CRÉDIT : DANNY BASTIEN

Gilles Boutin, le «chasseur d’aurores boréales», a mis fin, le 30 novembre dernier à ses activités professionnelles en lien avec sa passion nocturne.

Celui qui est également photographe au Journal de Lévis a vécu tout un périple depuis sa première chasse d’aurores boréales à Saint-Michel-de-Bellechasse en septembre 2002. Depuis ce temps, le Lévisien a parcouru des milliers de kilomètres afin d’assister à des centaines de nuits et chasser avec son appareil photo des aurores boréales. Lors de ses voyages, le Lévisien a notamment eu la chance de se rendre dans le Grand Nord canadien (Nunavik et Nunavut).

Afin de partager sa passion et de faire connaître ce phénomène naturel, Gilles Boutin a également tenu des conférences devant petits et grands. Afin de boucler la boucle, il a présenté sa 250e et dernière conférence le 30 novembre à l’auditorium de l’École Pointe-Lévy devant près de 240 membres du 12e Groupe scout Déziel et leurs proches, soit le même organisme qui avait reçu la première conférence de Gilles Boutin en 2005.

Notons finalement que les personnes intéressées à en savoir plus sur le travail de Gilles Boutin en lien avec les aurores boréales et le Grand Nord peuvent consulter le banditdenuit.com ou lire ses deux ouvrages sur le sujet, Les aurores boréales Québec/Nunavik ainsi qu’À la découverte du Nunavik.

Les plus lus

Un jeune infirmier en stage à Haïti

Sept étudiantes, un étudiant et deux professeures en technique de Soins infirmiers du Cégep de Lévis-Lauzon ont aidé à soigner 582 patients lors d’un voyage humanitaire à Haïti, en 2018. Un voyage qui a changé le regard d’Antonin Giguère, futur infirmier parti pour la seconde fois sur ce territoire des Caraïbes.

Une Lévisienne célèbre ses 105 ans

Résidente des Résidences du Précieux-Sang depuis 10 ans, Yvonne Thériault Houde a célébré, le 4 décembre dernier, son 105e anniversaire avec les membres de sa famille.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 26 décembre 2018

À quelques jours de la nouvelle année, je vous partage les souhaits que je tiens à adresser à différentes personnalités de la région.

50 ans pour le Cégep de Lévis-Lauzon

Fondé le 7 mai 1969, le Cégep de Lévis-Lauzon a diplômé près de 34 000 étudiants. Cette année, l’institution fête ses 50 ans et l’organisation souhaite inviter étudiants, membres du personnel, diplômés et citoyens à venir célébrer le passé, mais aussi l’avenir.

Le savoir-faire étudiant au service des organismes

Des étudiants du Cégep de Lévis-Lauzon ont présenté à cinq organismes de la région les résultats d’un travail d’enquête statistique grandeur nature destiné à alimenter leurs stratégies de développement. Ce projet résulte d’une collaboration entre des enseignants, ces organisations et une entreprise spécialisée dans l’évaluation de projet.

Deux bébés du 1er janvier à Lévis

Le premier bébé de l’année né à l’Hôtel-Dieu de Lévis est originaire de Saint-Apollinaire. Mélissa Rivard et Olivier Chouinard ont accueilli le petit Valentin, le 1er janvier à 3h53. Le même jour à 21h, un deuxième bébé a pointé le bout de son nez. Nathan (sur la photo) fait le bonheur de ses parents, Cindy Lévesque et Samuel Maltais, qui résident à Lévis.

Ouvert ou fermé pendant les Fêtes?

La période des Fêtes entraîne plusieurs modifications aux horaires des magasins ainsi que des services municipaux. Voici un petit résumé de ce que vous devez savoir à ce sujet.

Une bière pour le temps des Fêtes

La coutume se veut de marier vins et mets lors du réveillon et du jour de l’An. Pourquoi ne pas faire différent cette année? Benoit-Olivier Brazeau, gérant de la succursale du Monde des bières de Lévis, a sélectionné cinq bières de microbrasserie québécoise à déguster pour l’occasion.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 9 janvier 2019

En ce début de nouvelle année, je poursuis mes souhaits que je tiens à offrir à des personnalités de la région.

Dans l'oeil de Michel - Chronique du 19 décembre 2018

Quel trio de présidents d’honneur! Roland, Michel et Mathieu Bernier (1re photo) ont accepté la coprésidence d’honneur intergénérationnelle de la prochaine édition du Dîner des Francs Amis qui aura lieu le 24 janvier 2019, au Resto Pub Ryna. Tous les profits seront remis à l’Atelier occupationnel Rive-Sud (AORS).