Nadia Laflamme, Pierre-Yves Renaud de Coop FA, Jennifer Gagné, Laurence Bourget, Joey Aubé, Anthony Thibault, Bastien Beauchesne de Thulé Évaluation, Guillaume Bélanger-Miller, Marc-Antoine Girard, Annie Turcotte et Steve Fortin. CRÉDIT : AUDE MALARET

Des étudiants du Cégep de Lévis-Lauzon ont présenté à cinq organismes de la région les résultats d’un travail d’enquête statistique grandeur nature destiné à alimenter leurs stratégies de développement. Ce projet résulte d’une collaboration entre des enseignants, ces organisations et une entreprise spécialisée dans l’évaluation de projet.

La différence entre moyenne et médiane n’a plus de secret pour eux. Dans le cours de Méthodes quantitatives en sciences humaines, les 80 étudiants apprennent les techniques pour réaliser des statistiques, des sondages et autres études basées sur la collecte et l’analyse de données.

L’exercice est simple : à partir d’un jeu de données, les étudiants calculent, mesurent et comptent afin de faire parler les chiffres. Si les données sont bien réelles, les informations traitées restaient habituellement limitées à l’étude sans autre portée que le travail réalisé en classe ni prise avec la réalité.

Cette fois, ils ont utilisé les données recueillies à partir d’un sondage réalisé par l’organisme Thulé Évaluation afin d’effectuer des études quantitatives pour cinq organismes de la région, Votepour.ca, le Forum jeunesse de la région de la Capitale-Nationale (FJRCN), le Forum jeunesse régional (FJR) Chaudière-Appalaches, l’Unité régionale de loisir et de sport (URLS) Chaudière-Appalaches et Coop FA.

«J’ai appris comment la méthodologie est faite. Souvent, on regarde les chiffres, les sondages pour les élections, on se dit que c’est juste trois ou quatre variables et que tout le monde peut faire ça. Finalement, on regarde plus profondément et on voit à quel point il y a beaucoup de méthodes à utiliser, de calculs à faire et bien sûr interpréter», raconte Joey Aubé, un élève qui a participé au projet.

Présentation du travail d’une session

Les conclusions des apprentis statisticiens ont été dévoilées à chacun des organismes lors d’une présentation de fin de session au Cégep de Lévis-Lauzon. Ils ont d’abord présenté toutes les caractéristiques de l’échantillon, sa taille, la répartition des répondants, selon l’âge ou la catégorie socio-professionnelle.

Pour l’organisme lévisien Coop FA, les jeunes devaient déterminer la connaissance des enjeux liés aux émissions de gaz à effet de serre selon les groupes de population afin de permettre à l’organisme de mieux cibler ses publics. Grâce à leur travail, les étudiants tentaient finalement de répondre aux questions que se posent les organisations dans une perspective d’analyse stratégique de leurs actions et de développement.

«Pour les organisations comme la nôtre, les OBNL qui travaillent avec le public et offrent des services, avoir une connaissance concrète avec des données réelles, c’est important. On a toujours à prendre en compte la réalité, on est toujours en évolution et en développement. Mieux connaître notre milieu, ça nous donne un avantage et nous permet de savoir si on fait les choses comme il faut», souligne Pierre-Yves Renaud, responsable en charge des affaires et des partenariats majeurs chez Coop FA.

C’est d’une idée de Nadia Laflamme et de Bastien Beauchesne, conseiller en évaluation chez Thulé Évaluation qu’est né ce projet. Alors qu’ils siégeaient tous deux à la Commission de l’enseignement collégial du Conseil supérieur de l’éducation, ils ont imaginé un moyen d’unir le savoir-faire des élèves et les besoins des organismes afin de permettre aux jeunes de s’exercer à l’analyse quantitative en situation réelle. À l’avenir, le projet pourrait inclure la réalisation des questionnaires et la collecte des données par les étudiants eux-mêmes.

Les plus lus

Trois garderies lévisiennes fermeront dans moins d'une semaine

Des parents de la région ont appris une bien mauvaise nouvelle samedi. Ils devront trouver une nouvelle garderie pour leurs enfants. Les propriétaires des garderies La boîte à magie de Saint-Romuald, La boîte à calin de Charny et La boîte aux sourires de Saint-Jean-Chrysostome, Richard Lemelin et Chantale Cloutier, ont annoncé la fermeture de ces trois garderies privées de leur groupe dès vendredi...

Procédure de fermeture des écoles de la CSDN : une décision qui se prend tôt le matin

La Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) a dû fermer à de nombreuses reprises ces établissements cet hiver en raison des difficiles conditions climatiques. Mais qu'est-ce qui motive ou pas la fermeture des écoles? Voici un résumé des points qui motivent une telle décision.

Transport en commun : changements en vue dans le centre de Lévis

La Société de transport de Lévis (STLévis) projette de modifier plusieurs parcours dans trois quartiers de l’arrondissement Chutes-de-la-Chaudière-Est, soit à Charny, Saint-Jean-Chrysostome et Saint-Romuald. Les changements désirés par l’organisme paramunicipal permettraient de bonifier, dès cet été, son offre de service.

Deux arrondissements renommés

Chutes-de-la-Chaudière-Est et Chutes-de-la-Chaudière-Ouest pourraient être renommés Etchemin et Chaudière. La Ville en a fait la demande au ministère des Affaires municipales et de l’Habitation. Un résident du Vieux-Charny, Alain Tremblay, a fait part de son étonnement au sujet des nouveaux noms choisis par la municipalité à la Ville de Lévis ainsi qu’au Journal.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 27 février 2019

Un résident très connu de Pintendre et bon joueur de hockey a échangé avec ses idoles de jeunesse. Stéphan Dupont, animateur de radio à Énergie, a rencontré les frères Hanson lors du Tournoi pee-wee de Québec (1re photo).

L’ensemble des traitements contre le cancer disponibles à Lévis

En Chaudière-Appalaches, les patients atteints de cancer pourront désormais être pris en charge à Lévis sans avoir à se rendre à Québec, grâce au nouveau Centre régional intégré de cancérologie (CRIC) situé à l’Hôtel-Dieu.

La CSDN aura aussi des nouvelles classes de maternelle 4 ans

4 des 250 nouvelles classes de maternelle 4 ans annoncées par le gouvernement provincial ont été attribuées à la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN). Comme ailleurs dans la province, elles doivent ouvrir leurs portes pour l’année scolaire 2019-2020.

L’INTERmédiaire : une maison des jeunes spécialisée

Coordonnatrice aux Maisons des jeunes de Charny et Saint-Jean-Chrysostome depuis novembre 2017, Dominique Riel-Roberge a constaté que les questions d’identité de genre sont récurrentes chez les jeunes de la région. Avec l’aide de Marie-Pier Petit, étudiante à la maîtrise en service social à l’Université Laval, elles ont mis sur pied le projet l’INTERmédiaire.

Rue Saint-Gilbert : trois demandes de démolition acceptées

Les bâtiments situés aux numéros 51, 57 ainsi que 61-63 de la rue Saint-Gilbert pourront finalement être démolis, a tranché le conseil municipal dans le cadre de l’appel, déposé par deux citoyens, de la décision du comité de démolition de la Ville de Lévis autorisant la destruction à la demande du propriétaire et promoteur, Michel Boutin.

Fermeture de trois garderies lévisiennes : deux établissements pourraient rester ouverts

Deux des trois garderies lévisiennes qui doivent fermer leurs portes ce vendredi, La boîte à magie de Saint-Romuald et La boîte à câlins de Charny, pourraient rester ouvertes, au grand soulagement des parents des enfants qui fréquentent les trois établissements.