Cette carte présente les différents changements imaginés par la STLévis pour son offre de service dans les quartiers Charny, Saint-Jean-Chrysostome et Saint-Romuald. CRÉDIT : STLÉVIS

La Société de transport de Lévis (STLévis) projette de modifier plusieurs parcours dans trois quartiers de l’arrondissement Chutes-de-la-Chaudière-Est, soit à Charny, Saint-Jean-Chrysostome et Saint-Romuald. Les changements désirés par l’organisme paramunicipal permettraient de bonifier, dès cet été, son offre de service.

«On ne veut pas changer ce qui marche. Les parcours Express fonctionnent notamment bien. Avec les changements que nous désirons, nous voulons permettre des meilleures correspondances, des parcours locaux bidirectionnels plus directs, augmenter la fréquence et faciliter les déplacements dans le quartier», a d’emblée expliqué Mario Fortier, président de la STLévis, lors d’une entrevue le 20 février.

C’est à la suite de nombreuses analyses de données (notamment obtenues par son outil d’aide à l’exploitation), de la prise en compte de différents commentaires reçus de ses usagers et de discussions avec les élus des quartiers concernés que l’organisme paramunicipal a dessiné la réforme qu’elle caresse pour les parcours du centre de Lévis. 

Rappelons que contrairement à l’ouest et l’est de la ville, les parcours de ce secteur n’ont pas été modifiés au cours des dernières années.

Trois modifications pour bonifier

Les changements proposés s’articuleraient en trois axes. D’abord, la STLévis créerait deux nouveaux parcours locaux bidirectionnels par quartier, les parcours 35 et 36 à Charny, les parcours 37 et 38 à Saint-Jean-Chrysostome et les parcours 32 et 34 à Saint-Romuald. Actuellement, ce sont les parcours locaux 35R (Charny) et 27R (Saint-Jean-Chrysostome/Saint-Romuald) qui desservent ces quartiers de manière unidirectionnelle.

Avec les nouveaux parcours, la STLévis estime qu’elle mettrait fin aux «runs de lait» dans les quartiers pour permettre à ses usagers de se rendre plus rapidement à la destination qu’ils ont choisie. De plus, les utilisateurs des nouveaux parcours locaux de Saint-Romuald auraient désormais accès à la tête des ponts, ce qui n’est présentement pas le cas.

Ensuite, l’organisme paramunicipal simplifierait les parcours Express dans ces quartiers puisqu’ils suivraient, en majorité, les mêmes tracés que les nouveaux parcours locaux. En plus d’éviter à ses usagers de se casser la tête pour trouver un arrêt pour accéder à ce service, les parcours Express deviendraient une alternative plus efficace aux parcours locaux, si le client en a besoin.

Enfin, tout en ajustant les correspondances avec le Lévisien 2 (L2) pour diminuer les temps d’attente, la STLévis bonifierait la fréquence sur la ligne L2 les soirs et les fins de semaine. Entre les Galeries Chagnon et Québec, les usagers pourraient avoir accès à un autobus sur le parcours L2 aux 15 minutes pendant ces périodes.

Au total, les changements représenteraient 12 650 heures supplémentaires en service et le projet coûterait 820 000 $ récurrents chaque année à l’organisme paramunicipal selon Jean-François Carrier, directeur général de la STLévis. Notons toutefois que les modifications seraient tributaires d’une résolution du conflit entre Lévis et le gouvernement du Québec concernant la répartition des sommes récoltées à Lévis pour la contribution au transport en commun sur les immatriculations.

À l’écoute des usagers

 Également, la bonification du service dans le centre de Lévis demeure pour l’instant à l’état de projet puisque la STLévis veut aussi tâter le pouls de ses usagers avant que son conseil d’administration adopte ou pas les modifications. L’organisme paramunicipal tiendra une consultation publique par quartier concerné de 19h à 21h, le 27 février, au Complexe 2 Glaces Honco de Saint-Romuald.

«Nous avons présenté les changements que nous désirons à la direction générale, au service à la clientèle et aux chauffeurs de la STLévis et nous avons recueilli leurs commentaires. Et là, on va auprès des usagers pour voir s’ils ont des commentaires et des bonifications au projet. Si les parcours sont mis en place à l’été comme nous le planifions, nous pourrons faire des ajustements avant l’automne. […] Notre projet n’est pas encore adopté. Nous pourrons donc encore le bonifier selon les constats des usagers lors de la consultation publique», ont conclu Sébastien Mackey, agent de planification géomatique à la STLévis, et Mario Fortier.

Les plus lus

Un chanceux recherché par Loto-Québec à Lévis

Loto-Québec est à la recherche d'un gagnant de 333 333,40 $ au Lotto Max, dont le billet a été acheté à Lévis.

L'une des pires routes du Québec à Lévis?

CAA-Québec a dévoilé, le 9 mai, le top 10 préliminaire de son initiative visant à identifier les pires routes du Québec. Le chemin Craig, à Saint-Nicolas et à Saint-Étienne-de-Lauzon, fait partie de ce classement peu flatteur.

Deux professeures relèvent le pari du coenseignement

Alors que la tendance est plutôt de tenter de diminuer le nombre d’élèves par classe, deux enseignantes de l’École Notre-Dame-d’Etchemin de Saint-Romuald ont fait le pari de former un seul groupe de 48 étudiants.

Les piscines extérieures seront chauffées à Lévis

Les onze bassins extérieurs du territoire seront chauffés dès le début de la saison estivale prochaine. Un investissement de 150 000 $ permettra de procéder à la réfection des installations des piscines extérieures.

Le Happening cuisine de rue reporté au 24 mai

C'est plutôt le vendredi 24 mai que se tiendra la quatrième édition du Happening Cuisine de rue de Lévis. Les passants sur la rue J.-B.-Michaud dans le quartier Miscéo pourront déguster les créations des camions de cuisine de rue présents sur place de 11h à 20h.

Bilan des inondations : une quinzaine de résidences évacuées à Lévis

Les inondations sur le territoire pendant le congé pascal ont nécessité l’évacuation de 17 personnes, dont 10 ont reçu une aide de la Croix-Rouge. Plusieurs équipes de pompiers ont été mobilisées sur le terrain. Certaines étaient déployées en soutien dans les municipalités environnantes.

Une machine distributrice spécialisée au Collège de Lévis

Le Bazar étudiant du Collège de Lévis, une friperie gérée par les élèves pour les élèves du Collège basée sur le modèle entrepreneurial d’une coopérative, a mis sur pied une machine distributrice à matériel scolaire et produits d’hygiène, au Collège, le 10 avril dernier.

Aérodrome de Pintendre : citoyens et Ville font front commun

Le déménagement prochain des activités de Parachutisme Atmosphair de l’aérodrome de Saint-Jean-Chrysostome à celui de Pintendre était au cœur des discussions lors du dernier conseil municipal. Des citoyens ont profité de la période de question pour interroger le maire sur les suites qui seront données par la Ville dans ce dossier.

L'écoresponsabilité à la fête au quai Paquet à Lévis

Une fin de semaine d’activités pour toute la famille fera découvrir les gestes respectueux de l’environnement au quai Paquet à Lévis, les 15 et 16 juin. Un spectacle gratuit, alliant magie, danse et science, sera présenté le samedi soir.

Une simulation de camp de réfugiés au Cégep de Lévis-Lauzon

Afin de sensibiliser les étudiants du Cégep de Lévis-Lauzon (CLL) à la réalité des personnes réfugiées, une simulation de migration forcée s’est déroulée le 18 avril avec plus d’une centaine de cégépiens.