Pendant que la Ville amenait le dossier de l’aérodrome de Pintendre en Cour suprême et qu’elle se dotait d’une nouvelle image, la Davie recevait un nouveau contrat, le chef du Parti conservateur du Canada, Andrew Scheer, était de passage à Lévis et Paradis et Picard étaient nommés à des postes importants l’Assemblée nationale.

Andrew Scheer à la CCL

Le chef conservateur, Andrew Scheer, a tenu une conférence devant la Chambre de commerce de Lévis (CCL), le 1er novembre (1re photo - CRÉDIT : ALEXANDRE BELLEMARE). L’événement a attiré politiciens, élus municipaux et entrepreneurs.

Scheer a appuyé les différents projets au cœur des débats de la région de la Chaudière-Appalaches, dont les projets de mobilité ainsi que la Davie. Il n’a pas raté l’occasion de souligner les «bévues» du gouvernement au pouvoir.

Une promesse des libéraux pour le chantier Davie

Tout juste avant qu’Andrew Scheer tienne sa conférence devant la CCL, les Services publics et Approvisionnements Canada ont émis un communiqué informant son intention de confier la prestation de services de soutien à la maintenance des douze frégates de classe Halifax du Canada au Chantier Davie (2e photo - CRÉDIT : ARCHIVES), à Irving Shipyards d’Halifax et à Seaspan de Victoria. Ces trois contrats totaliseront une valeur d’environ 7 G$.

Critiqué à plusieurs égards à la suite de cette annonce, le gouvernement libéral canadien a souligné que les travaux ne débuteront qu’à partir de 2021.

Démêlés de la Ville avec l’aérodrome de Pintendre

Lors de la séance ordinaire du 12 novembre, le conseil municipal a approuvé la décision de porter le dossier de l’aérodrome de Pintendre (3e photo - CRÉDIT : GILLES BOUTIN) en appel, à la Cour suprême du Canada. La Ville a entamé ces démarches afin d’interdire les activités de parachutisme de l’aérodrome, déplorant la nuisance provoquée par la lourde circulation aérienne.

Le maire de Lévis, Gilles Lehouillier, a résumé le point brièvement. «C’est une question de principe fondamentale sur le pouvoir des municipalités de déterminer l’usage. La Loi sur l’aménagement et l’urbanisme est catégorique, les usages doivent être déterminés par les Villes», a-t-il expliqué.

Une nouvelle image pour la Ville

Vivez le courant Lévis, c’est ainsi que la Ville de Lévis a dévoilé sa nouvelle image, le 21 novembre au Centre des congrès et d’expositions de Lévis. Ce nouveau positionnement entend faire rayonner la ville auprès des travailleurs, des immigrants et les jeunes familles, les secteurs industriel et technologique, le tourisme d’affaires ainsi que les commerces et services.

Selon le maire (4e photo - CRÉDIT : ÉRICK DESCHÊNES), cette nouvelle image permettra de consolider et d’accroître le sentiment de fierté et d’appartenance des citoyens lévisiens. La Ville prévoit des dépenses de 300 000 $ par année au cours des cinq prochaines années en lien avec la publicité et le déploiement du concept.

Les nominations de Paradis et Picard

Le député caquiste de Lévis, François Paradis, est devenu officiellement le président de l’Assemblée nationale du Québec, le 27 novembre dernier. Conjointement, Marc Picard, député caquiste des Chutes-de-la-Chaudière, a été assermenté afin de remplir les fonctions de premier vice-président de l’Assemblée nationale du Québec (5e photo : CRÉDIT : ÉRICK DESCHÊNES).

À la suite de sa nomination, Paradis a appelé les élus à davantage de rigueur dans leurs pratiques afin de faire face au cynisme et à la confiance «peu reluisante» des citoyens envers la politique.

Les plus lus

Un nouvel espace pour jouer librement

Imaginez un terrain de jeu où les enfants pourraient s’amuser librement, sans être surveillés en permanence, se salir, grimper et même, construire des cabanes. À Lévis, ce rêve est devenu réalité. Aménagé sur le terrain du Patro, le Lab-Aventure repose sur le concept du jeu libre.

Fête nationale : le programme des festivités

Les célébrations de la Fête nationale du Québec à Lévis se tiendront les 23 et 24 juin dans le Vieux-Lévis, à la Maison natale de Louis Fréchette et dans le quartier de Breakeyville, à l’invitation d’organismes et de citoyens, sous la coordination de la Société nationale des Québécoises et Québécois de Chaudière-Appalaches (SNQCA). À Beaumont, une journée de festivités est prévue le 23.

Une programmation éclatée au quai Paquet

Amateurs lévisiens de musique, d’humour, de houblon, de bouffe et de spectacles lumineux seront biens servis cet été grâce à la programmation estivale des activités présentées au quai Paquet, dévoilée lors d’une conférence de presse de la Ville de Lévis le 29 mai.

Parachutisme Atmosphair ouvert au dialogue

Après 25 ans d’opération à l’aérodrome de Saint-Jean-Chrysostome, le centre de parachutisme a déménagé à Pintendre. Depuis plusieurs années, ce type d’activité dans le secteur est remis en cause par la Ville de Lévis. Le centre dispose pourtant des autorisations, délivrées par Transports Canada, nécessaires pour opérer.

Denis Sonier n'est plus

Bien connu dans la région par ses nombreuses implications, le Lévisien Denis Sonier est décédé à l'âge de 80 ans, vendredi dernier, des suites d'un cancer du pancréas.

L’école commencera plus tôt en septembre

Les élèves fréquentant les écoles primaires de la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) commenceront les classes 10 minutes plus tôt, à partir de la prochaine rentrée scolaire.

Week-end festif à Lévis

En plus de pouvoir profiter d’une belle fin de semaine côté température grâce à la bonté de Dame nature, les Lévisiens ont pu célébrer l’arrivée prochaine de l’été lors de nombreuses activités, le week-end dernier.

Ouverture ce week-end de la Grande plée Bleue

La Ville de Lévis a annoncé, le 4 juin, que la Grande plée Bleue ouvrira ses portes dès ce samedi.

Des patients hébergés à proximité de l’Hôtel-Dieu dès 2020

La construction d’une hôtellerie hospitalière sur la rue Wolfe à Lévis a commencé début juin. Les trente chambres devraient accueillir leurs premiers locataires, des patients suivis en radiothérapie ou d’autres traitements répétés qui impliquent des déplacements fréquents, en février ou mars prochain.

Le coup de feu du Régiment de la Chaudière

Le 6 juin 1944, 150 000 soldats alliés débarquaient sur les plages de Normandie afin de libérer l’Europe du joug nazi, dont près de 900 membres du Régiment de la Chaudière. 75 ans plus tard, le régiment basé à Lévis commémore sa participation à cet événement historique. Deux de ses membres ont bien voulu partager au Journal la petite histoire des exploits de la seule unité canadienne-française aya...