit depuis longtemps.

«C’est un rêve que j’avais depuis dix ans, je savais qu’un jour, je le ferais», lance-t-elle en parlant du Trophée roses des sables.

Cette épreuve est réservée exclusivement aux femmes, elles devront parcourir le désert marocain à bord d’un quad, d’une moto ou d’un 4x4. Elles n’auront qu’une boussole et un livre de route pour retrouver leur chemin dans les dunes. L’événement soutient trois causes que les deux femmes ont à cœur : le Club des petits déjeuners, le cancer du sein et les Enfants du désert.

«Lorsque Virginie m’a dit qu’elle se cherchait une partenaire pour ce projet, je lui ai tout de suite dit d’arrêter de chercher», dit Jacinthe. C’est à partir de là que le rêve de Virginie a commencé à prendre forme. 

Campagnes de financement

Les deux femmes font des pieds et des mains depuis le début de l’année pour récolter de l’argent à gauche et à droite. Elles ont d’ailleurs amassé le tiers du montant nécessaire pour octobre 2019. Que ce soit par la vente de hot-dogs lors d’événements, la vente de pantoufles, de cônes de bonbons, de produits d’érable, de moitié-moitié, à la concoction d’un formulaire de demande de commandites en passant par le nettoyage d’un site de festival, tous les moyens sont bons pour récolter quelques dollars. 

«Je pense que si on doit se préparer mentalement pour le défi, passer au travers de toutes ces activités de financement pour récolter 24 000 $, ça te forge le mental», souligne Jacinthe. En effet, plusieurs défis attendent les aventurières au cours de ce rallye, mais les étapes pour s’y rendre sont une épreuve en soi. «Ça demande beaucoup de volonté. Avec la petite vie de famille, souvent on commence à travailler sur nos activités de financement tard le soir et on se couche aux petites heures du matin», explique Virginie. 

Si la vie familiale est un aspect important pour ces deux femmes, elles n’hésitent pas à impliquer leurs enfants dans leur démarche. «On tente de mettre nos enfants à contribution, de les faire participer à notre projet et ils aiment s’impliquer. Ils en parlent à tout le monde, ils ont l’air fiers de nous. C’est un peu notre façon de leur enseigner la persévérance», affirme Jacinthe.

Prévoir beaucoup d’émotions

Si les deux amies ont décidé de partir ensemble, c’est qu’elles croient qu’elles sont compatibles.

«On est deux personnes qui aiment rire et qui ne se choquent pas pour rien, je pense que ça devrait bien aller, on a déjà une bonne chimie d’équipe», exprime Virginie.

Elles se lancent dans une aventure où elles devront apprendre à réparer une voiture, manipuler des véhicules peu familiers et parcourir le désert, l’inconnu les attend. Elles auront quelques formations pour apprendre à conduire leur véhicule ainsi que réaliser les tâches mécaniques de base et elles seront formées pour s’orienter à l’aide d’une boussole.

Avec tout ça en tête, les coéquipières sont conscientes de ce qui les attend. «Le fait d’être 24 heures sur 24 en équipe est un défi en soi. On va apprendre à bien communiquer et dès qu’il y a un problème, on pourra se parler. Il va y avoir beaucoup d’émotions», affirme Virginie.

Pour la prochaine année, les courageuses continueront à s’impliquer dans les différents événements de la région pour amasser des dons afin de réaliser leur projet. 

Pour plus d’information ou leur offrir un don, vous pouvez consulter le www.gofundme.com/RocknRouledessables.

Les plus lus

Un chanceux recherché par Loto-Québec à Lévis

Loto-Québec est à la recherche d'un gagnant de 333 333,40 $ au Lotto Max, dont le billet a été acheté à Lévis.

L'une des pires routes du Québec à Lévis?

CAA-Québec a dévoilé, le 9 mai, le top 10 préliminaire de son initiative visant à identifier les pires routes du Québec. Le chemin Craig, à Saint-Nicolas et à Saint-Étienne-de-Lauzon, fait partie de ce classement peu flatteur.

Deux professeures relèvent le pari du coenseignement

Alors que la tendance est plutôt de tenter de diminuer le nombre d’élèves par classe, deux enseignantes de l’École Notre-Dame-d’Etchemin de Saint-Romuald ont fait le pari de former un seul groupe de 48 étudiants.

Les piscines extérieures seront chauffées à Lévis

Les onze bassins extérieurs du territoire seront chauffés dès le début de la saison estivale prochaine. Un investissement de 150 000 $ permettra de procéder à la réfection des installations des piscines extérieures.

Le Happening cuisine de rue reporté au 24 mai

C'est plutôt le vendredi 24 mai que se tiendra la quatrième édition du Happening Cuisine de rue de Lévis. Les passants sur la rue J.-B.-Michaud dans le quartier Miscéo pourront déguster les créations des camions de cuisine de rue présents sur place de 11h à 20h.

Bilan des inondations : une quinzaine de résidences évacuées à Lévis

Les inondations sur le territoire pendant le congé pascal ont nécessité l’évacuation de 17 personnes, dont 10 ont reçu une aide de la Croix-Rouge. Plusieurs équipes de pompiers ont été mobilisées sur le terrain. Certaines étaient déployées en soutien dans les municipalités environnantes.

Une machine distributrice spécialisée au Collège de Lévis

Le Bazar étudiant du Collège de Lévis, une friperie gérée par les élèves pour les élèves du Collège basée sur le modèle entrepreneurial d’une coopérative, a mis sur pied une machine distributrice à matériel scolaire et produits d’hygiène, au Collège, le 10 avril dernier.

Aérodrome de Pintendre : citoyens et Ville font front commun

Le déménagement prochain des activités de Parachutisme Atmosphair de l’aérodrome de Saint-Jean-Chrysostome à celui de Pintendre était au cœur des discussions lors du dernier conseil municipal. Des citoyens ont profité de la période de question pour interroger le maire sur les suites qui seront données par la Ville dans ce dossier.

L'écoresponsabilité à la fête au quai Paquet à Lévis

Une fin de semaine d’activités pour toute la famille fera découvrir les gestes respectueux de l’environnement au quai Paquet à Lévis, les 15 et 16 juin. Un spectacle gratuit, alliant magie, danse et science, sera présenté le samedi soir.

Une simulation de camp de réfugiés au Cégep de Lévis-Lauzon

Afin de sensibiliser les étudiants du Cégep de Lévis-Lauzon (CLL) à la réalité des personnes réfugiées, une simulation de migration forcée s’est déroulée le 18 avril avec plus d’une centaine de cégépiens.