CRÉDIT : ARCHIVES

À la suite de la séance du conseil municipal du 11 mars où des citoyens de Saint-Michel-de-Bellechasse ont contesté l’augmentation des salaires et des allocations de dépenses des élus municipaux, un regroupement de citoyens a été créé le 18 mars. Ce mouvement en a fait l’annonce via un communiqué de presse le 26 mars.

«Encouragé par la signature de plus de 400 citoyens s’opposant à ces augmentations, le comité, constitué actuellement de 20 personnes, s’est donné l’objectif de maintenir une opposition ferme à toute initiative et décision du conseil pouvant nuire au bien commun des citoyens de Saint-Michel. Des plaintes ont d’ailleurs été déposées auprès de la Commission municipale du Québec sur cette question et d’autres enjeux litigieux», a déclaré le regroupement dans le document transmis aux médias.

Le mouvement demande que le conseil «s’en tienne à une administration éthique et équitable». Concrètement, il demande que les augmentations de salaire et de l’allocation de dépenses des élus soient indexées selon l’indice des prix à la consommation à partir du 1er janvier 2019 ainsi que le salaire et l’allocation de dépenses soient révisés seulement en 2021 en fonction de la moyenne des salaires et allocations de toutes les municipalités de la MRC de Bellechasse.

De son côté, le maire de Saint-Michel, Éric Tessier, a justifié une nouvelle fois l’augmentation des salaires et des allocations de dépenses des élus municipaux dans une lettre transmise à ses concitoyens le 11 mars.

«Nous jugeons, à la majorité, que l’augmentation du salaire des élus retenue est responsable et que la rémunération se situe encore légèrement sous la moyenne avancée par la Fédération québécoise des municipalités, à la lumière des données 2017 recueillies à travers des municipalités au Québec. Dans les faits, cet ajustement représente moins de 13 000 $ au total pour l’année 2019, et ce, pour l’ensemble des élus. Avec la gouvernance de proximité que nous avons tous souhaitée, nous avons aujourd’hui un mandat beaucoup plus diversifié et des responsabilités majeures en ce qui concerne le développement économique, social et culturel, l’environnement ou la sécurité civile. La valorisation du rôle de l’élu et l’ajustement du traitement sont essentiels pour favoriser la venue de nouveaux candidats afin d’assurer l’avenir de nos institutions et de nos communautés», a écrit M. Tessier.

Les plus lus

Un voisin qui dérange à Pintendre

Havre de paix dans le quartier Pintendre, la rue Marie-Antoinette est pour certains de ses résidents un cauchemar éveillé depuis quelques années. En effet, un habitant de cette rue n’entretient pas sa propriété, provoquant plusieurs désagréments chez ses voisins.

Fête nationale : le programme des festivités

Les célébrations de la Fête nationale du Québec à Lévis se tiendront les 23 et 24 juin dans le Vieux-Lévis, à la Maison natale de Louis Fréchette et dans le quartier de Breakeyville, à l’invitation d’organismes et de citoyens, sous la coordination de la Société nationale des Québécoises et Québécois de Chaudière-Appalaches (SNQCA). À Beaumont, une journée de festivités est prévue le 23.

Un nouvel espace pour jouer librement

Imaginez un terrain de jeu où les enfants pourraient s’amuser librement, sans être surveillés en permanence, se salir, grimper et même, construire des cabanes. À Lévis, ce rêve est devenu réalité. Aménagé sur le terrain du Patro, le Lab-Aventure repose sur le concept du jeu libre.

La clé sous la porte pour L’Appart

Le centre de thérapie et de réinsertion sociale L’Appart, situé à Saint-Romuald, s’est retrouvé dans l’obligation de fermer ses portes de façon impromptue en raison de problèmes financiers, le 10 juillet dernier. Les résidents, employés et gestionnaires de l’entreprise l’ont appris seulement cinq jours avant leur départ.

La CSDN claque la porte de la FCSQ

La Commission scolaire des Navigateurs a quitté, le 25 juin, la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ), le regroupement représentant la majorité des commissions scolaires francophones du Québec, en raison de divergences sur la question de la gouvernance scolaire qui s’accentuent depuis février.

Un manque de logements abordables à Lévis

Malgré un taux d’inoccupation général frôlant le taux d’équilibre avec 3,4 %, certains secteurs de Lévis ne peuvent pas offrir de logements abordables pour de grandes familles ou pour les individus vivants seuls. La famille recomposée de cinq enfants de Mariane Fradet et Patrice Lévesque a eu tout un casse-tête à résoudre afin de trouver un logis pour leur grande famille.

Une fête pour inaugurer l'avenue Bégin revampée

Afin de célébrer les nouveaux aménagements de l’avenue Bégin, la Ville de Lévis invite les Lévisiens à l’inauguration officielle de cette artère du Vieux-Lévis le samedi 6 juillet prochain.

Chaleur : le ministère de la Santé appelle à la vigilance et à la solidarité

Alors qu'un premier épisode de chaleur est annoncé dans plusieurs régions du Québec, le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec a rappelé l'importance de prendre certaines précautions pour améliorer le confort et diminuer les risques pour la santé.

La tête de l’unité

Unité militaire établie à Lévis, le 6e Régiment d’artillerie de campagne (6e RAC) célèbre cette année ses 120 ans d’existence. Pour souligner ce cap, le Journal vous propose une série d’articles sur le 6e RAC. Nous poursuivons cette semaine notre exercice avec un portrait de la commandante de l’unité, Chantal Bérubé.

Un Bellechassois à L'amour est dans le pré?

L’amour est dans le pré, V et Attraction Images ont dévoilé l’identité des huit agriculteur(rice)s en lice pour la 8e saison de la populaire téléréalité. Un des agriculteurs retenus pour cette première étape provient de Saint-Anselme.