Virginie Cimon-Morin et Jacinthe Tourigny participeront au Trophée roses des sables. CRÉDIT : FRÉDÉRIC LESSARD

Virginie Cimon-Morin et Jacinthe Tourigny ont décidé de se donner un grand défi d’équipe au début 2018 : participer au Trophée roses des sables. L’aventure se déroulera au mois d’octobre 2019, au Maroc. Les deux femmes de la région de Lévis sont présentement en campagne de financement, elles doivent amasser 24 000 $ d’ici un an pour participer à l’événement.

Jacinthe et Virginie sont toutes les deux mamans, respectivement de quatre et trois enfants. Elles se sont connues par l’entremise de ceux-ci. Virginie entretenait ce projet dans le fond de son esprit depuis longtemps.

«C’est un rêve que j’avais depuis dix ans, je savais qu’un jour, je le ferais», lance-t-elle en parlant du Trophée roses des sables.

Cette épreuve est réservée exclusivement aux femmes, elles devront parcourir le désert marocain à bord d’un quad, d’une moto ou d’un 4x4. Elles n’auront qu’une boussole et un livre de route pour retrouver leur chemin dans les dunes. L’événement soutient trois causes que les deux femmes ont à cœur : le Club des petits déjeuners, le cancer du sein et les Enfants du désert.

«Lorsque Virginie m’a dit qu’elle se cherchait une partenaire pour ce projet, je lui ai tout de suite dit d’arrêter de chercher», dit Jacinthe. C’est à partir de là que le rêve de Virginie a commencé à prendre forme. 

Campagnes de financement

Les deux femmes font des pieds et des mains depuis le début de l’année pour récolter de l’argent à gauche et à droite. Elles ont d’ailleurs amassé le tiers du montant nécessaire pour octobre 2019. Que ce soit par la vente de hot-dogs lors d’événements, la vente de pantoufles, de cônes de bonbons, de produits d’érable, de moitié-moitié, à la concoction d’un formulaire de demande de commandites en passant par le nettoyage d’un site de festival, tous les moyens sont bons pour récolter quelques dollars. 

«Je pense que si on doit se préparer mentalement pour le défi, passer au travers de toutes ces activités de financement pour récolter 24 000 $, ça te forge le mental», souligne Jacinthe. En effet, plusieurs défis attendent les aventurières au cours de ce rallye, mais les étapes pour s’y rendre sont une épreuve en soi. «Ça demande beaucoup de volonté. Avec la petite vie de famille, souvent on commence à travailler sur nos activités de financement tard le soir et on se couche aux petites heures du matin», explique Virginie. 

Si la vie familiale est un aspect important pour ces deux femmes, elles n’hésitent pas à impliquer leurs enfants dans leur démarche. «On tente de mettre nos enfants à contribution, de les faire participer à notre projet et ils aiment s’impliquer. Ils en parlent à tout le monde, ils ont l’air fiers de nous. C’est un peu notre façon de leur enseigner la persévérance», affirme Jacinthe.

Prévoir beaucoup d’émotions

Si les deux amies ont décidé de partir ensemble, c’est qu’elles croient qu’elles sont compatibles.

«On est deux personnes qui aiment rire et qui ne se choquent pas pour rien, je pense que ça devrait bien aller, on a déjà une bonne chimie d’équipe», exprime Virginie.

Elles se lancent dans une aventure où elles devront apprendre à réparer une voiture, manipuler des véhicules peu familiers et parcourir le désert, l’inconnu les attend. Elles auront quelques formations pour apprendre à conduire leur véhicule ainsi que réaliser les tâches mécaniques de base et elles seront formées pour s’orienter à l’aide d’une boussole.

Avec tout ça en tête, les coéquipières sont conscientes de ce qui les attend. «Le fait d’être 24 heures sur 24 en équipe est un défi en soi. On va apprendre à bien communiquer et dès qu’il y a un problème, on pourra se parler. Il va y avoir beaucoup d’émotions», affirme Virginie.

Pour la prochaine année, les courageuses continueront à s’impliquer dans les différents événements de la région pour amasser des dons afin de réaliser leur projet. 

