Michl Nicholson, du RÉPAQ, a présenté la philosophie des écoles alternatives à la cinquantaine de parents présents à la séance d’information.

C’est devant une cinquantaine de personnes que le comité de parents derrière Notre école alternative de Lévis, un projet d’école alternative publique (ÉAP) primaire qu’elles désirent voir naître dans la région, a tenu une séance d’information publique à la Maison des scouts de Lévis, le 17 avril dernier.

D’abord, les membres du comité de parents et Michl Nicholson, du Réseau des écoles alternatives publiques du Québec (RÉPAQ), ont expliqué en long et en large la mission de ce type d’établissement misant notamment sur le développement de l’autonomie de l’enfant et la recherche de consensus.

Par la suite, les promotrices de l’implantation d’une ÉAP à Lévis ont présenté la philosophie qui serait mise en place dans l’établissement lévisien. La future école miserait sur la pédagogie par projets et sur des groupes multiâges où les plus vieux pourraient aider les plus jeunes. 

Dans ce cadre «d’apprentissage alternatif», des cours différents que ceux offerts dans le parcours régulier seraient dispensés. Les personnes derrière le projet désirant notamment que la protection de l’environnement soit grandement abordée dans les classes.

Un «vif intérêt»

Également, les promotrices du projet ont profité de l’occasion pour effectuer une mise à jour des résultats de leur sondage réalisé afin de mesurer l’intérêt des parents pour leur projet. Depuis juin 2018, 478 enfants ont été préinscrits à l’établissement. Une donnée qui justifie amplement l’ouverture d’une ÉAP à Lévis selon le comité de parents derrière Notre école alternative de Lévis.

«Déjà, votre présence à la séance d’information de ce soir est significative pour l’avancement de notre projet. Comparativement à d’autres écoles de la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN), si tous les élèves préinscrits fréquentaient notre école alternative, nous aurions l’une des plus grosses écoles de l’organisation. [...] L’engouement des parents pour le projet démontre le grand intérêt des gens de la région pour une école alternative», a soutenu Tania Bolduc, l’une des membres du comité de parents.

Date d’ouverture inconnue

 À la fin de la séance, plusieurs parents ont pu interroger les membres du comité sur les détails entourant le projet. Si certains ont demandé des précisions sur le cadre pédagogique de l’institution espérée, d’autres ont questionné les promotrices du projet sur l’échéancier de sa réalisation.

Si elles espèrent une ouverture pour septembre 2020 dans l’un des quartiers centraux de Lévis, les membres du comité de parents n’ont aucune certitude puisque le projet devra être approuvé par la CSDN. En effet, comme le comité de parents désire que l’accès au nouvel établissement soit gratuit, ce dernier devra être une ÉAP. Et seule la CSDN, l’instance gérant l’éducation publique dans la région, peut autoriser ce type de projet.

D’ailleurs, le président de la commission scolaire, Jérôme Demers, et le vice-président de l’organisation, François-Yves Dubé, ont assisté à la séance d’information. Jérôme Demers a profité de l’occasion pour déclarer aux parents que la CSDN est à l’écoute des parents qui désirent l’ouverture d’une ÉAP à Lévis.

«La pression politique, nous l’avons entendue au conseil des commissaires. Nous avons demandé à notre personnel administratif de creuser le dossier. Mais nous avons certaines contraintes (question des places-élèves avec la croissance soutenue de la clientèle de la CSDN). Ce soir, nous ne pouvons pas vous dire s’il y aura un projet et quand cette école alternative ouvrirait ces portes. Ce que je peux toutefois vous dire, c’est que nos gens étudient la question sérieusement», a affirmé le président de la CSDN.

Notons finalement que le comité de parents a demandé aux parents de s’impliquer au cours des prochains mois pour que le projet demeure toujours vivant. Les promotrices entendent continuer d’être présentes à chacune des séances du conseil des commissaires de la CSDN et elles veulent participer, cet été, à des événements pour rencontrer les familles du Grand Lévis.

Les plus lus

Un nouvel espace pour jouer librement

Imaginez un terrain de jeu où les enfants pourraient s’amuser librement, sans être surveillés en permanence, se salir, grimper et même, construire des cabanes. À Lévis, ce rêve est devenu réalité. Aménagé sur le terrain du Patro, le Lab-Aventure repose sur le concept du jeu libre.

Fête nationale : le programme des festivités

Les célébrations de la Fête nationale du Québec à Lévis se tiendront les 23 et 24 juin dans le Vieux-Lévis, à la Maison natale de Louis Fréchette et dans le quartier de Breakeyville, à l’invitation d’organismes et de citoyens, sous la coordination de la Société nationale des Québécoises et Québécois de Chaudière-Appalaches (SNQCA). À Beaumont, une journée de festivités est prévue le 23.

Une programmation éclatée au quai Paquet

Amateurs lévisiens de musique, d’humour, de houblon, de bouffe et de spectacles lumineux seront biens servis cet été grâce à la programmation estivale des activités présentées au quai Paquet, dévoilée lors d’une conférence de presse de la Ville de Lévis le 29 mai.

Parachutisme Atmosphair ouvert au dialogue

Après 25 ans d’opération à l’aérodrome de Saint-Jean-Chrysostome, le centre de parachutisme a déménagé à Pintendre. Depuis plusieurs années, ce type d’activité dans le secteur est remis en cause par la Ville de Lévis. Le centre dispose pourtant des autorisations, délivrées par Transports Canada, nécessaires pour opérer.

Denis Sonier n'est plus

Bien connu dans la région par ses nombreuses implications, le Lévisien Denis Sonier est décédé à l'âge de 80 ans, vendredi dernier, des suites d'un cancer du pancréas.

La CSDN claque la porte de la FCSQ

La Commission scolaire des Navigateurs a quitté, le 25 juin, la Fédération des commissions scolaires du Québec (FCSQ), le regroupement représentant la majorité des commissions scolaires francophones du Québec, en raison de divergences sur la question de la gouvernance scolaire qui s’accentuent depuis février.

L’école commencera plus tôt en septembre

Les élèves fréquentant les écoles primaires de la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) commenceront les classes 10 minutes plus tôt, à partir de la prochaine rentrée scolaire.

Week-end festif à Lévis

En plus de pouvoir profiter d’une belle fin de semaine côté température grâce à la bonté de Dame nature, les Lévisiens ont pu célébrer l’arrivée prochaine de l’été lors de nombreuses activités, le week-end dernier.

Ouverture ce week-end de la Grande plée Bleue

La Ville de Lévis a annoncé, le 4 juin, que la Grande plée Bleue ouvrira ses portes dès ce samedi.

Des patients hébergés à proximité de l’Hôtel-Dieu dès 2020

La construction d’une hôtellerie hospitalière sur la rue Wolfe à Lévis a commencé début juin. Les trente chambres devraient accueillir leurs premiers locataires, des patients suivis en radiothérapie ou d’autres traitements répétés qui impliquent des déplacements fréquents, en février ou mars prochain.