CRÉDIT : ALEXANDRE BELLEMARE

En collaboration avec le Réseau québécois des villes et villages en santé (RQVVS) et le Groupe femmes, politique et démocratie, le Collectif de recherche participative sur la pauvreté en milieu rural a dévoilé les résultats de sa recherche et la trousse d’outils qu’il offre aux municipalités rurales. Cette recherche de trois ans menée par Lorraine Gaudreau et Lucie Gélineau, du campus de Lévis l’Université du Québec à Rimouski (UQAR), Paule Simard, de l’Institut national de santé publique, et Sophie Dupéré, de l’Université Laval, cherchait à mettre en lumière la situation précaire de la pauvreté en milieu rural.

Devant maires, conseillers municipaux, acteurs sociaux en milieu rural et étudiants, les chercheuses ont présenté les outils qu’elles ont conçus pour agir face à la pauvreté, le 24 octobre. Cette recherche s’est révélée nécessaire à la suite d’une constatation que les chercheuses ont faite.

«On a remarqué que l’intervention en milieu rural en situation de pauvreté n’était à peu près pas documentée, et ce, pas seulement au Québec, mais au Canada et même aux États-Unis. On s’est rendu compte qu’il y avait un vide à ce niveau-là», a analysé Loraine Gaudreau. Selon la professeure, il y a un manque et plusieurs municipalités sont dans le besoin.

L’étude permet de constater que les préjugés véhiculés écartent la pauvreté des milieux ruraux, mais c’est une réalité bien présente. Selon les données récoltées par Statistique Canada lors du recensement de 2016, 14,6 % de la population se retrouve en situation de pauvreté dans les milieux urbains comparés à 14,9 % pour les milieux ruraux.

Ces statistiques ne surprennent pas le président du RQVVS et maire de Massueville (Montérégie), Denis Marion. «Dans une municipalité comme la mienne, les fameuses statistiques ont des noms et des adresses», a-t-il témoigné.

Plusieurs acteurs des milieux municipaux étaient présents lors du lancement de cette trousse d’outils.

«Le fait de lancer la trousse aujourd’hui a suscité un intérêt partout à travers le Québec. On a reçu des appels de partout autour de la province, soit d’organismes communautaires, de tables de concertation, d’élus municipaux. comme quoi ils sont intéressés à avoir cet outil», a expliqué Ariane Pichette Neveu, directrice générale par intérim du RQVVS.

Diane Vincent, résidente de Beauceville qui a participé à la recherche de par son expérience de vie, a côtoyé la pauvreté une bonne partie de sa vie. Elle reconnaît que les municipalités en milieu rural n’ont pas toujours les outils nécessaires pour briser l’isolement qui entoure les personnes en situation de pauvreté.

«Il faut aller chercher les gens qui vivent des situations de pauvreté, car ce sont des gens qui vivent beaucoup de solitude. Il faut leur tendre la main et les suivre à leur rythme», a tenu à souligner Mme Vincent. 

Pour la directrice générale par intérim, il faut offrir cette trousse au plus grand nombre de municipalités.

«On souhaite l’amener plus loin, aller directement dans les municipalités qui la demanderont et la présenter dans leurs locaux. On veut susciter des réflexions et des discussions autour du sujet», a lancé Mme Pichette Neveu. 

Les chercheuses se disent satisfaites de voir un impact aussi direct et rapide, car elles souhaitent changer les choses. «On avait vraiment comme objectif que l’ensemble de nos projets ne demeurent pas sur les tablettes, mais atterrissent directement sur le terrain», a conclu Loraine Gaudreau.

Les plus lus

Un chanceux recherché par Loto-Québec à Lévis

Loto-Québec est à la recherche d'un gagnant de 333 333,40 $ au Lotto Max, dont le billet a été acheté à Lévis.

L'une des pires routes du Québec à Lévis?

CAA-Québec a dévoilé, le 9 mai, le top 10 préliminaire de son initiative visant à identifier les pires routes du Québec. Le chemin Craig, à Saint-Nicolas et à Saint-Étienne-de-Lauzon, fait partie de ce classement peu flatteur.

Deux professeures relèvent le pari du coenseignement

Alors que la tendance est plutôt de tenter de diminuer le nombre d’élèves par classe, deux enseignantes de l’École Notre-Dame-d’Etchemin de Saint-Romuald ont fait le pari de former un seul groupe de 48 étudiants.

Les piscines extérieures seront chauffées à Lévis

Les onze bassins extérieurs du territoire seront chauffés dès le début de la saison estivale prochaine. Un investissement de 150 000 $ permettra de procéder à la réfection des installations des piscines extérieures.

Le Happening cuisine de rue reporté au 24 mai

C'est plutôt le vendredi 24 mai que se tiendra la quatrième édition du Happening Cuisine de rue de Lévis. Les passants sur la rue J.-B.-Michaud dans le quartier Miscéo pourront déguster les créations des camions de cuisine de rue présents sur place de 11h à 20h.

Notre école alternative de Lévis : rencontre courue par les parents

C’est devant une cinquantaine de personnes que le comité de parents derrière Notre école alternative de Lévis, un projet d’école alternative publique (ÉAP) primaire qu’elles désirent voir naître dans la région, a tenu une séance d’information publique à la Maison des scouts de Lévis, le 17 avril dernier.

Bilan des inondations : une quinzaine de résidences évacuées à Lévis

Les inondations sur le territoire pendant le congé pascal ont nécessité l’évacuation de 17 personnes, dont 10 ont reçu une aide de la Croix-Rouge. Plusieurs équipes de pompiers ont été mobilisées sur le terrain. Certaines étaient déployées en soutien dans les municipalités environnantes.

Une machine distributrice spécialisée au Collège de Lévis

Le Bazar étudiant du Collège de Lévis, une friperie gérée par les élèves pour les élèves du Collège basée sur le modèle entrepreneurial d’une coopérative, a mis sur pied une machine distributrice à matériel scolaire et produits d’hygiène, au Collège, le 10 avril dernier.

Aérodrome de Pintendre : citoyens et Ville font front commun

Le déménagement prochain des activités de Parachutisme Atmosphair de l’aérodrome de Saint-Jean-Chrysostome à celui de Pintendre était au cœur des discussions lors du dernier conseil municipal. Des citoyens ont profité de la période de question pour interroger le maire sur les suites qui seront données par la Ville dans ce dossier.

L'écoresponsabilité à la fête au quai Paquet à Lévis

Une fin de semaine d’activités pour toute la famille fera découvrir les gestes respectueux de l’environnement au quai Paquet à Lévis, les 15 et 16 juin. Un spectacle gratuit, alliant magie, danse et science, sera présenté le samedi soir.