Pour plus d’information ou leur offrir un don, vous pouvez consulter le www.gofundme.com/RocknRouledessables.

Les plus lus

«J’apprends à faire la paix avec mon diagnostic»

À 19 ans, Sabrina Billard publie son second livre, quatre ans après un ouvrage qui racontait son histoire d’intimidation à l’école. Aux éditions Tête haute, Le journal d’une timbrée est le récit d’une jeune adulte, prise entre son parcours d’intimidée et la découverte de sa bipolarité.

Pousser un ami jusqu’à la ligne d’arrivée

C’est du 12 au 14 octobre prochains que se tiendront les différentes épreuves du Marathon SSQ à Québec. Un Lévisien se distinguera lors de l’épreuve du 42,2 km, le 14 octobre. En effet, Jean-Benoît Boudreau poussera Samuel Camiran, atteint de la maladie d’ataxie de Friedreich, dans son fauteuil roulant.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 26 septembre 2018

Notre maire Gilles Lehouillier a eu l’honneur de recevoir la mention élogieuse du commandant lors de la soirée dînatoire du changement des commandants du Régiment de la Chaudière (1re photo). Cette mention souligne sa contribution pour la reconnaissance de l’histoire militaire du Régiment de la Chaudière.

La place des Anciens prend vie au Collège de Lévis

Plus de 500 personnes, pour la plupart des anciens élèves, se sont réunies au Collège de Lévis pour inaugurer la place dédiée à tous ceux qui ont étudié entre les murs de l’établissement, le 29 septembre. Déjà, 1 166 noms sont inscrits sur les petites plaques noires fixées sur des stèles surmontées de l’inscription «Fiers de notre passage au Collège».

Aérodrome de Pintendre : match nul pour la Ville

La Ville de Lévis a obtenu un «match nul» dans la décision rendue le 26 septembre par la Cour d'appel du Québec, à la suite de l'appel lancé par la procureure générale du Québec dans le dossier du conflit juridique opposant la propriétaire de l'aérodrome de Pintendre à la municipalité.

Une Lévisienne derrière le nouveau Assassin’s Creed

La compagnie de jeux vidéo Ubisoft a développé le jeu le plus ambitieux de ses studios et de la série Assassin’s Creed : Assassin’s Creed Odyssey, en magasin depuis le 5 octobre. Ubisoft Québec avait la tâche de diriger la confection de cet opus plus grand que nature. Marie Cauchon, chef de produit chez Ubisoft Québec et originaire de Saint-Romuald, a travaillé sur ce projet.

Retour de la vaccination contre la grippe

Depuis le 10 octobre, le CISSS de Chaudière-Appalaches offre à toute la population de la Chaudière-Appalaches la prise de rendez-vous en ligne pour recevoir le vaccin contre la grippe (influenza).

Avis de ne pas consommer certains fromages de la Fromagerie Les Rivières

Le ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation (MAPAQ), en collaboration avec la Fromagerie Les Rivières, située au 1465, avenue Chauveau, à Québec, avise la population de ne pas consommer certains fromages fabriqués par cette entreprise et qui sont indiqués ci-dessous, car ils n'ont pas été préparés de façon à en assurer l'innocuité.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 19 septembre 2018

On peut voir du beau monde sur la 1re photo, soit les héros de la Seconde Guerre mondiale Jean Cauchy et M. Boulanger, qui a fait la campagne de Normandie en 1944. De plus, lors du souper du Régiment de la Chaudière, le nouveau commandant Provost ainsi que le colonel honoraire Belleau ont reçu la visite du lieutenant-colonel honoraire Monique Leroux ainsi que de Marie-Huguette Cormier, première vi...

Maison Rodolphe-Audette : appel entendu

Quatre ans après, le même scénario se rejoue. Le comité de démolition de la Ville de Lévis autorise la démolition de la maison Rodolphe-Audette, la décision est portée en appel et le mot final revient au conseil municipal. Les élus main- tiendront-ils la décision de démolir ou suivront-ils la ligne de leurs prédécesseurs? Réponse le 9 octobre prochain.