CRÉDIT : FACEBOOK

Le collectif J’y vais en métro souhaite raviver le débat du projet de transport en commun structurant de Québec. Le collectif souligne le manque de vision du projet du tramway de Québec et désire inclure Lévis dans ce projet. Jacques Vandersleyen, chargé de cours au campus de Lévis de l’Université du Québec à Rimouski (UQAR) et membre du collectif, croit que «le tramway est un beau projet, mais ce n’est pas le bon».

En effet, le collectif J’y vais en métro a élaboré un projet de métro en prenant en considération le même budget prévu pour le tramway, c’est-à-dire 3,3 G$.

Le métro débuterait à la tête des ponts, au cœur de Sainte-Foy, et s’étendrait jusqu’à l’arrondissement Desjardins à Lévis, tout près du campus de l’UQAR.

«Au fond, le plan du projet du SRB du maire Labeaume a été repris pour en faire un tramway. Les lacunes qu’il contenait ont seulement empiré, on oublie la Rive-Sud qui a besoin d’un autre lien vers Québec de plus en plus», explique M. Vandersleyen.

De plus, celui qui a travaillé sur le métro d’Athènes affirme que le projet du tramway manque de vision.

«On parle d’un horizon qui s’étend jusqu’à 2030-2035. Il faut penser plus loin, surtout avec Lévis qui se développe de façon presque exponentielle. L’horizon auquel je pense, c’est 2075-2100, je ne serai même plus là pour le constater!», souligne le chargé de cours.

Le collectif affirme que les travaux entourant la construction des infrastructures d’un métro sont beaucoup moins encombrants que ceux d’un tramway étant donné qu’ils se feront sous la terre.

Trop peu trop tard?

Questionné à ce sujet, le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a clos le débat assez rapidement.

«Ce sont des solutions qui ont été apportées après que le choix a été fait. On peut bien poser la question, mais c’est peut-être un peu trop tard», affirme le premier citoyen.

Selon Jacques Vandersleyen, le débat risque de revenir dans les discussions étant donné que le gouvernement caquiste a souligné au maire de Québec, Régis Labeaume, que le projet de transport structurant à Québec devait passer par le troisième lien et assurer une interconnexion entre Québec et Lévis.

Un métro plutôt qu’un troisième lien

Pour M. Vandersleyen, le troisième lien ne réglera pas la congestion routière tandis qu’un métro pourrait être une meilleure alternative.

«Je n’ai jamais vu une augmentation d’offre de disponibilité à la voiture régler un problème de congestion routière. On va juste déplacer la congestion», analyse-t-il.

Pour le collectif, le but est d’inclure la Rive-Sud dans le projet structurant de Québec étant donné qu’on ne peut pas ignorer la croissance de Lévis et miser sur un projet durable et fiable.

«Au bout du compte, notre objectif est de créer une coalition citoyenne et de soulever un questionnement à propos d’une étude d’une solution alternative qui est plus globale et qui est basée sur un transport de masse avant qu’il ne soit trop tard», conclut le membre du collectif.

Les plus lus

Un chanceux recherché par Loto-Québec à Lévis

Loto-Québec est à la recherche d'un gagnant de 333 333,40 $ au Lotto Max, dont le billet a été acheté à Lévis.

L'une des pires routes du Québec à Lévis?

CAA-Québec a dévoilé, le 9 mai, le top 10 préliminaire de son initiative visant à identifier les pires routes du Québec. Le chemin Craig, à Saint-Nicolas et à Saint-Étienne-de-Lauzon, fait partie de ce classement peu flatteur.

Deux professeures relèvent le pari du coenseignement

Alors que la tendance est plutôt de tenter de diminuer le nombre d’élèves par classe, deux enseignantes de l’École Notre-Dame-d’Etchemin de Saint-Romuald ont fait le pari de former un seul groupe de 48 étudiants.

Les piscines extérieures seront chauffées à Lévis

Les onze bassins extérieurs du territoire seront chauffés dès le début de la saison estivale prochaine. Un investissement de 150 000 $ permettra de procéder à la réfection des installations des piscines extérieures.

Le Happening cuisine de rue reporté au 24 mai

C'est plutôt le vendredi 24 mai que se tiendra la quatrième édition du Happening Cuisine de rue de Lévis. Les passants sur la rue J.-B.-Michaud dans le quartier Miscéo pourront déguster les créations des camions de cuisine de rue présents sur place de 11h à 20h.

Notre école alternative de Lévis : rencontre courue par les parents

C’est devant une cinquantaine de personnes que le comité de parents derrière Notre école alternative de Lévis, un projet d’école alternative publique (ÉAP) primaire qu’elles désirent voir naître dans la région, a tenu une séance d’information publique à la Maison des scouts de Lévis, le 17 avril dernier.

Bilan des inondations : une quinzaine de résidences évacuées à Lévis

Les inondations sur le territoire pendant le congé pascal ont nécessité l’évacuation de 17 personnes, dont 10 ont reçu une aide de la Croix-Rouge. Plusieurs équipes de pompiers ont été mobilisées sur le terrain. Certaines étaient déployées en soutien dans les municipalités environnantes.

Une machine distributrice spécialisée au Collège de Lévis

Le Bazar étudiant du Collège de Lévis, une friperie gérée par les élèves pour les élèves du Collège basée sur le modèle entrepreneurial d’une coopérative, a mis sur pied une machine distributrice à matériel scolaire et produits d’hygiène, au Collège, le 10 avril dernier.

Aérodrome de Pintendre : citoyens et Ville font front commun

Le déménagement prochain des activités de Parachutisme Atmosphair de l’aérodrome de Saint-Jean-Chrysostome à celui de Pintendre était au cœur des discussions lors du dernier conseil municipal. Des citoyens ont profité de la période de question pour interroger le maire sur les suites qui seront données par la Ville dans ce dossier.

L'écoresponsabilité à la fête au quai Paquet à Lévis

Une fin de semaine d’activités pour toute la famille fera découvrir les gestes respectueux de l’environnement au quai Paquet à Lévis, les 15 et 16 juin. Un spectacle gratuit, alliant magie, danse et science, sera présenté le samedi soir.